Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Santé Léo ]

 

Accueil
Remonter

 

China du Pli du Soleil

Ualougo Lionne du Pli du Soleil x Ténor Jéwé du Pli du Soleil

Née le 29/05/2007

Page précédente   Page suivante

Année 2011

 

26/03/2011

Visite de China au Pli du Soleil

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

 

27/03/2011

China et Be bop

---

 

 

28/03/2011

 

D'autres photos dans le journal 2011

 

30/03/2011

China observe tout mais elle ne sais pas encore ce que la meute (ou moi) l'autorise à faire. Elle se rabat sur ce qu'elle connait bien, la garde.

---

  

---

 

---

---

  

---

 

 

01/04/2011

China observe tout comme je le disais précédemment, alors elle fait comme les autres et elle prend son tour de protection des mamies.

---

 

---

---

 

---

 

---

---

 

 

02/04/2011

Ce matin Michel donne un œuf à Don Gio et China . Elle sent son cadeau, le lèche et observe ce Don Gio va faire du sien avant de le manger de la même façon.

---

 

 

03/04/2011

Départ en promenade, Blue et China côte à côte avec la même expression

---

 

04/04/2011

Ualougo surveille l'arrivée de sa fille China

 

A proximité de sa mère, China ralentit prudemment et prend une expression de jeune chien

 

Elle s'amuse bien dans le champ

---

 

05/04/2011

China profite du coussin.

 

China aide sa grand mère Rãvanatta à remonter du fond du champ

 

07/04/2011

Ualougo et sa fille China

 

China

---

---

  

 

09/04/2011

Rãvanatta est en fin de vie. China la garde

 

10/04/2011

Nous venons de perdre Schounga puis 4 jours après Rãvanatta. C'est difficile pour les chiens qui ont besoin de décompresser.

---

---

 

11/04/2011

De nouvelles alliances se préparent et chacun teste l'autre. China se verrait bien juste avant Blue dans la hiérarchie et peut être même juste avant Don Gio mais elle ne se met pas en compétition avec sa mère Ualougo ni avec Tsiouydi

 

Valki, très sûre d'elle, côte à côte avec China.

 

12/04/2011

---

---

---

 

---

---

 

---

 

---

 

13/04/2011

Ualougo et sa fille China qui passe avec prudence derrière elle

 

China

---

 

---

 

 

14/04/2011

China  attend Bénédicte

---

 

15/04/2011

China est très heureuse, elle fait la fête car Bénédicte accompagne Michel dans le champ

---

 

---

---

---

 

---

  

 

16/04/2011

La meute précède Michel et Frédéric dans le champ. Il y a les excités comme China et Don Gio

---

 

 

En début d'après midi c'est la fin des vacances et China repart. Frédéric lui met son harnais.

---

---

 

 

04/07/2011

Visite au Pli du Soleil

Après le rush de la meute, Bénédicte fait un câlin tout spécial à Ualougo, maman de China

 

China

 

Dès que la chaleur est moins forte, nous faisons  une promenade car China attend cela avec impatience.

 

---

---

 

 

05/07/2011

Nous profitons de ce que la chaleur ne soit pas insupportable dans le champ partagé en deux (une grande zone d'ombre, une grande zone plein soleil) pour faire un petit tour avant le départ de China

 

China fait partie de la meute quand elle est en visite.

 

Elle protège Altaïr avec Valki.

 

11/09/2011

Visite au Pli du Soleil

 Nous partons directement dans le champ pour qu'elle décompresse, elle vient de faire beaucoup de voiture. China court dans tous les sens

---

 

 

Ensuite elle se calme et poursuit la promenade près de nous.

---

 

 

12/09/2011

China est prête à partir, un morceau de bois dans la gueule pour pouvoir jouer

 

Pour le retour, China reste près de son maître

 

13/09/2011

Départ en promenade, Arezzo en tête et China qui le suit

 

China

---

 

15/09/2011

En soirée nous faisons une dernière promenade.

---

 

---

 

---

---

 

---

 

 

16/09/2011

Arrivée de Bakumiko.

China et elle se retrouvent en concurrence. Elles sont aussi possessives l'une que l'autre, même façon d'être bien dans leurs baskets et dans notre maison, même façon de penser que les chats sont ce qu'il y a de mieux pour jouer, même façon de penser que Michel, moi et Don Gio sont à elles et que les autres femelles léos sont sur une autre planète.

Elles vont se mesurer discrètement en trottinant côte à côte. China a vite compris qu'elle est en position de force par rapport à Bakumiko. Elle est au mieux de sa forme et en redressant son corps et en gonflant son poil elle devient particulièrement volumineuse donc plus impressionnante. Bakumiko n'a pas cette possibilité, elle a fait une très grosse mue, son poil commence tout juste à repousser, elle ne peut pas jouer avec le volume de sa fourrure pour impressionner China. 

 

Elle essaie de se grandir en relevant son fouet mais cela  n'a qu'un effet provisoire sur China

---

 

Elles vont copier leur démarche l'une sur l'autre et je suppose qu'il va y avoir des prises de becs dans la semaine pour savoir qui est devant qui

 

---

---

 

China

---

---

 

---

 

 

17/09/2011

Bakumiko est très excitée dès que je bouge, pour elle, cela veut dire "promenade". Elle ne me quitte pas, collée sur mes talons et suivi par China qui la regarde de travers et qui est prête à en découdre si Bakumiko se montre trop familière avec moi... ou avec un chien.... ou même avec un chat!

Je me rends compte que je me sens beaucoup plus à l'aise avec les femelles (même quand elles veulent se mesurer) qu'avec les mâles dans les même circonstances. Quand Don Gio et Ayakou veulent s'affronter, je sépare aussitôt par crainte de ne pas pouvoir gérer la situation. Quand China et Bakumiko se croisent en grondant, cela ne me stresse pas.

China serait resté à la maison, il n'y a aucun doute, elle serait devenu le chef de meute. Avec l'âge, son caractère s'est affermi, elle est prête à sauter sur tout ce qui bouge de façon inconsidérée et, comme Bakumiko rentre dans cette catégorie, il y a de grosses prises de bec entre elles deux.

---

 

 

Don Gio lui appartient. Quand il est couché, aucun autre chien n'a le droit de l'approcher et elle n'hésite pas à se mettre au dessus de lui pour en interdire l'accès.

Elle provoque Bakumiko et Blue en faisant des appels au jeu avec lui, mais quand les deux autres viennent pour jouer , elle gronde. Blue laisse faire beaucoup de chose à China mais quand il s'agit de sa relation avec Don Gio, elle n'admet pas qu'un autre chien la conteste. Elle va donc se placer entre Don Gio et China

 

Ensuite, elle fait une démonstration de jeu avec Don Gio en l'écartant des 2 autres femelles.

 

China se rabat sur Bakumiko et c'est un début de bagarre vite stoppée par moi. Nous reprenons la promenade et China retrouve Don Gio pour finir de jouer avec lui "en douceur"

 

China est en veine de provocation aujourd'hui. Elle s'en prend à Blue mais n'insiste pas

 

Comme elle n'a pas réussit à dominer Blue, elle prend un bout de bois et se pavane devant Bakumiko.

 

Les deux chiennes sortent de l'enclos et j'entends une bagarre. Don Gio lui a pris son bout de bois et il est en position de dominance. China s'est retournée contre Bakumiko qu'elle a couché par terre, Blue cherche une place de libre pour s'insérer dans la bagarre et Don Gio aimerait bien participer sans lâcher son bout de bois. L'ambiance est orageuse, comme le temps !

 

18/09/2011

China est bien équilibrée, elle connait tous les codes de la meute et n’a aucun problème avec mes léos. Quand elle a envie de prendre la place de Don Gio ou, à la rigueur, celle de Blue, un regard ou une position du corps la remettent à sa place d’invitée. Ils lui laissent le droit de garder la porte et de signaler les intrus.

Elle est opportuniste comme la plupart des chiens (et des humains), elle a vite compris la faille pour Bakumiko, elle tente sa chance pour la dominer et se défoule. A cette occasion je peux voir que c'est une léo avec du caractère, qui aime les jeux musclés entre chiens mais à qui il ne faut pas oublier de rappeler de temps en temps les limites à ne pas franchir.

Avec nous, elle marche très bien en laisse mais fait un peu la sourde oreille quand nous lui donnons l’ordre “assis” en extérieur.

Dans la maison c’est différent, “assis” veut dire “morceau de beurre”, “fromage” etc.,  donc la rapidité de la descente du postérieur sur le sol nous donne l’illusion d’une obéissance top niveau

 

 La vie en meute a ses codes et ses limites transmis par le chef de meute et le groupe, si un chien ne respecte pas cela il est sanctionné. Dans ce qui est transmis, il y a une part qui est standard et quand un chien vit seul avec des humains, ce sont eux qui doivent lui apprendre ou conforter cette généralité, d’où les cours d’éducation. Il y a une autre part qui est spécifique à chaque meute, une façon de s’identifier peut être? Si le chien connait aussi cette deuxième part, il peut être invité sans aucun problème à vivre en liberté avec le reste des chiens de la meute en question.

Les crises délirantes de Bakumiko quand elle comprend qu’on va se promener, le fait qu’elle reste sur mes talons en permanence et me regarde avec un regard dégoulinant d’amour, n’est pas fait pour lui attirer la sympathie des autres, même Téquila (qui est d’un ZEN pas possible) la remet en place

La dernière fois elle est repartie avec un coquart et cette fois elle aura des boucles d’oreilles, cadeau de China qui a décidé que c’était elle et elle seule qui avait le droit de venir en vacances et de nous aimer.

Dans la maison tout va bien en notre présence, mais elles se rattrapent dehors et il n’y a aucun doute, c’est China la dominante et Bakumiko celle qui n’aime pas céder mais qui se retrouve dessous.

Aujourd’hui les promenades se sont passées en laisse pour les deux nénettes avec quelques petits exercices d’obéissance. Pendant ce temps, mes léos faisaient semblant d’avoir vu plein de choses super chouettes dans le champ et couraient d’un côté à l’autre en passant sous leurs truffes.

 

19/09/2011

Promenade dans le champ avec Bakumiko et China en laisse, les autres sont libres.

Au départ, China a entendu la voiture du facteur qui s'arrêtait devant chez nous et elle a voulu faire demi tour. J'ai réalisé qu'elle reste à côté de moi parce qu'elle le veut, sinon elle pourrait facilement m'entraîner, je ne fais pas le poids physiquement.

A mi parcours j'échange ma chienne avec celle de Michel.

j'ai bien pris mon appareil de photo mais ce n'est pas évident de surveiller les nénettes et d'observer la nature!

 

Deuxième promenade sans China pour pouvoir lâcher Bakumiko qui a vraiment besoin de se libérer de son trop plein d'amour

L'après midi se passe de façon relativement calme, China aimant bien rester dehors devant la porte pour la garder et Bakumiko préférant rester collée contre mes sandales.

 Après le repas du soir, Bakumiko ayant toujours de l'énergie à revendre, nous repartons dans le champ mais sans appareil de photo. Je passe devant avec les chiens et Bakumiko qui marche au pas sans problème, un modèle d'obéissance. Michel nous rejoint avec China et là, nous avons deux bolides au bout des laisses et un Don Gio ravi qui pense qu'il s'agit d'un jeu. Je crois qu'il n'a pas tort, car elles se mettent face à face et font plutôt semblant de vouloir se chipouiller.

A mi parcours, je prends China et ce que je pensais ce matin s'avère exact, elle a envie de jouer avec Don Gio et le fait malgré la laisse et les ordres, fini l'obéissance! Les voilà qui se roulent tous les deux pattes dans pattes et qui montrent des crocs délirants, sans tenir compte de ma présence. Puis Don Gio part dans une course folle pour se faire rattraper par elle. J'ai peur de me transformer en toupie. Un peu plus loin, Bakumiko saute sur place comme un kangourou au bout d'une laisse. Tout se calme quand Don Gio comprend que cela ne m'amuse pas. Nous terminons la promenade et je propose à Michel de garder Bakumiko et Tsiouydi dans la maison pour que je puisse détacher China et qu'elle se défoule à son tour. China me suit à contre cœur, elle n'aime pas que "ses" humains soient séparés et Blue refuse de venir, elle préfère garder la maison de l'extérieur.  Une fois dans le champ, je la lâche, et la voilà qui fait demi tour ventre à terre en nous laissant en plan, Don Gio, Valki et moi. Je la retrouve à côté de Blue surveillant la grille. Pendant ce temps, Bakumiko hurle parce qu'elle n'est pas avec moi. Je repars avec elle non attachée mais j'ai le collier et la laisse dans la main. Blue nous suit mais je la sens hésitante. Je l'appelle, elle arrive toute joyeuse mais traine en arrière dès que je repars. Je me dis qu'elle demande quelque chose, alors je fais "le clicker". Je propose, un câlin, elle apprécie mais c'est pas cela. Je l'appelle, elle vient mais reste sur place et n'avance que si je communique. J'ai un doute, je lui montre le collier et lui dit, "tu veux?" et la voilà qui enfile sa tête dans l'ouverture et me suit sans tirer, toute fière. Bakumiko pendant ce temps, fait des va-et-vient autour de nous.  J'essaie les exercices "assis" et je vois ma Blue fondre de bonheur. J'ai enfin compris... c'est un privilège d'être tenu en laisse et de recevoir des ordres.

 

20/09/2011

Dès le départ pour le champ avec Bakumiko et China en laisse, c'est l'excitation générale. Don Gio fait des appels au jeu, Bakumiko et China font semblant de se détester, Blue et Valki essaient de participer et tout le monde passe sur Tsiouydi qui franchissait la porte et qui s'effondre. Pour le coup, je ne suis pas contente!

Nous rappelons Don Gio à l'ordre, fermons China dans la grande pièce, Bakumiko sur le petit terrain (elle se met à hurler aussitôt) et je demande à Michel de rester à la maison pendant que je me défoule en marchant avec mes léos dans le champ, la contrariété ayant modifié mon diabète et fait monter très fortement mon taux de sucre.

Une fois dans le champ nous entendons encore Bakumiko manifester dans le petit jardin, sa voix porte loin! Blue, Don Gio et Valki vont demander à être tenus en laisse. Comme je n'ai qu'une laisse avec moi, je passe le collier, en position très relâchée, à tour de rôle sur chaque chien. Ils ne tirent pas et marchent au pied très sagement. A mi parcours j'enlève collier et laisse et marche devant les chiens. J'entends un chien essoufflé qui me rejoint, je ne reconnais pas et me tourne...c'est Bakumiko!! Nous terminons la promenade et au retour je rencontre Michel inquiet, car n'entendant plus la chienne il était en train de la chercher. Nous vérifions, elle est passé par la porte du fond qui était mal fermée.

Michel part faire des courses. Symboliquement, je remets Bakumiko dans le jardin, ferme bien toutes les portes et passe devant la maison pour enlever mes bottes.... re-chien essoufflé dans mon dos et... re-Bakumiko!!! je vérifie...la porte du fond est grande ouverte, elle a compris le système!!

 

Je réfléchis et décide de faire marche arrière. Bakumiko et China ont envie de se mesurer mais elles ne se battent pas dans la maison quand elles se croisent et elles dorment près l'une de l'autre. Don Gio nous a expliqué par deux fois qu'il y avait un beau jeu-bagarre en perspective et était tout content. Donc, je fais confiance, j'ouvre toutes les portes de la maison et celles de l'extérieur et je laisse les chiens se débrouiller ensemble. Les 2 femelles sont assez surprises, elles se mettent face à face, China renifle des piercings d'oreilles de Bakumiko qui montre aussitôt un très léger signe de soumission et.... tout le monde reste en parfaite harmonie toute la journée, malgré, les démarcheurs devant la grille, le facteur, la personne qui m'aide pour le ménage et la visite d'Elisabeth avec Altaïr

 

Mes 3 invitées, Bakumiko, Altaïr et China

 

21/09/2011

Une matinée ZEN, tout le monde s'entend bien, les chiens se reposent, moi aussi.

China dort à l'ombre côté sud.

---

---

 

A 17h une nounou passe avec enfants et chien. J'entends les chiens aboyer puis c'est la poursuite le long du grillage, en se rentrant dedans, en grondant, en se battant.... tout y est! Le chemin longe le champ, les chiens sont déjà loin sauf Valki qui dès le départ s'est pris les pattes dans le récipient à épingles à linge qui vole en éclat et Valki, toute interloquée est stoppée net dans son élan.

Je prends mon appareil de photo, mets mes bottes et me voilà partie avec Valki pour voir où en sont les chiens.

Bakumiko revient vers la maison avec une expression que je connais bien, le style "c'est pas moi c'est l'autre mais ont s'est bien amusé quand même"

Au début du champ,  China est dressée toute fière mais je n'ai pas le temps de dire ouf, Don Gio arrive comme un bolide sur elle et lui fait faire un vol plané! Je suppose qu'elle a fait l'erreur de profiter de la confusion générale et tenté sa chance pour lui prendre sa place.  Calmée, elle poursuit la promenade à bonne distance de lui. De temps en temps il retourne la voir et elle prend une attitude (légèrement) soumise, mais que Bénédicte se rassure, elle n'est pas brimée

---

 

China tente une attaque lancée sur Bakumiko

---

---

 

mais, au dernier moment face à Bakumiko qui reste en statique sans broncher, elle freine et fait semblant d'avoir vu quelque chose d'intéressant

---

 

 

Don Gio intervient en passant entre les deux chiennes et ramène Bakumiko vers le groupe. La bagarre est évitée.

 

China retrouve de plus en plus son aplomb. Elle vient en douce et se met au dessus de Don Gio sous le regard attentif de Bakumiko qui n'ose pas en faire autant

 

ut le monde cohabite jusqu'au moment où Bakumiko et China mettent le museau dans le même trou de rongeur. C'est aussitôt la bagarre avec Bakumiko dessous, China sur elle, Blue et Don Gio qui tourne autour soit pour les séparer soit pour trouver la faille qui leur permettra de participer. A ma grande surprise, c'est Valki qui fonce au moment ou je leur demande de me suivre, qui sépare tout cela et  me ramène un troupeau obéissant en restant entre les deux chiennes pour les surveiller.

 

22/09/2011

China ne veut pas aller dans le champ si Michel reste à la maison. Bakumiko ne veut pas me quitter. Nous essayons un nouveau système. Michel part avec la meute et China dans le champ et je reste avec Bakumiko à la maison.

Je vois China revenir et se coucher devant la porte fermée, Bakumiko est plantée de l'autre côté et la regarde. Peu de temps après, ce sont les autres chiens qui reviennent puis Michel. Conclusion, Bakumiko et moi devons partir avec eux. J'enfile mes bottes et nous voilà en route avec deux invitées toutes contentes

 

China

---

 

 

23/09/2011

La relation s'améliore entre China et Bakumiko, cette nuit, elles ont dormi pattes dans pattes sur le même tapis. Ce matin, China se promène avec un jouet de Blue dans la gueule et propose de jouer.

Michel tond l'herbe, les yeux des chiens coulent et j'ai mal à la tête, belle crise d'allergie collective en vue. Je mets du sérum physiologique dans les yeux des 4 pattes à part Bakumiko et Tsiouydi qui semblent ne rien avoir pour l'instant.

 Départ pour la promenade réclamée à grands cris et à grande excitation par Bakumiko. Une fois dans le champ elle est très calme. Comme Michel ne vient pas et tond autour de la maison, China reste avec lui.

Tsiouydi  signale l'odeur ou la présence d'un animal inconnu derrière le grillage. Excitation générale. Don Gio qui était à l'autre bout du champ, le museau dans un trou de rongeur,  arrive à toute vitesse.

Je ne sais pas si c'est la curiosité (les sons portent loin et China a pu entendre Tsiouydi depuis la maison) ou si China a décidé enfin de venir mais je la vois arriver elle aussi.

 

Bakumiko l'a vu elle aussi et elle se dirige vers elle. China se met en position pistage de gibier, prend son élan, fonce sur Bakumiko et se mesure symboliquement avec elle.  Ce n'est qu'un jeu, les autres chiens l'ont bien compris car il n'y en a pas un seul qui a bougé.

---

---

 

 

Don Gio se roule sur le dos, les deux chipies approchent et China se met au dessus de lui et signalant en grondant à Bakumiko qu'elle ne doit pas s'approcher et, prise dans son élan, elle signale à Don Gio qui se débat en dessous d'elle qu'il ne doit pas bouger lui aussi.

 

Grave erreur... Don Gio se redresse furieux et c'est une nouvelle fois Valki qui sert de chien modérateur, séparant les chiens. China se rabat sur Bakumiko

 

Valki déplace China un peu plus loin.  Bakumiko  (en arrière plan) a compris et elle donne tous les signes de soumission La bagarre est désamorcée

 

Bénédicte me demandait si le décès de sa mère serait ressenti par China, aujourd'hui je peux dire que oui. China sait que Ualougo n'est plus là, Bakumiko sait que Schounga n'est plus là mais elles réagissent en chiens pas en humain. Moi, quand je les regarde faire, je réagi en humain, je ne parle pas chien. J'écris donc ce que je ressens et ce que je crois constater

 Le départ de Ualougo a crée un point de déstabilisation pour la meute. Pourquoi?

  • Peut être parce que cela a été brutal (une quinzaine de jours ostensiblement malade)

  • Peut être parce que cela fait le cinquième décès en peu de temps, même si nous savions que les mamies allaient partir les unes après les autres

  • Peut être parce que le volume de la meute est arrivé à un point minimum et je sais que les chiens sont sensible au volume plus qu'au nombre. Par exemple, quand une mère regroupe ses bébés sous elle en cas de danger, c'est le volume qui lui indique s'ils sont tous présents.

  • Peut être parce qu'il y a des fonctions clés dans une meute et qu'en dessous d'un certain nombre, il faut qu'un chien assume plusieurs fonctions à la fois et que cela peut créer une instabilité si c'est par obligation et non pas par choix.

  • Peut être......???

 

China se sent chez elle. Elle vise haut et en a toutes les aptitudes. Elle ferait un excellent chef de meute, elle apprend à dominer en passant par le jeu.

---

 

 

Bakumiko est moins sûre d'elle mais elle a des ambitions affectives, non pas être chef de meute mais avoir les 2 pattes pour elle. Les deux chipies vont naturellement chercher leur place l'une par rapport à l'autre.

 

24/09/2011

China est venu tardivement avec nous dans le champ.

---

 

 

Elle propose de jouer avec Bakumiko qui se méfie, elle ne doit pas être certaine que cela ne se termine pas par une bagarre même sous forme de jeu

---

 

 

China a un peu le blues, Bénédicte lui manque,  alors je lui ai prêté son doudou pendant un moment. Cela lui a fait plaisir. Je ne le laisse pas en permanence sinon il perdrait de son efficacité.  Ensuite elle va parader avec le jouet de Blue. Bakumiko est en face mais ne veut pas participer.

 

25/09/2011

Il n'y a plus de tension entre Bakumiko et China. Elles dorment ensemble la nuit et dans la journée, chacune vaque à ses occupations. Elles ont choisi des fonctions différentes et la meute a donné son accord. Elles sont beaucoup plus calmes. Schématiquement, China garde la maison, Bakumiko me garde.

  Quand nous partons en promenade, China fait quelques appels au jeu pour montrer qu'elle va bien puis elle retourne se coucher devant la porte pour surveiller pendant notre absence.  Bakumiko me suit dans le champ et monte la garde autour de moi.

Lorsque nous revenons vers la maison, China apparaît. Elle doit nous entendre car elle ne se trompe pas.

 

China nous suit dans le champ lorsque la meute chien-humains est complète.

 

Elle tente sa chance  pour essayer de dominer Don Gio. Depuis qu'il s'est fâché, elle a très bien intégrée la formule "jeux symboliques" utilisée normalement par Blue, celle qui permet de sauver la face ou de désamorcer la combativité de l'adversaire

---

---

 

J'avais quelques craintes que mes 2 chipies se disputent au moment de l'arrivée de Bénédicte et Frédéric mais pas du tout : l'harmonie parfaite. Bakumiko a pu dormir sur les pieds de Frédéric et ceux de Michel, China s'est promenée avec le jouet de Blue, Blue a racontée sa gestation virtuelle à Bénédicte, Don Gio a papillonné de l'un à l'autre et Velours trônait sur mes genoux.

 

26/09/2011

Toujours une excellente entente entre China et Bakumiko, la présence de Bénédicte et Frédéric, les maitres de China, n' a pas accentué son esprit de domination, au contraire, elle était contente de montrer ses nouvelles relations et ce qu'elle avait appris. Quand le maitre de Bakumiko est arrivé, j'ai préféré la faire monter directement dans la voiture pour ne pas modifier cette belle entente et rester sur une image très positive.

---

 

 

 

Page précédente   Page suivante

China croissance
Quzco (1)
China 2007
China 2008
China 2009
China 2010
China 2011
China 2012
China 2013
China 2014
China 2015
China 2016

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés