Lait toxique

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Laits toxiques

 

Lait de la mère

 

Il arrive fréquemment que la chienne puisse avoir du lait toxique. Pour cela il suffit qu'un trayon soit bouché, une mamelle enflammée, un propriétaire qui touche les mamelles de la femelle avec des mains pas toujours très propres et le problème est là avec un risque de perte de chiots

 

Témoignage : Bacchus à 5 jours

Nous contrôlons tous les jours, les tétines de la femelle, pour vérifier que le lait coule normalement. ce soir, elle a un trayon qui s'est bouché, et le lait coule plus épais, ce qui peut donner un risque d'infection. Il faut traire la chienne manuellement avec des mains très propres, plusieurs fois dans la journée, jusqu'à ce que le lait soit à nouveau liquide et sorte en petits jets. Les chiots ne doivent pas boire à cette tétine tant que cela n'est pas bon

Le trayon bouché était sur la tétine préférée de Bacchus, il a donc bu du lait toxique. En fin de soirée il a commencé à pleurer, nous lui avons donné de l'eau avec du miel pour calmer les maux de ventre, à 2h du matin, diarrhée hémorragique, heureusement sans mauvaise odeur. Michel l'a alimenté avec le biberon plusieurs fois dans la nuit pour qu'il ne se déshydrate pas, Le lendemain, visite vétérinaire pour Bacchus. il prend un antispasmodique et un antibiotique !Il est encore très fatigué mais il a bu 40g de lait.

 

 

Lait maternisé pour chiots

 

Il existe différentes marques de lait maternisé pour chiots, très fiables sur le plan sanitaire et pratiques d'utilisation, mais il peut y avoir exceptionnellement un problème d'hygiène, comme dans toute production industrielle.

Nous aidons nos chiennes quand elles ont des grosses portées en donnant du lait maternisé pour éviter qu'elles ne se fatiguent inutilement, ce qui pourrait faire baisser leur protection immunitaire et par contrecoup celle des chiots. En cas de problèmes, mammites ou autres cela permet de passer  rapidement et exclusivement aux biberons. Les chiots digèrent très bien le lait maternisé. Les compositions varient légèrement d'une marque à l'autre. Nous avons eu des réactions allergiques (croûtes sur la peau)  2 jours après les premiers biberons avec une marque. Cela a été résolu en changeant de marque. Je suppose que c'est le même phénomène que pour le lait maternisé et les enfants, il faut trouver celui qui convient le mieux à la portée du moment.

 

Témoignages

 

Delphine juin 2005

Historique

L'éleveuse perd tous ses chiots. Elle en parle autour d'elle et découvre qu'ils sont plusieurs dans le même cas. Autopsie des chiots et analyse du lait en poudre dans un labo public (adresse communiquée par le véto).....à ses frais.. Résultats : coliformes 1. Norme réglementaire 0 , donc conclusion pour ce post du labo : non satisfaisant.

De nouvelles analyses sont conseillées par le commercial de la marque mais une semaine passe et il ne rappelle pas. Un contact téléphonique avec le siège commercial montre que personne ne se dit au courant de ce problème pourtant l'éleveur et son vétérinaire avaient téléphoné au vétérinaire responsable de la marque. Le temps passe....

  --------------------------------

 

Sabine, octobre 2008

Historique

 La mise bas se passait super bien, 6 bébés nés toutes les 20 mn, une pause d'1h30 puis de nouveau 2 bébés en 20 mn, puis des contractions mais plus rien…. un bébé tourné en travers bloquait le passage...donc césarienne pour les derniers !!!

 7 jours après la naissance, une mammite se déclare. C’est la période où un trayon bouché, une tétine peu utilisée par les chiots ouvre la voie à une infection plus ou moins grave.

La mère est mise sous antibiotique et les chiots sont nourris avec du lait maternisé. Pourtant un chiot meurt du syndrome du lait toxique.

  10 jours après l’introduction du lait maternisé un autre chiot meurt, puis en 5 jours 8 chiots meurent dans les mêmes circonstances malgré les traitements effectués par le vétérinaire et une antibiothérapie prophylactique

 

Signes cliniques  identiques observés sur chaque chiot :

 

  • Anorexie et abattement, s’isole du groupe

  • Ballonnement intestinal avec spasmes douloureux,(arrêt complet du transit intestinal constaté par écographie)

  • Hyperthermie

  • Apparition de difficultés respiratoires

  • Léthargie, hypothermie

  • Mort en 12h

 

Analyses

 

Des prélèvements sont faits sur les chiots décédés (thorax, organes et ganglion) et analysés :

Résultats : présence d’entérocoques  (en quantité importantes) et croissance d’Escherichia coli (hémolytique)

 

Une analyse du lait maternisé est demandée et 2 sachets sont envoyés au laboratoire : un sachet ouvert (pour connaître l’impact de l’environnement) et déjà utilisé et un sachet scellé

 Résultats : présence de

 Commentaires

 On retrouve  2 germes sporulés et un entérocoque pour lesquels la réglementation prévoit un seuil de contamination au-delà duquel le lot devrait être rejeté. L’analyse qui a été réalisée met simplement en évidence les germes correspondant, sans pour autant procéder à leur quantification. Il n’y a donc pas moyen de savoir si le lot est réellement « impropre à la consommation », ou bien s’il est simplement « contaminé » comme le seraient d’autres produits commercialisés pour l’espèce humaine.

 

 Les antibiogrammes qui ont été réalisés sont inutiles pour certains antibiotiques puisque des résistances naturelles existent pour l’un ou l’autre des germes identifiés. D’autre part, il est particulièrement surprenant qu’un E. coli n’ai été mis en évidence qu’après culture alors que l’entérocoque est présent en direct… Cela ressemble plus à une contamination des prélèvements par un jus digestif, soit au moment de l’autopsie, soit au cours du conditionnement des échantillons.

 

Au bilan, il n’y a pas moyen de savoir si les germes rencontrés chez les chiots sont les mêmes que ceux qui ont été identifiés dans le lait… et surtout aucun moyen d’affirmer que les germes présents dans le lait le sont en quantité pathologique, sinon tout simplement « hors norme ».

 

 

Bactéries

 

Bacillus Cereus : Très largement répandu dans la nature, Bacillus cereus se comporte comme un pathogène opportuniste et cette espèce est également responsable de toxi-infections alimentaires. La présence de spores de Bacillus cereus pose de sérieux problèmes dans les industries agro-alimentaires (notamment les industries laitières) car non seulement elles sont résistantes à la chaleur mais elles ont la capacité d’adhérer fortement à de nombreuses surfaces y compris l’acier inoxydable.

Bacillus licheniformis : Cette espèce est responsable, chez l'homme, d'infections oculaires et, plus rarement, de septicémies ou d'infections diverses. Une bactérie appelée Bacillus licheniformis variété Endoparasiticus et considérée comme une forme L (mutant dépourvu de paroi), a été décrite chez des patients immunodéprimés.

 Bacillus licheniformis est également en cause dans des cas de toxi-infections alimentaires consécutives à l’ingestion de viandes cuisinées ou de végétaux contenant plus de 106 bactéries par gramme. La période d’incubation est de l’ordre de 8 heures et le principal signe de la maladie consiste en des vomissements qui dans 50% des cas s’accompagnent de diarrhées.

Bacillus licheniformis est régulièrement incriminé dans des cas d'avortements chez les ovins et les bovins, notamment quand les animaux sont nourris avec du foin de mauvaise qualité récolté après des étés pluvieux. La bactérie a été isolée en culture pure de lésions nécrotiques, hémorragiques ou suppurées du placenta et du vagin de la mère ainsi que du contenu stomacal, du sang, du foie, des poumons et des nœuds lymphatiques du fœtus.

  Des cas de mammites aiguës, accompagnées de signes généraux ont permis l'isolement de souches de Bacillus licheniformis . Bien que les souches soient sensibles in vitro à la pénicilline et à la streptomycine, ces deux antibiotiques n'empêchent pas des récidives fréquentes.

Bacillus licheniformis est également présent dans le tube digestif des bovins à proximité de zones congestionnées, ulcérées ou œdémateuses sans que l'on sache s’il en est la cause.

Enterocoque Faecium :  Ce sont des germes habituellement retrouvés dans la flore du tube digestif humain (selles). Ils colonisent fréquemment la peau et les voies génito-urinaires. Ce sont des germes de l'environnement qui ont la capacité de survivre plusieurs semaines.

 L'émergence de souches résistantes aux antibiotiques (glycopeptides) ainsi que l'existence d'épidémies nosocomiales ont remis à l'ordre du jour un germe parfois sous-estimé.

Les modes de contamination sont divers et incluent les contacts interhumains essentiellement par les mains, mais également par l'intermédiaire des surfaces souillées et du matériel contaminé. 

La transmission est facilitée par la diarrhée, l'incontinence fécale et les suppurations.

 

Sources  et liens 

 

 

Tableau comparatif entre le lait de la chienne et le lait de vache

 

composition Chienne Vache
Eau 800 900
Matières grasses (lipides) 90/95 35/45
Lactose 30 47/52
Caséine 45 27/30
Albumine et globuline 55 3/4
Matières minérales 13/14 9/9,5

D'après le Dr Tapernoux 1966

 

Tableau comparatif entre le lait de la chienne et d'autres laits

 

 
Matière
sèche
Matière
protéique
Lipides
Lactose
Cendres
Calcium
Phosphore
kcal/l
Vache
132
35
38
50
7,2
1,25
0,95
750
Chèvre
115
34
35
45
8
1,35
1
650
Brebis
185
60
70
45
8,7
1,9
1,5
1160
Chienne
246
112
96
31
7,3
2,8
2,2
1640

Source  Valeur alimentaire et utilisation du lait

 

Nourriture ménagère

 

En cas d'urgence ou si vous êtes adeptes de la nourriture ménagère, vous pouvez faire votre propre mélange pour reconstituer du lait proche de celui de la chienne.

 Sachez qu'une hygiène rigoureuse est de mise car si vous transmettez des bactéries aux chiots, vous pouvez perdre la portée. Rien ne prouve que vos mesures d'hygiène seront meilleures que celles de l'agro-alimentaire!

 

Les laits reconstitués suivants sont donnés à titre d'exemples, je ne les ai pas testé personnellement avec mes chiots ayant toujours au moins un sachet de lait maternisé de prévu en cas de future naissance.

Recette 1

pour reconstituer 1 l de lait

  • 270gr de lait concentré non sucré

  • 70 gr de crème fraiche non allégée

  • 10 œufs entier

  • 1 coquille broyée au mixeur

  • 154 gr d'eau minérale

  • bien mélanger

  •  ne pas dépasser 24 h au frigo

----------------------------------------------------------

Recette 2

  •  600 ml de lait de vache entier

  • 1 jaune d’œuf

  • 200g de crème de préférence à 12% de matière grasse.

----------------------------------------------

Recette 3

  • 2 c. à soupe d'huile

  • 2c à soupe de sirop (érable, maïs ....)

  • I boîte de lait concentré non sucré

  • 1 boîte d'eau bouillante

  • 2 jaunes d'œufs.

--------------------------------------

Recette 4

  • 1 boite de lait concentré non sucré

  • un peu de carbonate de calcium ou d'un complément minéral vitaminé.

--------------------------------

Recette 5

  •  50 g de lait

  • 1 œuf entier

----------------------------------------

Recette 6

  • 200 ml de lait

  • 3 œufs entiers battus

---------------------------------

Recette 7

  •  200 ml de lait

  • 2 jaunes d'œufs

  •  10 ml d'huile

----------------------------------

Recette 8

  •  200 ml de lait + 50 g de crème

--------------------------------

Recette 9

  • 1 verre de lait

  •  1 verre de crème à 12 % de matières grasses

  • 1 jaune d'œuf

----------------------------------

Recette 10

  • 100 g de lait

  • 2 jaunes d'œufs

 

FAQ

Question : je viens de recevoir un message présentant le témoignage de l'éleveur et un lien vers votre site avec un nom de marque et un n° de lot pour le lait.

Réponse : Citer une marque tant que des analyses contradictoires ne sont pas diffusées et tant qu'une responsabilité n'est pas officiellement prouvée est faire preuve d'une grande légèreté. Cela ne peut que desservir l'éleveur concerné et ne rend pas service aux autres .

Rien ne permet, pour l'instant,  d'affirmer que le décès des chiots vient d'une contamination par le lait en poudre ni, si la quantité de bactéries retrouvée est "normales" ou "pathogène". Dans ce 2ème cas, rien ne permet d’assurer qu’une autre marque n’aura pas un jour un  accident identique. Il en est de même pour n’importe quel production en agro alimentaire. Ce sont des bactéries qui sont difficiles à gérer. Pour 2 des bactéries nous pouvons tous les avoir directement chez nous en quantités importantes

Ce qui peut aider l'éleveur, c'est plutôt de trouver rapidement d’autres éleveurs qui ont eu des décès inexpliqués de leurs chiots, hors conditions d’hygiène élémentaires et d’utilisation de reproducteurs en mauvais état de santé, qu'ils aient donné ou pas du lait maternisé et quelle que soit la marque utilisée


 

Question : Pourquoi 10 recettes de lait? Est ce que ces recettes sont valables pour les chatons?

Réponse : J’ai mis 10 recettes en disant bien que je ne les ai pas utilisées, je ne sais pas leur valeur exacte au niveau des animaux sur la durée. Ce que je constate ce sont les variables qu’il peut y avoir dans les recettes que j’ai collectées. (il y a aussi des variables dans les laits maternisés) Cela veut peut être dire, que, à part une base commune, il faut adapter en fonction, de la portée (race, taille, génétique etc.) Cela vous indique comment improviser un lait de remplacement avec ce que vous avez sous la main si vous n’avez pas la possibilité d’acheter rapidement du lait maternisé qui lui est largement plus fiable au point de vue équilibre

Si vous faites votre propre lait, attention aux carences possibles ou aux surdosages, cela serait dommage de perdre une portée ou d’avoir des bébés en mauvaise condition physique. L’autre point très important, c’est que vous risquez avoir dans votre préparation ménagère beaucoup plus de bactéries que dans un lait en poudre. Il faut une hygiène très rigoureuse des récipients, du biberon et ne pas conserver longtemps la préparation. D’un autre côté, si vous trouvez votre équilibre, il est fort possible que vos bébés soient très beaux. Ce n’est pas facile de faire un choix. Personnellement, je garde toute ma confiance dans le lait maternisé en poudre, jusqu'à maintenant je n'ai pas eu à le regretter.

La composition du lait pour les chatons est différents de celle pour les chiots


Question : Qu'est ce que les "big bag" dans la fabrication du lait?

Réponse : Pour certaines bactéries, la réglementation stipule qu’il doit y avoir une « absence », alors que pour d’autres, un seuil en dessous duquel les échantillons doivent être maintenus est déterminé. Les « big bag » correspondent aux échantillons en sortie de fabrication qui ont été évalués… Les résultats obtenus doivent être conformes à la réglementation. en vigueur, qui ne s’applique pas uniquement au lait, … mais à toute la production (croquettes, aliments humides, …).


Question : J'ai deux femelles qui ont donné naissance à 10 magnifiques bébés.  Mon problème vient du fait que les mères, depuis environ une semaine, ne fournissent plus assez de lait pour toute la marmaille.

Ce qui arrive, c'est qu'ils refusent systématiquement le lait maternisé spécialement pour eux que je leur prépare.  Rien à faire.  Sachant que le lait est indispensable à leur bon développement tant mental que physique, je ne sais vraiment plus quoi faire.  Je prépare le lait, ils le refusent (on dirait que je leur offre du poison!) et préfèrent la nourriture que je dois leur donner puisqu'ils ont encore faim.

Je me demandais comment vous réussissez à faire accepter le lait maternisé aux bébés que vous avez, et si facilement.  J'ai également essayé de le faire boire aux mères pour donner le bon exemple aux bébés.  Une des deux aime bien et le boit sans problème mais les bébés ne suivent pas.  Encore une fois, rien à faire.  Je ne sais plus quoi faire.  J'ai vraiment peur que leur développement en soit affecté et j'apprécierais bien un truc ou deux si vous en aviez.

Réponse : Pour être sûr que les chiots prendront du lait maternisé, il faut leur en donner un peu au biberon dès le 3ème jour, même si la mère a assez de lait. Il faut qu’ils soient habitués au goût de la tétine et de ce lait pour palier à un manque précoce de lait de la mère

 Vos chiennes n’ont plus de lait, soit parce que elles sont fatiguées (il aurait fallu les aider en biberonnant un peu) soit parce qu’elles commencent le sevrage et dans ce cas, c’est tout à fait normal, il faut diversifier la nourriture.

  Il s’agit de quelle race ?   Je suppose que le sevrage peut commencer plus tôt pour des petites races, dans ce cas, il faut vous renseigner auprès de l’éleveur des chiennes qui ont mis bas par exemple.  

 Si vos chiots  ont 1 mois et commencent à manger de la bouillie, ce qui est important c’est l’apport de calcium, cela est possible avec du yaourt et/ou des fromages, tant qu’ils sont tolérés.

Certaines races de chiens et même certains Léonbergs ne supportent plus le lait ou les produits laitiers au bout d’un moment plus ou moins important. Dans l’ordre d’abandon, c’est le lait en premier puis le fromage blanc, certains fromages trop riches et en dernier le yaourt. J’ai des chiots qui ont abandonné le lait très tôt, j’ai des chiens qui en ont bu toute leur vie et j’ai une chienne qui a pris son yaourt tous les jours jusqu’à 14 ans. C’est très variable !  Bernadette 2007

 

 

Accueil Santé   

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés