Haendel croissance-1

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Accueil santé   Page suivante

Problèmes de croissance sur un léonberg

-

Introduction

J'observe mes chiens et je note ce que je vois. Quelquefois, ce que je constate est ponctuel, cela disparait au bout de quelques jours, ou, pour une croissance, au bout de quelques mois. J'ai des léos depuis longtemps et je sais que la croissance dans cette race peut être extrêmement variée :  chaotique, rapide, lente, progressive, par plateaux, régulière, etc.. En général, tout se stabilise en fin de croissance. D'autres fois, plusieurs petits signaux, anodins sur le moment, se regroupent pour former un faisceau qui éclairera des problèmes plus importants par la suite.  L'avantage de faire un journal, c'est une bonne mémoire surtout quand on le relit quelques mois ou quelques années plus tard. C'est comme cela que je peux affirmer que les problèmes de Haendel  adulte sont là depuis le départ.

Dans ce dossier je reprends sur son site les éléments significatifs mais vous pouvez voir son quotidien sur : Le site de Haendel

-

De 2 mois à 7 mois

Essentiellement, des problèmes physiques

Haendel, né le 23/03/2012,

Entre 2 et 3 mois

Il vient s'installer au Pli du Soleil. Il a 2 mois et pèse 12 kg. A son arrivée, il a une grosse boule en haut de la patte droite. Je pense à une réaction inflammatoire en lien avec un petit traumatisme fréquent dans un groupe (piqure d'insecte, morsure légère par un chiot de la fratrie? ...) mais, vu l'emplacement (haut de l'aplomb droit) cela ne peut pas être une conséquence d'un vaccin ou un hygroma

-

Premières constatations

  • Il se fatigue vite et il a un peu de mal à soulever son popotin sur le sol mouillé.

  • Quand il ne veut pas quelque chose, il fait le petit âne, planté sur ses 4 pattes, la tête dans les épaule et refuse d'avancer.

  • Il  raconte sa vie (il est très bavard).

  • Quand les chiens se précipitent en aboyant en direction d'un bruit, Haendel part en courant dans le sens inverse, de préférence dans son enclos et regarde prudemment qu'il n'y ait plus de danger.

  • Il ne connait pas ou ne comprend pas les code d'une meute et s'approche museau contre museau quand il veut quelque chose même si l'autre chien envoie des avertissements

-

Entre 3 et 4 mois

  • Grosse fatigue, arrière raide

  • Depuis son arrivée, ses pattes arrières crochètent de temps en temps quand il se déplace, surtout la gauche (muscle? position? tendon?).

  • La patte droite crochète plus rarement car il utilise peu son arrière gauche en appui.

-

 

-

  Entre 4 et 5 mois.

Les problèmes latents se développent

  • Haendel pousse en hauteur, il s'allonge, il grossit, il dort beaucoup, il mange beaucoup, puis très peu et de nouveau beaucoup : c'est le boum de la croissance.

  • Chaque fois qu'il veut identifier quelque chose, il le renifle méthodiquement de très près, allant jusqu'à coller sa truffe contre la truffe des autres. Cette insistance n'est pas du goût des chiens qui essaient de l'impressionner en vain.

-

  • Il crochète toujours sa patte arrière gauche sur la droite quand il marche, cela l'oblige à prendre appui sur ses pattes avant qui prennent une mauvaise position.

  • Il dort avec les 2 pattes arrières croisées, je n'avais jamais eu avant lui de léo qui dormait de cette façon.

  • Au moment du réveil ou quand il veut se lever précipitamment, cela fait une belle embrouille accompagnée d'un verbiage explicatif dans toutes les tonalités canines avant qu'il ne se dresse enfin sur ses pattes.

-

Entre 5 et 6 mois

  • J'ai eu beaucoup de léos qui dormaient avec les pattes avant croisées ou qui leur servaient d'oreiller mais Haendel est le premier à dormir avec les pattes arrières croisées, ce qui lui complique la vie pour se lever rapidement.

-

  • C'est un bébé heureux, Il peut se coucher sur le dos mais pas se tortiller. Difficile de penser que le gros de la croissance commençant, il ne pourra plus reprendre cette position avant ses 16 mois, puis, plus du tout.

-

  • Haendel commence à courir, l'arrière se délie

 -

Entre 6 et 7 mois

Haendel a 6 mois. Il pèse 44 kg 200 et mesure 64 cm.

  • Plus lourd et plus petit que Don Gio (39 kg, 69 cm) au même âge. Plus léger et nettement plus petit que Gluck (49 kg 500, 74 cm) au même âge. Pour l'instant c'est le plus petit de tous les mâles que j'ai eu.

 -

  • Il ne doute de rien, au point de se retrouver dans des positions...inconfortables et beaucoup de difficultés pour se relever.

-

 La technique habituelle de Haendel pour se lever

 Je n'ai pas eu d'autres léos qui utilisait ce système et, avant lui, j'en ai eu depuis 25 ans.

La préparation 
  •  il allonge les pattes avant

t

 

  • Il essaie de ramener ses pattes arrières sous lui, de préférence en les décroisant,

 

L'action
  •   il lève son popotin comme il le peut

 

  • Un fois debout il faut assouplir tout ce qui a souffert avec ce système bizarre, il démarre donc cahin-caha

-

L'interaction avec moi

Il aime bien que je le papouille et que je le masse et pendant que je le fait, il indique ce qu'il veut ou ce qu'il ressent. Pour cela, il fait la même chose sur moi :

  • il lèche doucement ma main quand il veut un câlin

  • il mordille tout doucement, style petit grignotage pour un massage

  • il mord plus franchement pour un massage tonique  (il va falloir qu'il trouve une autre indication!)

  • Il se couche sur le côté, ferme les yeux et tire un petit bout de langue, signe qu'il se décontracte totalement et quand je le laisse, il dort un bon moment.

  L'interaction avec les 4 pattes

Haendel ne vient pas régulièrement avec nous dans le champ, l'état de son train arrière ne le lui permet pas. Quand les autres chiens reviennent du champ, j'ouvre la porte et il peut jouer avec Gluck, cela lui fait une compensation et Gluck le materne beaucoup.

-

Séances d' ostéopathie

Récapitulatif des problèmes de croissance qui se sont accentués brutalement.

Haendel mesure 68 cm et pèse 47 kg. il a 6 mois1/2. Ses difficultés pour se lever et ses boiteries se sont accentuées vers les 5 mois, comme c'est souvent le cas chez les léos au début de leur grosse poussée de croissance et au moment où les pattes arrière se dissocient et quittent le stade lapin ou cabri pendant la course.

Première séance d'ostéopathie

Nous avons consulté un premier vétérinaire ostéopathe. Il travaille surtout sur la structure. C'est Michel qui lui a amené Haendel et, comme il n'est pas très bavard (contrairement à moi),  je fais une petite fiche  aide mémoire sur laquelle j'indique ce qui pourrait être utile.

J'ai écrit :

  • des difficultés pour se lever de plus en plus souvent (nous devons l'aider)
  • Il allonge les pattes avant et soulève le train arrière en patinant jusqu'à ce qu'il puisse se cramponner au sol. Ensuite, il soulève l'avant.
  • Il dort avec les pattes arrière croisées
  • Il crochète les pattes arrière lorsqu'il se déplace (surtout la gauche)
  • Il est très raide, très serré et boitille

Le premier vétérinaire ostéopathe a noté sur ma fiche :

  • flexion des doigts du postérieur gauche douloureuse
  • inflammation de la hanche gauche et mauvaise position du bassin
  • modification de l'appui sur le tarse droit
  • point viscéral + 6ème cervicale
  • flexion des carpes limitée (compensation de l'arrière?) à vérifier

 

Verbalement, il a ajouté que Haendel est dysplasique et qu'il a un comportement qui fait bizarrement penser aux bébés nageurs quand il se lève (Je refuse une anesthésie + radio des hanches, je n'ai pas l'intention de le faire faire avant ses18 mois et seulement si c'est nécessaire)

Il a travaillé sur la structure et redressé ce qui s'était déformé  au cours des 5 premiers mois du fait du mauvais positionnement de sa patte gauche. Il a conseillé, des anti inflammatoires et un complément à forte dose de glucosamine et chondroïtine  comme du Fortiflex jusqu'au prochain rendez vous. Pour les anti inflammatoires, Haendel les a supporté seulement pendant 3 jours puis a commencé à avoir des renvois (l'étape suivante étant la diarrhée et les vomissements) j'ai stoppé d'office.

-

Deuxième séance d'ostéopathie

3 semaines sont passées et je présente Haendel à une deuxième ostéopathe qui se déplace à domicile.  Elle travaille différemment, les deux méthodes  me semblent complémentaires et j'ai besoin de deux avis. Elle travaille en douceur, prend son temps, c'est très tactile, les chiens l'apprécient beaucoup.

Pendant les manipulations, Haendel fait des bisous au docteur ou dort profondément mais quand elle arrive aux doigts de sa patte arrière gauche, Haendel signale très vivement que c'est bien là qu'il est gêné, il se met à se mordiller violemment les pattes, le dos etc... comme s'il avait un escadron de puces. C'est une façon d'exprimer un inconfort voir une douleur.

Comme son collègue, l'ostéopathe situe l'essentiel du problème sur la patte arrière gauche et plus précisément sur les doigts. Elle table sur un traumatisme possible quand il était bébé, du style "écrasement de la patte", ce qui arrive facilement dans une portée mais qui laisse rarement des séquelles car les bébés sont très caoutchouc. Les doigts de la patte arrière gauche forme un bloc, ce qui explique la plupart de ses problèmes de démarche qui vont en s'amplifiant (chapeau à Patricia qui avait dépisté le problème lorsqu'elle est passée à la maison).

Manipulation de toutes les phalanges,  au toucher il n'y a pas de fracture palpable. L'ostéopathe a essayé de donner un peu de mobilité aux doigts et m'a expliqué comment faire. Elle m'a bien dit que cela n'était pas gagné car la patte va vouloir reprendre sa forme habituelle. Il faut donc masser, assouplir et le motiver pour bouger. Pour la motivation, pas de problème, ce matin il pose ses 4 pattes au sol, marche de guingois mais comme il sent qu'il a retrouvé un peu de liberté de mouvements il s'est montré particulièrement agaçant vis à vis des 4 pattes. A part Gluck, tous les autres chiens le fuient et il sautillent derrière eux

Elle n'élimine pas le fait qu'il puisse y avoir plusieurs pathologies qui se superposent mais pour l'instant nous travaillons sur la plus visible en souhaitant que cela soit la seule. 

 Au niveau médicaments, elle conseille :

  • un complément calcique comme de l'ostéocynésine, surtout s'il fait une méga poussée de croissance comme il y a 15 jours

  • des vitamine B, pour les muscles, le Myo-vityl conseillé par Lydie lui a semblé très judicieux

  • de l'homéopathie, Arnica, Symphytum et hypericum perforatum

  • une nourriture provisoirement plus riche en viande pour le stimuler

-

Lorsque le chien a une croissance normale, il n'a pas besoin de compléments, ce qui est dans les croquettes actuellement sur le marché est suffisant. Ce n'était pas le cas avant 1990 quand j'ai eu mes premiers léos et il fallait compléter l'apport des croquettes selon la croissance du chien. Les compléments alimentaires sont des médicaments en libre service et à ce titre, ils ont un effet positif et un effet négatif sur l'organisme. Selon leur origine (produit naturel ou de synthèse) et le type de complément utilisé, le surplus, au minimum, videra le porte monnaie et partira dans les urines du chien, au maximum, se fixera sur les os (ostéophytes, etc..) sur les muscles (problèmes cardiaques, etc...) ou détruira les reins et/ou le système digestif. De même qu'une alimentation trop carnée aura un effet nocif sur beaucoup de chiens si cela correspond à un surplus pour leur organisme et une alimentation trop pauvre donnera du rachitisme

Les deux ostéopathes qui ont une approche radicalement opposée en matière de médicaments sont en accord pour booster le petit actuellement pour qu'il puisse au moins se lever, se muscler,  marcher et ne pas pomper sur des réserves trop faibles.

Maintenant qu'il reprend appui sur sa patte, je le laisse retourner dans le champ pour une petite promenade. Quand il revient, il a mal comme une personne qui a de l'arthrose mais il est près à recommencer.

-

Peu de temps après ses séances

  • Haendel a du mal à se lever d'autant plus qu'il  fait fort, il a maintenant mal aux 2 pattes arrière.

-

  • Il dort souvent en croisant les pattes arrières. Il dort aussi, comme beaucoup de léos en vrillant le dos, l'arrière d'un côté, l'avant de l'autre comme une serpillère que l'on tord. Là, il  a cumulé les deux et quand il s'est réveillé il a pris appui sur la patte droite entortillée sous la gauche de telle façon qu'il risquait en insistant, au moins  une rupture des ligaments croisés au pire une fracture de la patte. Il n'a rien compris à ce qu'il se passait, il hurlait et voulait se lever quand même en appuyant de plus en plus sur la patte tordue à l'extrême. J'ai cramponné la peau du dos, soulevé le popotin, suffisamment pour qu'il dénoue les pattes et j'ai reposé le bébé, sur le côté, frictionnant l'ensemble au hasard avec un Gluck affolé à côté de moi qui essayait de participer à l'opération en me léchant abondamment la tête.

 

  • En statique on ne dirait pas qu'il a un problème de démarche, il pose maintenant ses 4 pattes au sol et sa cuisse gauche commence à se muscler.

 

  • Quand il se déplace, c'est toujours zigzag et compagnie pour le train arrière et il a encore beaucoup de difficultés pour se lever. mais je trouve que l'on va dans le bon sens. Une fois debout, il s'active

 

  • Il peut courir de nouveau mais pas trop longtemps.

-

  • Il commence à avoir des positions plus traditionnelles pour un léonberg, il croise les pattes avant pour se reposer, il ne croise plus les pattes arrière

-

Conclusion

En général, chez les  léos, c'est à partir de 5 ou 6 mois (au début de la croissance) que les problèmes de santé latents se précisent et c'est vers 10 ou 11 mois (fin de cette méga croissance)  qu'ils explosent ou s'estompent. Haendel n'échappe pas à cette règle. Ses petits problèmes d'aplombs se sont accentués, il boite sévèrement et il a des difficultés pour se lever. Je n'ai pas de nouvelles de ses frères et sœurs par son éleveur, il m'est donc impossible de savoir si cela est lié à sa personnalité ou s'il y a une composante propre à la portée dont la connaissance pourrait nous aider pour gérer son suivi. L'ostéopathe a constaté une inflammation au niveau de la hanche gauche et une attitude similaire à celle des "bébés nageurs". Comme il compense pour se soulager, des répercutions sur le reste de sa structure s'installent. Il devrait avoir une autre consultation dans la première quinzaine d'octobre. A part cela c'est un léo au caractère coquin, têtu et charmeur

 


De 7 mois à 12 mois

Les problèmes physiques prédominent

Entre 7 et 8 mois

  • Haendel a 7 mois . Il pèse 50 kg 500 et mesure 70 cm. Sa croissance se fait surtout en poids, peu en hauteur.

-

-

  • Il tient en appui sur sa patte arrière gauche, on voit très nettement le muscle qui travaille

 

Troisième séance d'ostéopathie

  • Haendel a 7 mois et une semaine. Il vient de se passer 3 semaines depuis la dernière séance. Il y a des progrès évidents mais il a encore beaucoup de mal à se lever.

  • Sa vétérinaire ostéopathe pense que les doigts de Haendel ont retrouvé de la mobilité, la musculature côté arrière gauche commence à se développer, côté droit, il faut faire attention car, à force d'utiliser au maximum cette patte, le muscle a tendance à ne pas se détendre correctement.

  • Haendel manque de force au niveau lombaires, est ce musculaire? nerveux? mécanique? ....Des examens complémentaires pourraient éventuellement apporter une réponse. Pour l'instant, nous préférons le laisser évoluer tranquillement.

  • Au niveau des hanches, contrairement au premier ostéopathe, elle ne trouve pas (ou plus) de signes laissant penser à une dysplasie. Là encore, en 6 semaines, le problème inflammatoire dépisté antérieurement s'est peut être amélioré?

  • Nous continuons l'apport de vitamine B sous forme de Myo-Vityl et nous allons donner du PVB poudre calcique (homéopathie pour combattre les troubles du métabolisme calcique, les troubles de croissance et les suites et préventions d'efforts musculaires, ligamentaires et tendineux)

  • Il a dormi toute l'après midi et ce soir, il a encore les yeux dans les chaussettes

-

  •  La meute considère qu'il est apte à prendre une place active dans le groupe (cette intégration se fait un peu plus tôt normalement). Haendel prend un tour de garde.

  • Le train arrière de Haendel est instable après des efforts, il a souvent besoin de repos.

-

-

  • Les aplombs avant restent raides car il les utilisent encore beaucoup pour soulever son popotin.

  • Quand il veut regarder ailleurs, il pivote sans bouger le triangle de sustentation.

  • Son dos va mieux lui aussi, il peut rester en position assise  (tant pis si cela est "en vache") et se soulever à la force des reins.

  • Quand il se lève, le départ donne l'impression d'être tout rouillé, bien difficile à mettre en route. Ensuite il bouge, court, joue sans problème jusqu'au moment ou il revient enfin, bien fatigué.

-

Promenade dans le champ. j'entends un hurlement. Je me retourne,  Haendel est couché sur le côté et n'ose plus se relever, il a  mal, le regard est affolé.. Les chiens autour sont inquiets. Je calme tout le monde, vérifie le côté droit, la patte avant, la patte arrière, le flanc, la ligne de dos, il n'y a rien de particulièrement sensible. Il est couché sur le côté gauche et j'aimerais bien voir s'il n'y a rien de cassé ou de foulé. Tout en le caressant pour lui changer les idées, je bouge les doigts qui dépassent, il n'y a pas de douleur. Je décide de le faire pivoter. je passe derrière lui, il tourne la tête pour me voir, je l'encourage et en l'aidant un peu, il bascule dans ma direction. Il n'a pas eu mal au dos, et il a fait l'essentiel de l'action tout seul, Je frictionne les pattes et je lui demande de nous suivre. Il se lève seul et avance....sans marcher en crabe et sans boiter, ce qu'il fait d'habitude. je ne comprends pas !

-

Quand il est fatigué ou excité, il continue de  lever son popotin en premier, pattes avant tendues le plus possible. Ce soir, il se lève presque normalement.

  • Il prend sa décision,  baille un grand coup,

 

  • étend et raidit ses pattes avant

 

  • puis il se redresse progressivement pour obtenir la position assise 

 

  • Il soulève ensuite le derrière avec difficultés mais il y arrive. Ses aplombs en prennent un coup à chaque fois. Il faut qu'il se muscle et qu'il arrive à se soulever seul. Aujourd'hui il pèse 55 kg pour 72 cm au garrot.

-

Entre 8 et 9 mois

  • Haendel a 8 mois. Il pèse 56 kg et mesure 73 cm. Il  a des nœuds de croissance sur les pattes avant, il fait une poussée en hauteur

A titre de comparaison, pour les mâles dont j'ai la courbe au même âge :

  • Tristan : 56 kg et 79 cm

  • Don Gio : 48 kg et 75 cm

  • Good Luck : 45kg et 75 cm

  • Gluck 60 kg et 80 cm

  • La croissance Haendel continue à être plus lourde que haute. Il faut donc faire très attention à ses aplombs et continuer de muscler au maximum le bébé pour qu'il puisse tenir debout. Il fait des progrès tous les jours et se lève de mieux en mieux.

 

  • La position en triangle, arrière resserré et avant élargi, lui permet d'assurer sa stabilité sur un terrain  qui peut être glissant ou de préparer un bond. Il adapte sa statique à la situation, tout est en appui sur l'avant car il n'a pas assez de puissance dans le train arrière.

  • Cette position répétée très souvent, pour garder son équilibre ou pour soulever le popotin à la force des aplombs avant fait que les poignets ont beaucoup de laxité..

  • Haendel court aussi vite que les autres léos de la maison mais son style est original

 

  • Haendel montre ses aptitudes de chien nounou : Gluck est patraque, il a vomit la boisson et les croquettes. D'un commun accord, ils inversent leurs rôles, c'est Haendel qui a les attitudes de protection

-

Entre 9 et 10 mois

  • Haendel prend de la maturité, il s'est trouvé sa fonction dans la meute il sera guetteur et nounou.

  •  Il se lève presque normalement mais il boite encore de l'avant.

-

Quatrième séance d'ostéopathie

 Aujourd'hui, séance mensuelle d'ostéopathie pour Haendel avec Régine, sa vétérinaire préférée .Il s'installe confortablement et ne change pas d'endroit pendant toute la séance.  Il présente l'autre côté en pivotant sous lui. Il participe complètement, il sait que cela lui fait du bien. Au fur et à mesure de la séance, il indique quand cela lui convient ou pas.

 -

 -

-

  Il est en progrès, il se muscle bien, les poignets sont plus solides, il rééquilibre son poids entre son côté droit et son côté gauche. Régine espace le prochain rendez vous. A moins d'une dégradation imprévisible, elle ne viendra que dans 1 mois 1/2.  Haendel a beaucoup dormi après sa séance d'ostéopathie et, après une nuit de repos, il est en forme. Ce matin, le retour de promenade se fait groupé, les deux jeunes contre moi. Je m’arrête, fais un câlin à Gluck agrémenté de petits mots doux. Je passe à Haendel, câlin sur la tête, petits mots doux, Haendel me regarde dans les yeux, veut faire un petit bisou et tout doucement, le voilà qui se dresse sur ses pattes arrière. Sa tête se rapproche et au fur et à mesure qu’il réalise sa position, ses yeux s’arrondissent de stupeur, il n’ose plus bouger. Je le félicite, l’aide à redescendre en douceur. Pour comprendre son ahurissement, il faut savoir que c’est la première fois qu’il peut prendre cette position, la séance d’ostéopathie d’avant-hier porte ses fruits. Il peut enfin prendre appui sur ses deux pattes arrières et son dos est assez fort et droit pour le tracter vers le haut

-

15 jours après la séance, Haendel recommence à boiter, sa patte avant droite lui fait mal. C'est celle qu'il utilise en permanence pour tracter ses 61 kg,

-

Entre 10 et 11 mois

  • Haendel pèse 61 kg et mesure 76 cm, cela sera sa taille d'adulte, il ne va plus en bouger

  • Haendel boite pas mal, il a les muscles contractés, il pèse de tout son poids sur l'avant.

  • Je le masse le soir et dès que la promenade est finie il rentre.

-

Il n'apprécie pas d'être séparé de Gluck, il a  cherché un moyen de rester avec lui, il pose les 2 pattes avant sur le meuble qui est devant la fenêtre et comme cela ils peuvent se contempler. Je peux donc dire que son dos est bien débloqué. Par la suite, assez rapidement, il n'a plus été capable de faire ce mouvement.

  • Sa truffe est un peu abimée et il a de l'argile collée dessus comme on le trouve sur les chiens âgés pour protéger un craquèlement. je mets cela sur le compte des fouilles dans le sol. Par précaution, je vais nettoyer le museau et désinfecter avec un peu de Bétadine. Par la suite, je constaterai que Haendel a un dessèchement précoce avec craquèlement de la truffe.

  • les ongles du milieu sur les pattes avant sont plus courts, surtout sur la patte droite. Il doit "buter" et râper le bout de la patte en se levant trop vite... ou en marchant... ou en courant? Cela explique une partie de ses boiteries : il a mal aux doigts ....ou il a encore de la laxité sur son poignet qui revient trop lentement.... ou qu'il porte trop sur l'avant....??? De toute façon c'est une indication d'inconfort.

  • Il a une ouïe très fine, c'est un bon chien avertisseur.

  • au niveau mental, il est bien dans ses baskets mais nous le considérons tous, 2 et 4pattes,comme un bébé. Gluck et Don Gio sont encore très protecteurs avec lui et continuent à lui apprendre plein de choses, comme patauger (cela semble important comme transmission!)

La santé de Haendel c'est 2 pas en avant, un pas en arrière !

Il recommence à progresser. Il soulève de mieux en mieux son popotin et l'avant se redresse. La conséquence la plus visible c'est qu'il sollicite moins sa patte droite pour lever sa masse, elle est moins enflammée,  moins enflée, il ne boite presque plus. Le poignet est encore un peu faible mais, comme  il bute presque plus sur l'extrémité des doigts, les ongles ne sont plus coupés à ras et repoussent correctement. Puis, deux jours après, Haendel a  des faiblesses sur l'arrière gauche et il compense en utilisant trop souvent son appui arrière droit.

-

 On voit bien la boule inflammatoire qui se forme au niveau du jarret

 

et, sur cette photo surexposée,  la position hyper verticale de compensation pour soulager l'arrière train.

-

Haendel est relativement facile à photographier, ses difficultés physiques et sa lenteur de compréhension en font un contemplatif. Il cherche à comprendre, apprendre, assimiler... et pour cela il a de long moment de réflexion en statique

-

Entre 11 et 12 mois

  •  Haendel  pèse 64 kg et mesure 74 cm. Il a 2 cm en moins par rapport aux mesures précédentes ce qui veut dire qu'il est affaissé et donc fatigué.

  •  La fatigue est confirmée par la patte droite qui traine légèrement et qui laisse une traînée de boue quand il marche et surtout par la position de confort, en vrille, qu'il prend pour soulager son dos.

 

Quelques jours après, cinquième séance d'ostéopathie

  • Haendel a 11 mois. Il pèse 64 kg et mesure de nouveau 76 cm. Il  fait plein de bisous à Régine, il apprécie son travail.

  • La séance est très positive.  Régine a trouvé qu'il était bien, il n'a plus que des troubles normaux de chien en croissance, par exemple ses moments de fatigue. Elle n'a donc plus de raison de le voir systématiquement, il  n'a donc pas de rendez vous programmé.

Mais

  • Les ongles du milieu sont encore râpés très court sur sa patte avant droite, signe qu'elle bute encore contre le sol quand il se déplace

-

  • La fatigue de Haendel est proportionnelle à la hauteur du postérieur par rapport aux épaules. Quand le popotin est trop haut, il doit rentrer dans la maison pour se reposer.

-

Accueil santé   Page suivante

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés