Borréliose

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Borréliose ou Maladie de Lyme

 

 

  • C'est une infection bactérienne  transmise par les tiques dures du genre "Ixodes "

  • En Europe, 3 espèces peuvent transmettre l'agent pathogène  :

    • Borrelia Burdorferi sensu stricto

    • Borrelia garinii

    • Borrelia afzelii

  • En fonction de la bactérie en cause, les symptômes sont différents

  • On la retrouve dans toutes les zones tempérées de l'hémisphère Nord

  • Les tiques sont présentes toute l'année avec des pics d'activité au printemps et en automne

  • Les grands mammifères (homme, chien) sont contaminés par le parasite adulte

  • Les oiseaux, les petits rongeurs.. sont contaminés par les larves ou par les nymphes

 

Chez l'homme

Elle est mise en évidence chez l'homme en 1975, aux Etats Unis. Elle était connue en Europe sous des noms divers depuis le début du 20ème siècle.

Le risque de déclarer une maladie de Lyme, chez l'homme et en Europe est de 2% environ après fixation d'une tique

 

Symptômes

Selon la variété de tiques, il y aura une atteinte

  • des articulations

    • au bout de quelques jours : arthralgies (la douleur dure de quelques heures à quelques jours).

    • au bout de quelques moi : arthrite des grosses articulations

     

  • de la peau

    • 10 à 15 jours après la piqûre : érythème migrant. Il s'étend de façon centrifuge à partir de la piqûre et ne s'accompagne que rarement de fièvre

    • Puis, sans traitement, au bout de quelques semaines :  érythème disséminé (neuroborréliose)

    • quelques années : acrodermatite chronique atrophiante

    • maladie de Pick-Herxheimer.

     

  • du système nerveux

    • maux de tête

    • méningite

    • atteinte radiculaires

    • paralysies asymétriques

    • atteintes des nerfs crâniens

    • atteintes ressemblant à la sclérose en plaque

    • atteintes ressemblant à une compression médullaire

 

  • du cœur

    • arythmies

    • syncope

    • arrête cardiaque

     

  •  une fatigue chronique

L'évolution se fait en 3 phases :

  • Erythème migrant au point de morsure

  • phase précoce disséminée (manifestations cutanées, nerveuses, rhumatologiques)

  • phase tardive (atteintes dermatologiques, nerveuse, articulaires)

Compte tenu de la grande diversité des symptômes, la maladie de Lyme peut prêter à de nombreux mauvais diagnostics, comme : sclérose en plaques, lupus, polyarthrite rhumatoïde, fibromyalgie,  dépression, maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, autisme, La fièvre, les maux de tête et la fatigue générale peuvent souvent faire évoquer des affections virales.... et bien d'autres.

 
Inversement,  des affections neurologiques ou arthropathiques peuvent être rattachées, par erreur, à une maladie de Lyme.
 

 

Chez le chien

Les premières descriptions de cette maladie datent de 1984.

La maladie de Lyme a été décrite chez le chat mais elle est le plus souvent asymptomatique. Le cheval et les bovins peuvent également être atteints

Seuls 5% des chiens contaminés développent des signes cliniques. La durée d'incubation est inconnue.

Symptômes

Chez le chiot :

  • fièvre

  • anorexie transitoire

  • arthrite (au bout de 2 à 5 mois)

  • lymphadénopathie

Chez l'adulte :

  • maladie asymptomatique

  • séroconversion

En général, possibilité de :

  • fièvre modérée

  • perte d'appétit

  • polyarthrite (boiteries)

  • apathie

  • lymphadénopathies

  • atteintes hépatiques, cardiaques nerveuses

  • atteintes rénales

    • glomérulonephite (proteinurie, hématurie)

 

Diagnostic

  • sérologique (titrage des anticorps)

  • PCR possible

 

 

Traitement

Antibiothérapie spécifique (minimum 1 mois)

 

Prévention

  • Débroussaillez votre terrain

  • Enlevez les feuilles mortes,

  • Couper l'herbe

  • élevez des poules (prédateurs naturels des tiques)

  • Eviter les bois  touffus et les broussailles pendant vos promenades, restez sur la partie nettoyée des sentiers

  • Pour les personnes : porter des vêtements à manche longue, des pantalons qui rentrent dans les  chaussettes, des vêtements clairs pour rechercher facilement les tiques dessus

  • Vaporiser un insecticide sur les vêtements ou les animaux si vous allez dans une zone à risque

  • Pour les chiens à risque : vaccination  possible des chiens avec un vaccin spécial contre la maladie de Lyme (Merilym ND de Merial)

  • Vérification du pelage du chien après une promenade (délai de 48h avant la transmission de la maladie)

 

Témoignage

 

Borréliose de Vijay Magantsi du Pli du Soleil

 

Fin juillet 2007, Vijay est de moins en moins enclin à jouer avec moi (les deux « mecs » de la famille adorent se bagarrer physiquement) ; peu à peu il se « retire » de la vie active de la famille (ne vient plus dire bonjour ; ne vient plus chercher des câlins ; son activité de gardiennage vespérale disparaît …). D’abord je mets ce comportement en relation avec les conditions météo (il faisait vraiment chaud à l’époque chez nous…), par ailleurs, tout et chacun a droit à un peu de répit par çi et par là … Mais, doucement et sûrement, cela commence à m’inquiéter et mon éducation médicale prend le dessus :

 

Hyperthermie (fièvre) allant jusqu’à 40,5 degré Celsius en rectal avec le cortège clinique consécutif : accélération de la fréquence respiratoire, tachycardie (accélération de la fréquence cardiaque), adynamie, …

 

Les muqueuses sont bien vascularisées (pas d’anémie), sans retard à la recoloration suite à une pression digitale ; auscultations cardiaque et pulmonaire sans particularité, pression artérielle à la limite inférieure de la normale (environ les mêmes valeurs que chez nous humains) ; examen abdomino-génital sans particularité ; articulations sans signes d’appel ; pas de signes d’appel neurologique …

 

Selles normales, urines de couleur jaune paille et claires

 

1ère visite chez notre vétérinaire habituel qui pense à une piroplasmose voire à une leptospirose ; les examens sanguins sont faits et la Carbésia et de l’amoxycilline sont injectées. Le relais de la pénicilline serait à faire par voie orale… À noter que le frottis sanguin ne permet pas de trancher franchement …

 

MAIS la clinique me rappelle étrangement celle de la borréliose (maladie de Lyme) et j’insiste à faire également la sérologie à la recherche d’anticorps antiborrélia. J’arrive à convaincre mon vétérinaire et sans attendre son OK je commence le traitement par Doxycyline. Mais il faut d’abord que je me fasse à la posologie qui est un multiple de celle donnée chez l’homme dans une pareille indication : 10 mg par kg et jour (ce qui fait beaucoup chez nos Léos) 2 fois par jour pendant au moins 30 jours avec répétition quelques mois plus tard. Côté laboratoire, les analyses confirment la borréliose et infirment et une piroplasmose et une leptospirose … GAGNE !

 

Puis commence la réaction biologique de Vijay qui a depuis lors droit à un examen clinique soigné matin et soir ainsi qu’à une analyse par bandelette des urines. Ces dernières deviennent ce que les médecins appellent « ictériques », i.e. elles traduisent une souffrance hépatique. À partir du 08 août, disparition complète de la fièvre et les urines redeviennent claires. L’élan de Vijay réapparaît.

 

Jusqu’à aujourd’hui (octobre 2009), pas de complication de type neuroborréliose …

 

Morale de l’histoire : ne pas toujours partir sur une piroplasmose ou une leptospirose ; il y a bien d’autres maladies ! Gérard

Vijay 1 an après sa borréliose. Il a eu la chance d'être sauvé grâce à la compétence et à la ténacité de Gérard

 

FAQ

 

Question : Sous microscope, peut on faire une confusion entre les piroplasmes et ce qui provoque la Borréliose ?

Réponse : Ce qui pose parfois problème est le fait de confondre les résidus du noyau (le globule rouge mûr n’a plus de noyau) et les parasites. La borréliose ne présente pas d’anomalie du globule rouge Gérard

 

Retour sur la page santé

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés