Antiparasitaires

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Antiparasitaires internes et externes

Généralités

J'hésite beaucoup avant de traiter mes chiens et mes chats. Je me demande si le traitement n'est pas aussi risqué que le non traitement. Comme pour toute action préventive, antiparasitaire, vaccins, interventions chirurgicales, etc. , il faut choisir entre un risque plus ou moins important pour la santé à long terme en traitant l'animal ou accepter, si on n'utilise pas une couverture préventive, un risque possible mais qui peut entrainer une maladie plus ou moins grave.

Chaque fois que je lis la notice du produit antiparasitaire, je ne suis pas persuadée que traiter régulièrement soit le bon geste. Il y a un risque pour l'animal, pour les humains qui le côtoient (surtout les enfants et les femmes enceintes) et une accoutumance pour les parasites traités.

  • Les antiparasitaires existent sous plusieurs formes : colliers, poudres, shampoings, bains, lotions, Spot-on, spays, cachets....
  • Il existe des produits que vous pouvez acheter chez le vétérinaire, le pharmacien, en grande surface ou dans des catalogues spécialisés et d'autres exclusivement chez le vétérinaire ou le pharmacien avec ordonnance. Quelques produits sont en vente libre sur internet, pour d'autres il faut une ordonnance.
  • Les parasites peuvent nuire gravement à la santé de votre animal en l’affaiblissant mais aussi en lui transmettant des maladies dont certaines peuvent être mortelles. Certaines de ces maladies peuvent par ailleurs être transmises à l’homme, en particulier aux enfants et personnes âgées, dont les défenses sont plus faibles.
  • D'un autre côté, les traitements antiparasitaires peuvent être nocifs, voire extrêmement nocifs pour l'animal ou les humains qui les administrent ou les touchent sans précaution.
  • Certains produits peuvent entrainer des problèmes de peau, d'autres induire des problèmes plus graves. Quelques races de chiens, des chiens hyper sensibles et les chats ne supportent pas certains produits qui peuvent même être mortels pour eux. 
  • Le problème se pose souvent lorsqu'il y a des chats et des chiens à la maison. Le chien peut attraper le ténia en mangeant des crottes de chats ou il peut faire une allergie aux puces que le chat rapporte à la maison. Si vous devez faire un choix, je pense que c'est le chat qui doit être déparasité  avec un produit qui lui est spécifique.
  • L’utilisation fréquente et répétée d’antiparasitaires peut conduire au développement de résistance.
  • Beaucoup de pesticides employés dans l'agriculture sont utilisés dans la fabrication des antiparasitaires pour les animaux.

-

Pour tous les produits:

Il est conseillé à l'utilisateur :

  • de ne pas manger, boire ou fumer pendant l'application
  • d'éviter le contact de la solution avec les yeux ou la bouche

  • de bien se laver les mains après l'application

  • de ne pas laisser les enfants jouer avec les animaux traités jusqu'à ce que le site d'application soit sec

  • de vérifier s'il y a une hypersensibilité connue à une des molécule utilisée.

Précautions et effets indésirables au niveau des animaux :

  • Ne pas utiliser un produit contenant de la Perméthrine sur les chats

  • Appliquer le produit sur une peau saine

  • Eviter le contact de la solution avec les yeux ou la bouche de l'animal traité.

  • Veiller à ce que des animaux récemment traités ne puissent se lécher entre eux.

  • Une altération provisoire du pelage (perte de poils) ou de la peau (irritation, rougeur, démangeaisons, aspect huileux, poils collés, dépôts blancs et secs,lésions cutanées, hotspot,...) peuvent survenir sur le site d'application.

 

Quelques exemples

J'indique quelques grandes lignes et la composition de quelques produits avec un résumé des effets secondaires ou des précaution à prendre. Pour cela, j'utilise les informations qui se trouvent sur les notices qui accompagnent les produits. Certaines de ces informations ressemblent à des "parapluies largement ouverts", d'autres montrent des effets indésirables possibles ou fréquents. Lorsqu'un produit est nouveau, le retour des effets indésirables n'est pas encore bien catalogué, je pense aux produits ciblant les parasites externes à avaler sous forme de comprimés.

-

Quelques produits ciblant les parasites externes

ACTIVYL TICK PLUS, (Virbac).  Spot-on pour chiens (puces et tiques)

  • Composition : Indoxacarbe + Perméthrine
  • Précautions et effets indésirables :  Ne pas utiliser sur le chat (Perméthrine). Une irritation transitoire, un érythème ou une perte de poils au site d'application peuvent survenir. Ces effets se résolvent habituellement sans traitement. Dans de très rares cas, des signes gastro-intestinaux (tels que vomissements, diarrhée ou anorexie), des signes neurologiques réversibles (tels que tremblements ou ataxie) ou de la léthargie ont été observés. Ces signes sont habituellement transitoires et se résolvent généralement dans les 24-48 heures. Après application du médicament vétérinaire, le site d'application peut prendre temporairement un aspect huileux, ou les poils peuvent être collés. Il est normal d'observer également un dépôt blanc et sec. Ce dépôt disparaît généralement dans les deux jours après administration. Ces changements n'affectent ni l'innocuité, ni l'efficacité du médicament vétérinaire.

ADVANTAGE, (Bayer). Spot-on pour chats (puces)

  • Composition : Imidaclopride
  • Précautions et effets indésirables : Appliquer sur une peau saine. Eviter le contact de la solution avec les yeux ou la bouche de l'animal traité. Veiller à ce que des animaux récemment traités ne puissent se lécher entre eux. Le produit a un goût amer et peut provoquer occasionnellement une salivation si l'animal se lèche au site d'application, immédiatement après le traitement. Il ne s'agit pas d'un signe d'intoxication, cet effet disparaît en quelques minutes, sans aucun traitement. Dans de très rares cas, des réactions cutanées telles que perte de poil, rougeurs, démangeaisons et lésions cutanées peuvent survenir chez les chats et les lapins. Des cas d'agitation ont aussi été rapportés. Une salivation excessive et des signes nerveux tels que incoordination, tremblements et dépression ont aussi été rapportés exceptionnellement chez le chat.

ADVANTIX, (Bayer). Spot-on pour chiens (puces, tiques, moustiques, phlébotomes)

  • Composition :  Imidaclopride + Perméthrine
  • Précautions et effets indésirables : Appliquer sur une peau saine. Eviter le contact de la solution avec les yeux ou la bouche de l'animal traité. Ne pas utiliser sur le chat. Ne pas utiliser sur des chiens malades et affaiblis. Dangereux pour le milieu aquatique. En de très rares occasions, certains chiens traités pourront présenter une sensibilité cutanée passagère (telle que démangeaisons, grattements, frottement, perte de poils et rougeur au site d'application) ou une léthargie. Ces effets se résolvent généralement spontanément. Dans de très rares cas, certains chiens peuvent montrer des changements de comportement (agitation, nervosité, gémissement ou roulement sur le sol), des symptômes gastro-intestinaux (vomissement, diarrhée, hypersalivation, diminution d'appétit) et des signes neurologiques tels que des mouvements instables et des contractions musculaires en cas de sensibilité à la perméthrine. Ces signes sont transitoires et se résolvent spontanément. Une intoxication après ingestion accidentelle chez le chien est improbable, mais peut survenir dans de rares cas. Lors d'un tel évènement, des signes neurologiques tels que des tremblements et une léthargie peuvent survenir. Un traitement symptomatique doit être instauré. II n'y a pas d'antidote spécifique connu.

ADVOCATE, (Bayer). Spot-on pour chiens (puces, poux broyeurs, gale, dirofilarioses, angiostrongylose,  spirocercose, nématodes, DAPP...)

  • Composition :  Imidaclopride + Moxidectine
  • Précautions et effets indésirables : résistance des parasites à une classe particulière d'anthelminthiques pourrait se développer suite à un usage fréquent et répété d'une molécule appartenant à cette classe. Ce produit contient de la moxidectine (lactone macrocyclique), aussi des précautions devront être prises avec les colleys, les bobtails et les races apparentées ou croisées. Dans de très rares cas, chez l'utilisateur, le produit pourra être à l'origine de sensibilisation cutanée ou de réactions cutanées transitoires (par exemple engourdissement, irritation ou sensation de brûlure/picotement). Dans de très rares cas, le produit peut provoquer une irritation respiratoire chez des individus sensibles. Possibilité de prurit transitoire. De rares cas de poil gras, érythème ou vomissement peuvent survenir. Le médicament peut dans de rares cas provoquer des réactions locales d'hypersensibilité. Si l'animal se lèche au site d'application, des signes neurologiques (la plupart transitoires) peuvent être observés dans de très rares cas. La solution a une saveur amère et peut provoquer occasionnellement une salivation si l'animal se lèche au point d'application, Dans de très rares cas le produit peut être à l'origine d'une sensation au point d'application, qui peut être à l'origine d'un changement de comportement transitoire tel que léthargie, agitation, inappétence. Une étude terrain a montré que chez les chiens atteints de dirofilariose cardiaque avec microfilarémie, il y a un risque de signes respiratoires sévères (toux, tachypnée et dyspnée) pouvant nécessiter un traitement vétérinaire rapide. Au sein de l'étude, ces réactions étaient fréquentes (observées chez 2 des 106 chiens traités). Des signes gastro-intestinaux (vomissements, diarrhées, anorexie) et léthargie sont également des effets indésirables fréquents après traitement de ces chiens.

 BIOALLETHRINE THEKAN,  (Omega Pharma ). Aérosol pour chien (puces, tiques, poux, aoûtats)

  • Composition :  Bioalléthrine + Piperonyl butoxyde
  • Précautions et effets indésirables : Ne pas utiliser à proximité d'une personne asthmatique, même en dehors des périodes de crises, l'homme peut absorber les pyréthrines plus rapidement par les poumons pendant la respiration. L'administration de la spécialité à des animaux malades, convalescents ou présentant des lésions cutanées étendues est déconseillée. En cas d'apparition de troubles nerveux, procéder à un lavage à l'eau tiède et au savon pour éliminer les restes du produit. Si ces troubles persistent, consulter un vétérinaire. Le produit est toxique pour les abeilles, les poissons et les crustacés. Il peut entraîner des effets néfastes à long terme pour le milieu aquatique.

BIOCANIPRO (Alfamed, Auvex, Biocanina). Collier pour chat et chiens (puces et tiques)

  • Composition : dimpylate

  • Précautions et effets indésirables : Une irritation peut apparaître au niveau du cou de l'animal du fait du port du collier. Dans ce cas, ôter le collier jusqu'à disparition des symptômes. Des effets indésirables ont été notés chez le chat : principalement tremblements, hypersalivation, anorexie, léthargie et mydriase. Des effets indésirables ont été notés chez le chien : principalement vomissements, tremblements voire convulsions. Enlever le collier dès les premiers signes d'intolérance. Les principaux symptômes observés lors d'une intoxication accidentelle par les insecticides organophosphorés sont une hypersalivation, une diarrhée, un encombrement bronchique, des tremblements et des convulsions. Le traitement d'une intoxication accidentelle repose essentiellement sur l'administration de sulfate d'atropine.

COMFORTIS (Eli Lilly, Elanco) Comprimés à croquer pour chat et chiens (puces et tiques)

Composition : Spinosad

Précautions et effets indésirables : Utiliser avec prudence chez les chiens et les chats présentant une épilepsie préexistante.

Chez les chiens, les vomissements sont un effet indésirable fréquemment observé ; ils surviennent dans les 48 heures suivant l'administration et une action locale sur l'intestin grêle semble en être la cause la plus probable. Le jour même ou le jour suivant l'administration de spinosad à une dose de 45 à 70 mg/kg de masse corporelle, l'incidence de vomissements observée dans l'essai clinique était de 5,6 %, 4,2 % et 3,6 % respectivement au bout du premier, du deuxième et du troisième mois de traitement. L'incidence de vomissements observée au bout des premier et deuxième mois de traitement était plus élevée (8 %) chez les chiens dont la posologie employait la dose la plus forte. Dans la majorité des cas, les vomissements constituaient un événement passager, léger et n'exigeant pas de traitement symptomatique. Les autres réactions indésirables chez les chiens étaient peu fréquentes ou rares et incluaient tremblements musculaires, léthargie, anorexie, diarrhée, ataxie et convulsions. Dans de très rares cas, une cécité, des troubles de la vision et autres désordres oculaires ont été observés. Le spinosad est excrété dans le colostrum et le lait des chiennes qui allaitent, L'élimination s'effectue essentiellement par la bile et les selles, et dans une moindre mesure dans les urines. L'élimination fécale représente la vaste majorité des métabolites chez les chiens.

Chez les chats, les vomissements sont un effet indésirable fréquemment observés, se produisant dans les 48 heures suivant l'administration et sont très probablement causés par un effet local sur l'intestin grêle. Le jour même, ou le jour suivant l'administration de spinosad à une dose de 50 à 75 mg/kg de masse corporelle, l'incidence de vomissement observée dans le cadre de l'essai mené sur le terrain à l'échelle mondiale était située entre 6 et 11 % lors des 3 premiers mois du traitement. Dans la majorité des cas, les vomissements constituaient un événement passager, léger, n'exigeant pas de traitement symptomatique. Les autres réactions indésirables fréquemment observées chez les chats étaient la diarrhée et l'anorexie.

BRAVECTO, (Intervet, MSD Santé Animale). Comprimés à croquer pour chiens ( tiques et puces)

  • Composition : fluralaner

  • Précautions et effets indésirables :  effets gastro-intestinaux légers et transitoires tels que diarrhée, vomissements, inappétence et ptyalisme. Le médicament vétérinaire a été bien toléré chez les colleys avec une déficience en multidrug-resistance-protein 1 (MDR1-/-)

CERTIFECT (Mérial) Spot-on pour chiens (tiques, puces, poux broyeurs)

  • Composition : Fipronil + (S)-méthoprène + Amitraz
  • Précautions et effets indésirables particuliers : Ne pas utiliser chez les animaux malades (par exemple maladies systémiques, diabète, fièvre) ou convalescents. Ne pas utiliser chez les lapins et les chats. Ce médicament vétérinaire contient de l'amitraz qui peut provoquer des effets secondaires neurologiques chez l'homme

-

 Cette liste alphabétique n'est pas limitative. Vous trouverez d'autres exemples sur http://www.ircp.anmv.anses.fr/

-

Intoxications

Un antiparasitaire bien qu'utile n'est jamais totalement innocent. A vous de faire la part des choses et de savoir ce qui est le meilleur (ou le moins mauvais!) à un moment donné pour votre chien et/ou pour vous.

En 1999, dans le n° 361 de la revue "Que choisir" p 5,  neuf lotions antiparasitaires pour chiens sont retirées du marché à la demande de l'Agence nationale du médicament vétérinaire après un cas d'intoxication humaine. citation : "Le 11 juillet dernier, à Toulouse, un chien est mort en un quart d'heure après avoir été frictionné avec un produit antipuces et sa maîtresse a dû être hospitalisée en urgences, victime de nausées, de vomissements et d'hypersalivation. les produits concernés contiennent du dimpylate ou du dianazon,...."

Par précaution, une femme enceinte ne devrait jamais passer elle même des antiparasitaires sur un animal

Comme je l'ai écrit plus haut, lorsqu'un produit est nouveau, le retour des effets indésirables n'est pas encore bien catalogué, je pense aux produits ciblant les parasites externes à avaler sous forme de comprimés.

-

Anti parasitaires dits écologiques

Beaphar  Vermifuge pour chat en comprimés : extrait d'ail (Allium sativum), poudre de Camomille romaine (Chamaemelum nobile), extrait d'Armoise douce (Artemisia annua), poudre de Thym (Thymus vulgaris), arôme viande , excipients qsp.

Vermifuge en solution pour chien : 92 % d’extrait aqueux de plantes [obtenu à partir de 2 g de bulbe d’ail (Allium sativum), 2 g de feuille de thym (Thymus vulgaris), 2 g de racine d’échinacée (Echinacea purpurea), 2 g de feuille de sauge (Salvia officinalis), 2 g de fleur de camomille (Chamaemelum nobile), 2 g de feuille d’armoise (Artemisia vulgaris) pour 100 g d’extrait], Épaississants : glycérol, gomme de xanthane , Arôme viande, Conservateurs : E202, E211, Acidifiant : E330

 

Quelques recettes envoyées par les internautes mais que je n'ai pas testées personnellement et dont je ne connais pas l'efficacité réelle.

 

Si votre chien a déjà  des puces, lavez le avec une décoction de fleurs de tanaisie ou  encore badigeonnez le à l'huile de lavande  ou faites sécher des fleurs de  lavande,  réduisez les en poudre  et  saupoudrez en l’animal.

L'action purifiante de l'huile de théier aide à apaiser les piqûres d'insectes, les démangeaisons pendant la saison chaude ainsi que les éraflures. Cela sert également de répulsif pour puces et autres ectoparasites

Faite un mélange de deux bouchons d'huile de NEEM + une petite bouteille d'huile de genévrier +une petite bouteille d'huile d'arbre à thé (en pharmacie). Le tout mélangé à un litre d'eau dans un petit pulvérisateur sous pression (à main). Bien émulsionner avant d'en mettre sur la tète, l'encolure, le dos et les pattes. Frotter le poil ensuite » 

 

Témoignages divers

(sous la responsabilité de leurs auteurs)

 "Quand nous avons acheté notre maison, les 2 ou 3 premiers étés, nous avons été très embêtés avec les aoûtats (entre autres, les enfants en avaient sur le cuir chevelu sans que j'arrive à les en débarrasser même avec des produits anti-poux) jusqu'à ce que j'entende une émission  à la radio où il était indiqué que la sauge officinale avait une action répulsive. Nous en avons maintenant 4 pieds aux alentours de la maison (dans un rayon de 10m. environ) et il est vrai que nous ne sommes plus embêtés avec ça. Quand les chiens en attrapent, je frotte les parties infestées avec des feuilles de sauge et ça marché." Catie

Sauge de Provence à petites feuilles

 ----------------

Au tout début je mettais du Frontline sur mon chien, mais j'avais constaté qu'à la suite de l'administration du produit sur sa peau, dans la demi-heure qui suivait, il était pris de vomissements j'ai donc noté cette intolérance et arrêté le Frontline, j'ai ensuite essayé l'Advantix qui apparemment est de surcroit moins nocif pour les animaux vivant autour, là pas de réaction. Ce qui a orienté mon choix sur le collier Scalibor c'est tout simplement le prix et le fait qu'il ne faille le changer que tous les 6 mois au lieu de la pipette, qui elle doit être posée tous les 3 mois.

---------------------------

Mon jeune chien vient de faire une allergie tout le long de la ligne de dos. Elle a démarrée tout doucement peu de temps après le dépôt d'une pipette de Frontline combo  Mais il peut y avoir une combinaison de plusieurs facteurs allergiques lié aux plantes qui nous environnent et aux pollens.  Bien entendu, cela se transforme en hot spot dès que le chien se gratte ! Il peut faire une méga crise maintenant et ne plus rien avoir après ou traîner des mini crises toute sa vie, c’est comme pour les humains.

---------------------------------------------------

Personnellement, je ne mets plus de produits antiparasitaires sur mes chiens. j'ai pris cette décision lorsque j'ai réalisé

  • que les spots déclenchaient sur certains chiens des allergies style eczéma suintant

  • qu'il fallait que je diminue de plus en plus le délai entre 2 traitements pour que cela reste un peu efficace.

  • que cela n'empêchait pas les tiques de se planter et les hots spots de se déclencher

  • Que la protection était insuffisante en comparaison des risques possibles, liés à un usage prolongé et rapproché de produits toxiques. 

-------------------

J'ai assumé les 3 débuts de piroplasmose qui ont touchés mon élevage la première année où j'ai cessé de mettre du produit (je me souviens de mon vétérinaire qui était passé à la maison en me disant qu'il sortait du champ situé à 500m de chez moi et qu'il venait de soigner plusieurs chevaux atteints de piroplasmose)

-----------------

Depuis plusieurs années... je ne met plus aucun produit à mes chiens... c'est un choix, assez réfléchi, je dois dire... même si je me fais  régulièrement incendier par ceux qui les inondent de produits toxiques

--------------------

Mon chien ne vit pas dans une zone endémique; chez moi, les tiques ne sont pas vecteurs d'agents pathogènes. Et ce ne sont que ces agents pathogènes qui peuvent vraiment nuire. La lésion cutanée d'introduction de l'appareil masticateur de la tique  est habituellement bénigne. Et même si cela donnait une infection, il y a des moyens efficaces pour lutter contre. Par contre les saletés que renferment les produits anti-tiques nuisent à la longue à l'anima

----------------------------

J'ai mis des pipettes d'Adventix sur tous mes chiens. Peu de temps après, cela leur a déclenché des démangeaisons sur tout le corps. Ils se sont grattés et pour certains il y a eu aussi des hotspots au endroits de contacts les plus fréquents avec le sol, comme si la peau avait été fragilisée de façon plus importante à ces endroits.

-

Notre expérience

10/09/2017

Après la forte réaction allergique aux puces sur Feedback (ventre et aplombs arrière à vif), nous lui avons mis un collier Seresto pour le protéger, comme il en avait chez son précédent maître. Je ne sais pas si cela a un rapport  mais son poil est redevenu sec comme à son arrivée chez nous. Tant pis pour l'esthétique, un poil sec vaut mieux qu'une peau à vif.

-

FAQ

 

Question : Je suis déçue par le collier insecticide que porte mon chien  (Scalibor) 4 tiques enlevés cette semaine et suspicion de puces!!!

Réponse : Le produit du collier ou les pipettes n’empêchent pas les tiques de mordre ou les puces de piquer, elles doivent ingérer le produit diffusé sur la peau du chien pour pouvoir mourir. Cela ne protège donc pas contre la réaction allergique. Cela veut dire aussi que votre chien vit avec des pesticides sur sa peau. Personnellement je reste persuadée que beaucoup d’atteintes nerveuses ou cancéreuses des animaux traités peuvent être liées à l’usage de ces produits sur la durée. D’un autre côté votre chien peut décéder précocement  de la maladie de Lyme mal diagnostiquée, de la piroplasmose non soignée etc.. Il y a donc un choix à faire, utiliser ou non des produits, mais ce choix a des risques et des avantages des 2 côtés.


Question : j’aimerais utiliser un produit écologique pour traiter mes chiens. Il existe un insecticide de "contact"  la roténone tiré de la sève d'une plante d'Amérique du sud (je crois). On s'en sert sous forme liquide, par pulvérisations, sur le cerisier le jour même de la récolte, pour éliminer les pucerons. Nous  nous en servons sur les tapis et autres couchages des chats squatters qui ne manquent pas d'y stationner le temps des hivers...!Pourquoi pas sur le dos des chiens ?

Réponse 1 :

Je crois que tout le problème est de savoir jusqu’à quel point on  perturbe l’écho système avec des produits qui sont toujours nocifs. On  se plaint des agriculteurs qui polluent mais, individuellement, nous  en faisons autant dans notre coin et la somme de toutes ces petites > utilisations d’insecticides et autres produits pèse largement dans la  balance de la responsabilité polluante.

Réponse 2

 La roténone est en effet utilisée sur le dos des chiens pour les protéger des insectes...

Il s'agit d'une substance toxique isolée à partir de plantes tropicales (peu importe leur nom). Des synonymes rarement utilisés il est vrai sont la derrine; la nicourine; la tubatoxine. À l'origine, on utilisait cette substance en Malaisie et en Amérique du Sud pour tuer le poisson et pour empoisonner les armes.

En réalité il s'agit ici d'un insecticide encore plus toxique que la pyréthrine. Elle trouve son utilisation dans des  produits pour le jardinage et on l'utilise pour protéger les chiens et les chats. La roténone est hautement toxique pour les oiseaux et les poissons mais  peut être toxique pour n'importe quel être vivant, surtout pour les chats.

La dose orale LD50 (dose provoquant la mort de la moitié) des animaux de laboratoire est de 10 à 30 mg/kg de poids corporel.

La roténone bloque la conduction nerveuse par un blocage du mécanisme  respiratoire cellulaire.

L'absorption orale provoque une irritation gastrique, un vomissement mais l'absorption digestive n'est que faible (bien que potentialisée par des absorptions d'aliments gras). L'absorption se fait surtout par voie transcutanée, surtout chez les chats mais aussi chez les chiens avec la possibilité d'une inhalation du produit déposé sur la peau de l'animal avec en conséquence une irritation pulmonaire. 

Les symptômes  en cas d'intoxication sont: vomissement, léthargie, tremblements des membres; stupeur, clonies musculaires (=contractions répétées); convulsions; hypoglycémie; défaillance respiratoire; dyspnée; mort

Le traitement en cas d'intoxication est multiple: minimiser la dose d'insecticide  absorbée:      dépend bien entendu de la voie d'absorption du toxique: si son application est cutanée: bains avec détergents     si l'application est digestive: émétiques (favorisant les vomissement); lavage gastrique; charbon activé... contrôler la glycémie et lutter contre l'hypoglycémie traiter un éventuel déséquilibre acido-basique des travaux théoriques proposent la Vitamine K3 (pas prouvé en pratique jusqu'ici) réanimation classique  Gérard

 

Notes et références

 Traitement antiparasitaires externes pdf, 5 pages

les organophosphorés 

 Cinq nouveaux pesticides dans la liste de surveillance de la FAO en 1997

Syndicat de l’Industrie du Médicament Vétérinaire (SIMV)  http://lemedicamentveterinaire.simv.org/antiparasitaires-internes-et-externes

http://pharmtox.free.fr/pharmacie/antiparasitaires/Cholinomimetiques/Cours.pdf

Pyréthrinoïdes : http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FAPOOOL1GL2c.php

Index des Médicaments vétérinaires autorisés en France : http://www.ircp.anmv.anses.fr/

 

Retour sur la page santé

 

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Babines
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Truffe
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés