Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

 

 

 

 Verimbao Magantsi du Pli du Soleil

Tsiouydi du Pli du Soleil x Antzo de la Ferme Toijol

Née le 06/09/04, 12h56, 500g, décédée le 23/10/2005 (mort subite)

Collier jaune

 

11/09/2004

 

 15/09/2004

 

22/09/2004

 

23/09/2004

 

11/10/2004

VERIMBAO, femelle, collier jaune, 6500g, masque noir, poitrine noire avec petite tache blanche, ongles noirs, triangle sous la queue : beige/gris, joue avec les mâles, à l'aise au milieu d'un rassemblement

 

24/10/2004

 

27/10/2004

 

Déplacement individuel de chaque chiot dans une pièce inconnue

 

Je pose le chiot, tout seul dans le couloir et je pars dans le petite pièce où il y a de la bouillie tiède pour les rassurer et de l'eau. Je reste un tout petit peu avec eux

Ensuite le chiot est seul et il doit franchir une porte pour accéder à la pièce principale où il y a plein de nouveautés et plusieurs personnes. Il est libre d'aller à son gré, nous appliquons la consigne de Tsiouydi, nous n'essayons pas de rassurer les plus craintifs. Cela a l'air très efficace, car les chiots ont assez rapidement accepté la nouveauté

Les réactions sont diverses. Elles indiquent l'équilibre du chiot à ce moment là.

Par la suite, il pourra se transformer complètement en mieux ou moins bien au contact de son maître

    En premier, dans la petite pièce ensuite dans le reste de la maison
1

Verimbao

jaune

mange la bouillie dans la petite pièce , explore un peu, vient faire des câlins ne veut pas repartir chez elle, pleurniche, n'explore pas toute seule, demande à être rassurée. Tsiouydi me fait comprendre qu'il ne faut pas le faire en relevant ma main. Se couche à côté de moi et s'endort

 

 01/11/2004

 

---

 

Verimbao et Victoria

 

 14/11/2004

 

14/11/2004

 

Verimbao Magantsi du Pli du Soleil,14kg se retrouve toute seule au milieu des adultes

---

---

---

---

---

---

---

---

 

15/11/2004

Les frères et sœurs sont partis Tsiouydi a consolé Verimbao a fait un vrai cauchemar hier soir en se réveillant toute seule. Après cela allait mieux et elle a dormi jusqu’au matin

 

08/12/2004

Verimbao et Tsiouydi

Les photos ne sont pas bonnes, mais vous pouvez voir l'introduction de Verimbao dans la meute et le processus de soumission de la jeune chienne par sa mère. Tsiouydi a fait cela très calmement, en douceur mais fermement. Verimbao a appris rapidement ce qu'elle avait le droit de faire et cela lui a permis d'intégrer la meute sans aucun problème et sans danger pour elle. pendant ce temps, tous les autres chiens sont restés très calmes..

---

 

Ensuite, elle est allé voir chaque chien pour savoir comment elle était admise. Sur les deux photos, c'est avec Valki, qui tente une petite séance d'intimidation qui se terminera par un appel au jeu

 

 

Dès le premier jour, Verimbao a décidé de sa place pour manger. Aucun chien ne lui a contesté son choix. Il arrive que certains chiens viennent manger en même temps dans sa gamelle, elle accepte le partage

Par contre elle a appris que on ne dérange pas les autres quand ils mangent dans leurs gamelles. Elle fait comme tous, lorsqu'elle a envie de goûter à une gamelle en particulier, elle attend que celui qui mange ait fini.

 

22/12/2004

Pendant la visite de Vicky

 

 

Année 2005

 

11/01/2005

 

13/01/2005

---

 

27/01/2005

---

---

 

27/05/2005

---

---

 

Verimbao reste la plus légère de la portée :40kg, elle n’est pas très grande mais elle a une très belle fourrure pour l’instant. Nous verrons ce qui restera après la grosse mue de fin d’adolescence. En caractère elle est très douce. Au niveau des aplombs elle reste fragile. C’est difficile d’élever un jeune quand la meute est importante et quand ils vivent en liberté !

 

 06/09/2005

 La tête de Verimbao change, elle devient adulte, mais le corps et le mental est toujours celui d'une très jeune chienne  Là elle vient d'aider pour faire un trou

 

---

---

 

23/10/2005

Verimbao est décédée brutalement. Quelques minutes avant, elle jouait avec les chiots de Tistou. c'est pour nous un très gros choc, rien ne laissait présager cela.

Nous avons demandé une autopsie à l'Ecole Vétérinaire de Lyon.

 

Voici un résumé envoyé par Samuel pour les résultats de l'autopsie :

Malheureusement, une autopsie ne permet pas toujours de trouver la raison pour laquelle le décès d’un animal a été constaté. C’est ainsi que les conclusions des examens qui ont été réalisés sur Verimbao par mes collègues ne permettent guère de conclure à autre chose que « elle est morte en bonne santé ». Cette réponse est certes frustrante, mais elle reflète néanmoins les difficultés qu’il y a à tirer des conclusions identiques à ce que nous avons l’habitude de voir dans les séries américaines…

Des examens complémentaires ont été réalisés de sorte à obtenir éventuellement une idée plus précise de la cause du décès. L’encéphale et le myocarde ont donc été traités en histologie. 

Le cœur était normal tout comme les cellules nerveuses de l’encéphale : aucune anomalie

Malheureusement (sinon heureusement) les coupes histologiques n’ont pas permis de mettre en évidence une lésion particulière.  

Je dis « heureusement » si l’on considère l’intérêt pour la lignée (absence de lésions de nature à envisager une hypothèse d’origine génétique) mais il est toujours extrêmement frustrant d’entendre dire que l’animal est mort « en bonne santé ». D’autres hypothèses ont été étudiées avec mes collègues, telles que celle d’un coma hypoglycémique… Mais les lésions observées (tout comme l’absence d’autres signes) confirment que cette hypothèse n’est pas possible : en particulier parce que l’hypoglycémie menant au coma chez le chien est toujours associée à l’existence d’autres signes, ici absents du tableau lésionnel… 

Certains pourraient considérer que la réalisation d’une autopsie n’apporte pas d’informations utiles. En particulier lorsque les résultats sont aussi frustres que ceux que nous avons obtenus sur Verimbao. Néanmoins, cet examen aura permis d’écarter de nombreuses hypothèses qui auraient pu être lourdes de conséquences pour l’élevage et la lignée : absence de pathologie cardiaque, absence de pathologie nerveuse, absence de pathologie infectieuse (virale ou bactérienne) ou parasitaire, … Ces éléments à eux seuls permettent de revenir plus sereinement à la vie quotidienne de l’élevage, même si les raisons précises de la mort de Verimbao demeureront inconnues. 

Avant de conclure, je tenais à confirmer également que lorsque l’on pratique l’autopsie des chiots morts dans les premiers jours qui suivent la mise bas (15 jours à 3 semaines maximum), les résultats sont généralement tout aussi frustres : la cause exacte du décès n’étant que rarement identifiée. L’autopsie permet néanmoins d’orienter très rapidement le praticien vers une cause parasitaire, infectieuse (virale ou bactérienne), … ou congénitale. Elle permet alors de réagir au mieux pour l’instauration de traitement qui permettent de sauver la vie du reste de la portée. En l’absence de telles informations, la solution la mieux adaptée demeure souvent (elle aussi) inconnue.

 

Page précédente  

 

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés