Consanguinité

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Consanguinité

 

Quelques constatations

 

Diversité génétique inattendue dans une population insulaire de mouflons

D'après un article publié dans Proceedings of the Royal Society of London le 22 février 2007 (Renaud Kaeuffer, étudiant au doctorat en biologie de l'UQAM, sous la direction de Denis Réale et la codirection de Dominique Pontier de l'Université Claude Bernard Lyon I en France)

 

Au départ : un couple de mouflons corses introduit en 1957 sur une petite île de l'archipel subantarctique de Kerguelen dans l'Océan indien, un des endroits les plus isolés au monde. La population de mouflons a crû de façon exponentielle pour ensuite fluctuer, à partir du début des années 80, entre 300 et 700 individus.

À partir de poils et de cornes d'animaux chassés, les chercheurs ont reconstitué jusqu'en 2003 l'historique génétique de la population et ont montré que sa diversité génétique augmentait au cours du temps, contrairement à ce que prédisent les modèles habituels; les échantillons de 2003 étaient beaucoup plus hétérozygotes que ceux des années 60 et 70".  Les chercheurs attribuent l'augmentation de cette diversité génétique à la sélection naturelle;  l'échelle de temps étant trop courte pour que cette diversité soit attribuable à des mutations génétiques, et les Îles trop isolées pour avoir subi des migrations.

Dans les petites populations isolées, des individus apparentés ont de grandes chances de se reproduire entre eux et d'engendrer des individus consanguins ou homozygotes. La population voit sa diversité génétique s'appauvrir et son potentiel évolutif diminuer. De plus, la consanguinité est connue pour révéler l'existence de maladies génétiques. Les individus les plus hétérozygotes semblent mieux résister aux maladies" explique Renaud Kaeuffer.

Les chercheurs tiennent tout de même à préciser que la diversité génétique des mouflons des Îles de Kerguelen demeure tout de même moins grande que celle que l'on pourrait observer sur une population de plus grande taille.

 

 

FAQ

Question : Une saillie intempestive est arrivée entre mon mâle et sa fille. je suis toujours étonnée de voir la peur des gens face à la consanguinité et je m'explique mal cette réaction. On m'a conseillé s'il y a des chiots de les tuer à la naissance.

Réponse : La consanguinité effraie beaucoup de personnes. En général, les mêmes qui vous vantent la santé des chiens sans papiers, sans réaliser qu’évoluant toujours sur un même territoire, ils sont souvent d’une très grande consanguinité. On ne peut pas avoir une lignée homogène sans un minimum de consanguinité.


 

Question : Le chien que je viens de choisir pour ma chienne est consanguin avec elle. Les clubs ne sont pas contre mais je doute de leur bonne fois en ce qui concerne "l'amélioration" de la race.  Pour eux, la consanguinité  n'est même pas un problème.  Je me renseigne donc maintenant auprès d'autres personnes en qui j'ai confiance ainsi que d'autres qui, j'espère, seront impartiales et honnêtes. Pouvez vous me donner votre avis?

Réponse :

La consanguinité met en évidence les qualités et les défauts qui existent dans les lignées et elle les fixe. C’est une bonne façon de savoir la valeur de votre élevage si vous avez le courage d’enlever de la reproduction tous les chiens porteurs de tares évidentes (euthanasie ou stérilisation) et de retirer du circuit les reproducteurs  et leurs familles ( frères sœurs, etc.) en cas de tares évidentes et importantes. Ce n’est pas près d’être fait dans le monde canin.

  • il y a une connotation sentimentale qui est trop forte (heureusement)
  • pour d’autres un rapport avec l’argent non négligeable
  • pour la médecine humaine c’est d’un intérêt primordiale pour les recherches sur les maladies génétiques .

, La consanguinité est le seul moyen d’homogénéiser une race, le seul moyen d’avoir des reproducteurs qui seront traceurs. Trop de consanguinité stérilise la race et elle  se reproduit de moins en moins.

Voici ce que je fais lorsque je veux rentrer de la consanguinité dans ma lignée. C’est très artisanal

  • je ne le fais de préférence qu’à la 3ème générations après avoir fait avant deux portées assez éloignées
  • je regarde honnêtement le bilan des qualités et des défauts des 2 chiens et de leur lignée, tous les  renseignements que je possède et plus particulièrement les défauts des chiens qui reviennent souvent dans le futur croisement en m’aidant des commentaires d’expos, par exemple.
  • Je ne prends que les renseignements de première main et j’élimine les ragots.
  • Je classe les défauts par ordre d’importance (les critères sont différents selon ce que l’on recherche !)
  • Je ne choisis d’essayer de privilégier qu’une seule qualité et d’essayer d’éviter un seul défaut à la fois.

Après c’est la nature qui fait le reste et la génétique est quelquefois surprenante car en privilégiant une qualité vous fixez peut être en même temps un gros défaut dont vous n’aviez pas conscience. En éliminant un défaut mineur, vous faites peut être disparaître en même temps un autre critère qualitatif. On ne le sait qu’après plusieurs générations.

C’est aussi pour cela que, d’après moi, un club de race ne devait pas être trop sélectif pour ses reproducteurs car il peut y avoir un contre coup important.


Question :  sur le pedigree de mon chien, plusieurs chiens viennent du même élevage, est ce qu'ils sont consanguins?

Réponse : Ce n'est pas parce que les chiens portent le même affixe qu'ils seront obligatoirement consanguins. ce n'est pas parce qu'ils portent des noms d'affixe différents qu'ils ne le seront pas!

Il peut y avoir plusieurs lignées bien différentes dans un même élevage, il peut y avoir des lignées communes dans des élevages différents.

Il faut à la fois de l’hétérogénéité et de la consanguinité. La consanguinité lorsqu’elle est bien gérée,  fixe les caractères d’une race et elle permet à l’éleveur de connaître la qualité de son élevage. Cela ne crée pas les tares mais cela les révèle plus rapidement ainsi que les qualités. Ce qu’il ne faut pas faire ensuite, c’est laisser se reproduire un chien taré ou continuer une lignée qui a de gros problèmes. Mais si c’est facile chez les animaux de rente, c’est très difficile à faire dans le monde canin car le côté sentimental est très présent

 

 

Accueil Santé  

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés