ADN

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

-

ADN canin

 

Généralités

 

 "La science ne sert qu'à vérifier les découvertes de l'instinct"
Jean Cocteau

 

  • Premier séquençage du génome canin en 2003

  • 18 473 gènes du chien sont communs aux gènes humains (on estime le nombre de nos gènes à 25 000)

  • Le génome du chien domestique possède 39 paires de chromosomes (contre 23 pour nous) qui se décomposent en 2,4 milliards de paires de base (contre 2,9 pour nous) et environ 20 000 gènes.

  • Seul, un ensemble d'environ 50 gènes sur les 20 000 disponibles est utilisé pour déterminer les traits physiques d'une race. D'une race à l'autre, les chiens sont à plus de 99% identiques, ce sont les variations dans l'assortiments des allèles qui différencient les races et qui donnent la diversité physique que l'on connaît.

  • 95 % des pelages canins sont régis par la combinaison de seulement trois gènes
  • 1 gène seulement déterminerait la forme de la tête chez les chiens brachycéphales (bouledogues, carlin, pékinois, boxer, shi-tzu etc.).
  • 1 gène seulement déterminerait la taille d'un chien.
  • Les milliers d'autres gènes restant sont associés à un programme génétique responsable de la création du cerveau. Le comportement est donc plus complexe sur le plan génétique et moins prévisible.

  • D'autres facteurs influencent la génétique, par exemple, l'alimentation, l'environnement, la santé, l'éducation, l'élevage, la socialisation etc..

  • L'utilisation des animaux dit "de race", permet de remonter les lignées (ce qui n'est pas possible avec un chien ou un chat sans papiers)  et à condition que des tests ADN confirment la filiation.

---

Pathologies communes aux animaux et aux humains

-

"L’Homo sapiens partage près de 98 % de son bagage génétique avec le chimpanzé, 50 % avec une vulgaire levure primitive! Cela ne peut que nous obliger à une certaine humilité".
 Axel Kahn  (généticien et philosophe ) : ouvrage de réflexion sur la nature humaine L’homme, ce roseau pensant (Nil éditions, 2007)……

 

Il y a plus de 400 races répertoriées par la FCI et environ 600 maladies génétiques  recensées chez le chien. Il est plus difficile de faire des recensements chez les humains pour des raisons juridiques et éthiques.

 

L'étude de maladies communes aux animaux et aux humains permet de progresser dans le dépistages et les soins pour les maladies génétique humaines. C'est pour cette raison que la recherche s'est intéressée aux chiens (et aux chats) de race pour  dépister les maladies génétiques.

 

Les maladies canines et leurs homologues humaines sont recensés dans la base de données OMIA

Online Mendelian Inheritance In Animals :

http://omia.angis.org.au/

-

Quelques citations

-

"L'avantage d'utiliser nos animaux domestiques pour cette recherche vient du fait qu'ils sont, en général, bien soignés, vaccinés, vermifugés, avec une alimentation équilibrée. Lorsque les paramètres d'environnement sont ainsi contrôlés et que la qualité des soins augmentent, les affections héréditaires, qui pouvaient être masquées par les maladies environnementales ou les accidents, émergent et peuvent alors être diagnostiquées"  La Semaine vétérinaire n°1417

 

"Cette diversité et l'homogénéité des chiens, au sein d'une même race, sont le résultat de l'utilisation d'un nombre réduit de reproducteurs, de la sélection stricte de leur progéniture et de l'usage de la consanguinité pour fixer rapidement des caractères morphologiques ou comportementaux. Mais en même temps que les caractères désirés étaient conservés, de façon involontaire, des caractères non détectables à la naissance qui ont été fixés. Des allèles délétères (responsables de maladies héréditaires) font désormais partie du patrimoine génétique de chaque race canine" La Semaine vétérinaire n°1417

 

“Les premiers résultats montrent qu'une fois qu’on trouve une mutation (liée à une maladie) chez le chien, dans 90 % des cas c’est le même gène qui est impliqué chez l’homme”, Anne-Sophie Lequarré, vétérinaire à l’université de Liège, en Belgique

 

"L’espèce canine comprend plus de 400 races correspondant chacune à un isolat génétique. Le chien constitue ainsi un modèle puissant pour identifier les gènes responsables de nombreuses maladies génétiques. Les races canines actuelles sont affectées par des maladies génétiques spontanées, spécifiques de races et très fréquentes. Notre équipe recherche les bases génétiques de maladies homologues entre le chien et l’homme, dans le but d’identifier les gènes directement responsables ou les gènes de prédisposition. À terme, les objectifs sont d’identifier de nouveaux marqueurs pronostiques et de nouvelles cibles thérapeutiques dans les maladies liés aux cancers (sarcomes, mélanomes, ostéosarcomes, gliomes…), aux désordres neuro-sensoriels (épilepsies, rétinites pigmentaires), aux génodermatoses (ichtyoses et kératodermie)… extrait de  http://igdr.univ-rennes1.fr

---

Jusqu'à présent, les laboratoires utilisaient des rongeurs transgéniques chez lesquels la mutation du gène recherché avait été provoquée artificiellement. Le chien ou le chat de race présente l'avantage d'une généalogie connue et donc de possibilité de recherche ADN sur plusieurs générations. Lorsque l'expression clinique d'une maladie chez le chien (ou le chat) de race est assez similaire à celle que l'on rencontre chez l'homme, elle fait de ces animaux un excellent modèle pour la recherche médicale car ils présentent une mutation spontanée du gène concerné et un tableau clinique proche de celui de la maladie humaine. Ces études laissent ainsi présager de bons résultats en termes de prédiction de l'efficacité thérapeutique pour l'homme,  de molécules testées chez des chiens ou des chats. En contre partie, l'éleveur peut espérer, grâce à ces tests, éliminer de ses généalogies les animaux porteurs des gènes incriminés et voir, à terme, la maladie disparaître.

-

Quelques liens

-

"L’identification génétique d’un chien consiste à établir son empreinte génétique moyennant l’utilisation d’un panel de 22 marqueurs génétiques défini par l’ISAG (International Society for Animal Genetics) et validé en août 2006. Les empreintes génétiques sont exprimées selon un code spécifique.... L’analyse génétique est la seule méthode permettant de garantir scientifiquement la compatibilité de filiation entre un reproducteur et ses descendants en ligne directe...."

http://www.scc.asso.fr/NOS-PRESTATIONS-ADN-DISPONIBLES

 

---

"Le XXe siècle coïncide avec la naissance génétique : débutant avec la redécouverte des travaux de Mendel précisément en 1900, se poursuivant par l'élaboration de la théorie chromosomique de l'hérédité au début du siècle, la découverte de l'ADN comme support biochimique de l'information génétique, l'élucidation de sa structure, et l'explosion de la biologie moléculaire à partir des années 70. Et l'aube du XXIe siècle verra vraisemblablement le patrimoine génétique de l'homme intégralement décrypté."

http://www.genoscope.cns.fr/externe/HistoireBM/

---

"L’espèce canine comprend plus de 400 races issues de la sélection artificielle imposée par l’homme depuis plus de 10 000 ans et particulièrement depuis 2 siècles… Les conséquences de cette sélection, en plus de la fixation de nombreux phénotypes dans chacune des races, sont les nombreuses maladies génétiques à prédispositions raciales. Cette situation, où dans une espèce, autant de races ont été créées pour répondre à des objectifs aussi multiples et différents que la beauté, la chasse, le sauvetage de personnes, la recherche de truffes,….. fait du chien un modèle unique pour identifier les gènes responsables de ces phénotypes (morphologie, comportements …), mais aussi des nombreuses maladies génétiques, pour la plupart homologues aux maladies humaines...."

http://dog-genetics.genouest.org/

----

"Le chien, Canis lupus familiaris , est un organisme modèle pour la recherche médicale en raison de la diversité génétique vaste et la variation morphologique au sein des espèces et à des pratiques d'élevage agressifs qui ont abouti à des populations pures de chiens. De nombreuses races de chien sont particulièrement sensibles aux maladies héréditaires qui sont également fréquents dans les êtres humains, telles que le cancer, les maladies cardiaques, l'arthrite rhumatoïde, des troubles auto-immuns, la surdité, la cécité et....."

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/genome?term=canis%20lupus%20familiaris

---

"le Chien est l’espèce de mammifère qui possède la plus grande diversité morphologique et comportementale..... Les pratiques récentes d’élevage ont surtout mis l'accent sur l’utilisation quasi systématique de quelques étalons champions (effet fondateur), la sélection stricte de leurs descendants et l’usage répété de la consanguinité (barrière raciale) pour fixer rapidement les caractères recherchés..... Parallèlement à la sélection de ces caractères désirés, des caractères invisibles à la naissance et préjudiciables à la santé des animaux ont été fixés de façon non intentionnelle. Ces allèles ont été involontairement co-sélectionnés car ils se trouvaient physiquement proches des allèles gouvernant les caractères désirés. Le patrimoine génétique actuel de chaque race canine contient donc un panel d'allèles délétères, ou des combinaisons non adéquates d’allèles, responsables de dysfonctionnements organiques. Ainsi, des centaines de maladies héréditaires monogéniques ou complexes sont recensées chez le Chien. Dans l'immense majorité des cas, elles sont identiques à celles décrites chez l’Homme et sont donc d'excellents modèles physiopathologiques."

http://www.efor.fr/pages/organisms/?id=14

---

"Cette unité a pour vocation de décrypter les maladies spontanées du système nerveux central et périphérique et du muscle des carnivores domestiques (chiens et chats). La pathologie comparée permet de rapprocher nombre de ces affections de maladies humaines. Les travaux du laboratoire sont principalement soutenus par l’Association Française contre les Myopathies, et le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche."

UPR de neurobiologie

---

Le chien et son génome par Francis GALIBERT et Catherine ANDRÉ, (PDF téléchargeable)

http://id.erudit.org/iderudit/013806ar

---

Maladies et gènes partagés entre l'homme et le chien

Article de Catherine ANDRÉ et Jocelyn PLASSAIS

http://documents.irevues.inist.fr/

---

Epigénétisme

http://www.inserm.fr/thematiques/genetique-genomique-et-bioinformatique/dossiers-d-information/epigenetique

---

Quelques proposition de tests ADN canin en 2017

http://www.scc.asso.fr/NOS-PRESTATIONS-ADN-DISPONIBLES

http://www.antagene.com/fr ou http://www.antagene.com/fr/solutions/identification-genetique-chien

http://www.genindexe.com/activites/chiens/

 

https://www.easydna.fr/test-adn-race-mon-chien/

https://www.ibdna.fr/tests/adn-de-mon-chien/

https://www.homednadirect.fr/adn-de-mon-chien.html

https://www.animagene.fr/identification-adn-et-filiation-pedigene/

http://www.gentest.fr/tests-adn-chiens

http://www.genimal.com/test_ADN_chien.html

-

 

Retour sur la page santé

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés