Gestation conseils

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Gestation : conseils

 

L'âge idéal

  • il faut attendre que le développement anatomique de la chienne soit complet. Il est donc déconseillé de la faire reproduire lors des premières chaleurs mais plutôt d'attendre le 2ème ou 3ème cycle ou les 2 ans.

  • une femelle élevée dans de bonnes conditions peut avoir théoriquement une portée par an. Les femelles Léos ont quelquefois besoins de plus de temps.

  • le Club Français du Léonberg conseille de faire reproduire entre 2 ans et avant l'anniversaire des 8 ans

  • la période optimale de reproduction se situe entre 3 ans et 5ans. Au delà, la fertilité commence à décliner et/ou le risque de complications augmente

Précautions à prendre avant la saillie

  • faire une visite de contrôle chez le vétérinaire pour vérifier l'état de santé de la chienne

  • vérifier que la future mère soit à jour pour ses vaccins

  • vermifuger au début des chaleurs déparasitez pour les puces si nécessaire

  • éviter qu'elle soit en contact avec un chien malade ou porteur sain(valable aussi pendant la gestation).

Précautions à prendre pendant la gestation

  • évitez de renouveler les vaccins annuels pendant la gestation

  • attention certains antiparasitaires sont déconseillés sur une femelle gestante, sinon pensez à la vermifuger 2 semaines avant et 2 semaines après la mise bas

  • n'administrez aucun traitement sans l'avis de votre vétérinaire, certains produits seraient nocifs, ils peuvent provoquer un avortement ou des lésions chez les fœtus

  • vous prenez un risque en sortant une femelle gestante en exposition. Vous ne savez pas ce que vous allez côtoyer et ramener chez vous comme problème de santé.

  • .pendant le premier mois, la chienne continue ses exercices habituels, à l'exception d'activités intenses. A partir du 2ème mois vous pouvez modérer ses activités si elle ne le fait pas d'elle même.

  • les hormones peuvent modifier le caractère de votre chienne ou celui de ses compagnes, attention aux "frictions" possibles entre elles.

  •  pendant le premier mois, les besoins alimentaires ne changent pas. A partir de la 5ème semaine de gestation, enrichissez le régime alimentaire ( croquettes spécifiques, croquettes pour chiots...)et augmentez le nombre de prises de nourriture.  la matrice prend de plus en plus de place, il faut donc pouvoir donner une alimentation riche sous un petit volume pour couvrir ses besoins journaliers. les femelles en libre service,  modifient d'elle même leur alimentation

 

Le diagnostic précoce de gestation chez la chienne est difficile

  • l'implantation est tardive par rapport aux autres espèces

  • Il existe souvent une différence sensible entre :

    •  la durée réelle de la gestation

    • la durée observée entre la saillie et la mise bas

  • La durée de la gestation varie de 57 à 70 jours lorsque le jour de la saillie est pris comme point de repère
  • La durée de la gestation varie de 61 à 63 jours (constante) lorsque le jour de l'ovulation est pris comme point de repère
  • La durée de la gestation semble longue :

    une saillie  "précoce" (avant l'ovulation)  peut être  fertile si les spermatozoïdes survivent suffisamment longtemps dans les voies génitales de la femelle

  • La durée de la gestation semble courte :

    une saillie "tardive" ( après l'ovulation) peut être fertile. Juste après l'ovulation,  les ovocytes qui subissent une maturation d'environ 48heurs et restent fécondables pendant près de 3 jours.

  • Le sperme du chien peut rester fécond dans le tractus génital de la femelle pendant 4 à 5 jours

 

FAQ

Question : Les avis sont très variés pour un apport calcique pendant la gestation. Mon véto a prescrit des comprimés de calcium depuis l'écho,  en me disant que ça évite les problèmes d'absence de lactation...D'autres personnes me disent de les arrêter avant la mise bas.....C'est ma première portée, je voudrais bien faire!

Réponse : L’intérêt d’un apport calcique pour une « femelle en lactation » est de limiter une sollicitation excessive de la trame osseuse en apportant par la voie orale une partie du calcium dont elle a besoin dans son lait. La qualité du lait n’est pas modifiée, pas plus que la quantité, … c’est simplement le métabolisme de la chienne qui est moins mis à l’épreuve. Par contre, il n’est pas utile, voire plutôt déconseillé  d’apporter du calcium en quantité importante pendant la gestation. Samuel


Question : Dans plusieurs ouvrages il est indiqué qu’il est dangereux de supplémenter la future mère en calcium pendant la gestation car en cas de surdosage la chienne peut avoir des troubles de la régulation du métabolisme du calcium (hypocalcémie, crise d’éclampsie…) au moment de la mise bas C’est pour cela que l’on conseille d’arrêter tout complément calcique en fin de gestation.. Le vétérinaire peut faire des injections de calcium au moment de la mise bas pour aider aux contractions

Réponse :  Une supplémentation calcique excessive pendant la gestation n’est en effet pas conseillée, car elle diminue la capacité de la chienne à mobiliser le calcium contenu dans la réserve osseuse. En effet, si trop de calcium se trouve dans la circulation sanguine, la chienne cesse de produire l’hormone qui lui permet de reprendre du calcium dans les os… puisqu’elle n’en a vraiment pas besoin. De sorte qu’au moment de la mise bas, lorsqu’elle a besoin d’une quantité accrue de calcium pour favoriser les contractions utérines, elle se trouve en état de « carence » puisqu’elle ne dispose plus de l’équipement nécessaire pour mobiliser son calcium osseux. Cela se traduit par ce que l’on appelle une « crise d’éclampsie », … qui n’a donc rien à voir avec la d’éclampsie observée dans l’espèce humaine. Cette crise se traduit chez la chienne par des tremblements, voire des convulsions… et une incapacité à mettre bas.

Chez la vache, l’extraordinaire mobilisation du calcium osseux observée en début de lactation entraîne des symptômes similaires dans les heures, sinon les jours, qui suivent le vêlage. Le traitement consiste dans les deux cas à administrer du calcium, … en prenant soin de ne pas perturber la fonction cardiaque. 

Lorsque les contractions s’avèrent insuffisantes chez la chienne, on procède souvent à une administration d’ocytocine.

Malheureusement, cette ocytocine n’a aucun intérêt si l’on a pas pris soin de corriger la balance calcique. Avec les mêmes précautions que celles précédemment évoquées, le vétérinaire procèdera à l’administration par voie veineuse d’un soluté additionné de calcium, … de sorte à potentialiser les contractions. Dans un second temps, il pourra en augmenter la fréquence avec l’ocytocine, … en veillant autant que possible à utiliser les plus faibles doses possibles. A titre d’exemple, 1 à 2 UI suffisent pour la totalité de la mise bas d’une Léonberg. Cette dose (qui ne représente pas plus de 0.2 mL de la solution ponctionnable) sera fractionnée (elle devra donc obligatoirement être diluée au 1/10e au moins) et administrée toutes les 30 minutes sur une période d’environ 4 à 6 heures.

Si les doses d’ocytocines administrées sont trop importantes, les contractions seront d’abord douloureuses pour la chienne, souvent inefficaces (c'est-à-dire incapable de produire un travail conduisant à l’expulsion des chiots), … quand elle ne se traduit pas par une mortalité accrue des chiots en causant un détachement accéléré des placentas, … sinon la déchirure de la paroi utérine ! Une autre complication, moins grave pour la chienne, est la désensibilisation, c'est-à-dire ce que l’on appelle l’internalisation des récepteurs à ocytocine. Ces récepteurs, normalement placés à la surface des cellules myométriales (celles qui entraînent les contractions) vont s’internaliser, c'est-à-dire disparaître de la surface, lorsqu’ils sont complètement saturés. Il s’en suit une incapacité à contracter pour une période d’environ 8 heures minimum, … avec toutes les complications possibles pour les chiots dans ce cas là. Il va sans dire également que toute tentative de traitement médicale de la dystocie est alors impossible !Lorsqu’il y a plus de 4 chiots encore à expulser, il est préférable de recourir à la césarienne d’emblée. En effet, le seul traitement médicale s’avère rarement suffisant, … et la césarienne devient donc nécessaire lorsque la chienne est beaucoup plus fatiguée, … donc plus délicate à anesthésier. Samuel


Question : Un éleveur qui n'a qu'une chienne m'a expliqué que son vétérinaire lui a conseillé de faire saillir sa chienne par plusieurs mâles pour diversifier rapidement sa production. Est ce possible? Je me pose aussi  la question  pour la délivrance des pedigrees, il faut tester les chiots tout petits pour corriger la déclaration de saillie ou bien faire une déclaration multiple?

Réponse :

Je  suis très étonnée car les règlements de la FCI  sont  formels. Ils ont été rappelés dans la « Cynophilie Française » revue de la SCC n°111 3ème trimestre 2000 et on doit les trouver sur le site de la FCI à « Règlement  International d’Elevage » « Il est interdit de laisser saillir une lice par 2 ou plusieurs étalons pendant les mêmes chaleurs » Dans la Cynophilie française n° 110 p 2 Conseil de discipline : 5 contrôles de filiation ordonnés par la SCC aux frais du producteur pour fausse déclaration avec comme sanction, selon les affaires : interdiction d’utiliser un affixe allant de 1 an à 5 ans, interdiction d’inscrire ses portées au LOF pendant X années, contrôles de filiation  pendant 1 à 5 ans aux frais du producteur. Quel est ce vétérinaire qui ne connaît pas les règlements!?

On sait depuis longtemps que la femelle peut être saillie par plusieurs mâles. Cela était admis officiellement avant1979. ce qui veut dire aussi qu’il est inutile de remonter trop loin dans la généalogie des chiens. Les lignées sont bien avec des chiens LOF (sauf fausse déclaration) mais rien ne vous assure que le père est bien celui qui est indiqué sur le papier ! Bernadette


Question : Est ce qu'il est facile pour un vétérinaire de faire la différence entre un pyomètre et une gestation sur une femelle saillie il y a environ 25 jours?

Réponse : Oui dans la très grande majorité des cas… Les seules exceptions sont liées à un matériel désormais désuet, mais parfois encore utilisé par certains vétérinaires plus habitués à une pratique rurale que canine : dans ces cas, il n’est pas toujours évident de faire la différence entre une gestation et certaines hyperplasie glandulokystiques de l’endomètre susceptibles d’évoluer vers un pyomètre. Samuel


Question : Je viens de vermifuger ma chienne 8 jours après la saillie et je vois sur le mode d’emploi que c’est contre indiqué pendant les 4 premières semaines de gestation. Quel est le risque réel en premier mois de gestation et ou trouver des données sur les risques d'effets tératogènes de ce vermifuge observées chez la chienne pour les chiots si elle est gestante ?  

Réponse : La contre-indication est, à ce jour, une mesure de précaution, en l’absence de toute données dans la première phase de la gestation (c'est-à-dire avant qu’elle puisse être confirmée)…Bernadette


Question : ma chienne fait un pyomètre, elle a été mise sous alizine et elle a évacué beaucoup de saletés. Elle va mieux maintenant. Est-ce que son avenir de reproductrice est en jeu ? Faudra-t-il une intervention chirurgicale ?

 Réponse : Le développement d’un pyomètre est directement dépendant d’un dysfonctionnement ovarien. Celui-ci persiste malgré le traitement… Ce qui signifie que si l’on peut effectivement préserver l’utérus avec un traitement à l’aide d’aglépristone (Alizine®) associée avec des prostaglandines, le risque de récidive n’en demeure pas moins extrêmement élevé. Il convient donc de mettre systématiquement à la reproduction toute chienne qui aurait été traitée médicalement pour un pyomètre, à moins d’assumer – pour elle – le risque de complications lors des prochains cycles…


Question : En parcourant votre site, j'ai mal compris une phrase...N'y aurait-il pas un mot qui serait passé à la trappe?"Il convient donc de mettre systématiquement à(l'écart de?) la reproduction toute chienne qui aurait été traitée médicalement pour un pyomètre, à moins d’assumer – pour elle – le risque de complications lors des prochains cycles…" Le cas échéant excusez moi du dérangement.

Réponse : Non, il n’y a pas d’erreur sur la nécessité de faire reproduire les chiennes qui ont été traitées médicalement dès le cycle suivant. Si elles ne sont pas gestantes, elles risques de redévelopper un pyomètre (pour chaque cycle). Il faut donc bien avoir en tête cette contrainte avant d’envisager la mise en œuvre d’un traitement exclusivement médical au lieu d'une ovariohystérectomie. Parfois, le traitement médical permet d’envisager plus sereinement la chirurgie et sera donc proposer pour limiter dans un premier temps les complications anesthésiques en particulier sur des chiennes fortement affaiblies. Samuel


Question : J'ai besoin d'un petit avis, je sais que des pertes au 30ème jour de la gestation sont normales. Je constate aujourd'hui sur ma chienne qui est au 38ème jour (après saillie) des pertes qui sont marrons et non pas claires avec une légère odeur âcre (odeur que l'on retrouve lors de la mise bas). Est-ce que ce type de pertes fait aussi partie de celles qui sont qualifiées de normales ?

 

Réponse : Vers le 30ème jour, un léger écoulement glaireux, opaque ou blanchâtre peut apparaître sur une femelle gestante, pendant quelques jours. Il est normal. Certaine chiennes peuvent avoir de petits écoulements sanguins pendant toute la gestation, l’odeur est celle du sang. C’est peut être le cas de votre chienne ?.

Si la chienne couve une infection  l’aspect purulent et l’odeur caractéristique qui va avec, la température qui monte alors que  la chienne au repos,  doivent vous faire consulter le vétérinaire.

Si vous êtes de nature inquiète, demandez conseil à votre vétérinaire, cela vous rassurera et vous ne transmettrez pas un stress inutile à votre chienne.  Bernadette

Question : Vous souvenez vous du nom des granulés à donner à une femelle pour faciliter la mise bas et pour après ? Moi j'avais noté caulophyllum 7ch, secale cornutum 7ch et actaea racemosa 7ch. 5 granulés matin et soir,  cinq jours avant et une semaine après la mise bas pour aider à tout évacuer. C'était cela que vous aviez donné à Rãvanatta ?

Réponse : Il y a plusieurs recettes . Celle que j’ai donnée à Rãvanatta c’est : Caulophyllum 5ch+Secale cornutum 5ch+Actéa Racemosa 4ch  20gouttes matin et soir 10 jours avant les naissances et toutes les 1/2h en cours d’accouchement. Il faut faire fondre les granulés dans 30cl d’eau de Volvic.. Ma chienne était très calme et la naissance des chiots c'est très bien passée. Une amie nous a même donné sa recette pour son propre accouchement. Voici ce qu'elle nous dit : "J'ai eu un traitement homéo pour mon accouchement, et c'est fabuleux, pas de péridurale, contraction très efficaces, dilatation rapide, et maman super zen : Caulophyllum 5ch et Actéa Racemosa 5ch du Gelsenium 5ch tous les quart d'heure pendant le travail , et la même chose en 9ch pendant 1 mois avant l'accouchement et de l'arnica 5ch après l'accouchement" Bernadette

 

Voir aussi  :

Mise bas : préparation

 Mise bas : déroulement

 

Système reproducteur, reproduction et chiots

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés