Morsure de chien-1

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Accueil santé   Page suivante

Conséquence d'une morsure modérée d'un léonberg sur un chat (1)

-

Les habitudes des chats et des léos au Pli du Soleil

En 2005, j'écris déjà : je suis sûre qu’il y a un codage qui se fait entre les chiens et nous, basé sur un statut quo. Ils savent ce que nous supportons et ce que nous ne voulons pas, mieux que nous même ; c’est normal, ils passent la journée à nous observer !!! il y a d’autres codages spécifiques à l’âge, la race …. notre chatte parle « Léo Pli du Soleil !! » en plus de son langage chat  mais je ne pense pas que cela lui sera d’un grand secours le jour où elle rencontra d’autres chiens. Cela fait « patois local ! »

 

Nos léos sont respectueux des chats dans la maison. En extérieur, le périmètre autour de la maison est considéré comme un terrain neutre. Plus les animaux s'éloignent de la maison et plus leur instinct de prédation s'aiguise. Dans le champ, la rencontre entre chats et chiens devient limite. Europe et feedback sont arrivés adultes et n'ont pas appris chez leurs maitres précédents à respecter les chats, ils ont même été, pour diverses raison, encouragés à les poursuivre.

Le 19 février 2017, en fin de journée, en extérieur, Be Bop a eu l'idée de revenir vers la maison avec tous les chiens dehors. Elle a fait comme autrefois, elle s'est installée sur le siège de tracteur garé sur le préau, siège qui pour nos chiens est en principe un territoire protégé comme le rebord de la fenêtre. De mon ordinateur, j'ai aperçu, un troupeau de chiens et Europe les deux pattes avant posées sur le tracteur, j'ai vite compris. Je suis sortie et comme l'excitation n'était pas encore en train de monter, j'ai rappelé gentiment Europe qui s'est détournée de son centre d'intérêt. Be Bop était en position compactée, la tête dans les épaules, mais face à Europe. J'ai pris dans mes bras Be Bop, et, suivie par le groupe, j'ai transporté dans la chambre une chatte ronronnant. j'ai ensuite félicité Europe et Feedback pour leur retenue et comme c'était proche du moment de les ramener dans leur enclos, ils ont eu le droit de rester une 1/2 heure supplémentaire avec nous.

Début mars 2017 Les chats peuvent maintenant venir réclamer à la porte ou à la fenêtre pour entrer même si Europe et Feedback sont dans la pièce. J'ouvre, je prends le chat dans les bras et je vais le déposer dans la chambre. Ils ont bien assimilé que c'était un endroit protégé. La tolérance d'Europe est quand même limitée par la répétition des demandes, on se croirait transposé dans la publicité anti alcool : un chat, ça va, trois chats, bonjour les dégâts!.... Elle disjoncte!

26 mars 2017 La convivialité est de rigueur pour l'ensemble des chats et des léonbergs vivant au Pli du Soleil. Nous faisons toujours attention dans la journée pour que Feedback et Europe ne soient pas museau contre museau avec les chats à cause de leur passif de prédateurs. Cela arrive quelques fois, quand, de retour de notre promenade matinale, Europe retrouve Be Bop bien installée sur mon fauteuil. Cela a été sans conséquence jusqu'à maintenant car nous intervenons assez rapidement avant que l'excitation de la rencontre prenne le pas sur la bonne éducation nouvellement acquise. En fin de journée, les deux chiens retrouvent leur enclos, les chats ont accès à toute la maison et les 3 chattes adultes peuvent de nouveau partir en promenade dans la nature si cela les tente.

-

Début avril 2017

Les photos vont me permettre de voir l'évolution et de ne pas me décourager. Elles sont aussi très utiles, car je n'ai pas un vocabulaire scientifique pour décrire ce que je vois. Elles apportent donc un complément exploitable lorsque j'ai une correspondance avec un professionnel.

-

Avant la morsure

Be Bop pèse 4kg 200

-

Première opération

-

Jour 1 à jour 4

J+1

Un croc du chien a perforé un muscle de la cuisse et il a mâchouillé le ventre faisant des dégâts nombreux. La vessie est intacte. Be Bop a aussi un énorme hématome sur la poitrine et son pronostic vital est mal engagé. Les radios ne montrent pas de zones vitales lésées, la vétérinaire décide d'opérer.

-

-

J+3

La vétérinaire me propose de  reprendre Be Bop à la maison pour que cela la motive pour manger et l'aide à redémarrer. Elle prend du Metacam (anti inflammatoire) comme anti douleur et un antibiotique.

-

J+4

Be Bop prend son anti inflammatoire et un peu d'eau à la seringue. Elle mange un peu de pâté pour chatons au bout de mon doigt

 

Développement de la nécrose

Jour 5 à jour 8

J+7

Nous ramenons Be Bop à la clinique vétérinaire. En effet, sa peau se nécrose sur le ventre et la cuisse. Be Bop a de la fièvre, elle ne mange pas et ne se soulage pas dans sa litière. En positif, je l'ai bien hydratée et elle a un bon moral. Elle est mise sous perfusion et sous morphine en attendant que les tissus nécrosés (tout ce qui est blanc jaunâtre) tombent. Ensuite il faudra gérer les trous qui se refermeront lentement sur plusieurs semaines, c'est ce que l'on appelle une cicatrisation en seconde intention.

 

-

Je vais voir Be Bop chaque jour à la clinique pour aider son moral. Il y a des hauts et des bas, des jours où elle mange un peu, d'autres pas du tout.

-

Jour 9 à jour 12

J+11

Be Bop digère normalement pour la première fois depuis son accident, le transit reprend. La vétérinaire lui fait ses soins et nous pouvons la prendre pour le weekend avec nous, cela pourrait être bon pour son moral.

La plaie continue de se nécroser. Nous devons la nettoyer deux fois par jour avec de la Bétadine diluée dans de l'eau puis badigeonner avec du Sulmidol. Il faut essayer de lui faire avaler du Nutriplus Gel pour relancer l'appétit.

-

J+12

Petite forme pour Be Bop qui semble avoir de la fièvre et qui éternue.

-

Jour 13 à jour 16

J+13

Be Bop est de nouveau hospitalisée et mise sous perfusion car elle se déshydrate. Les tissus nécrosés continuent de tomber, la plaie est "monstrueuse" (dixit la vétérinaire), elle englobe le ventre et la cuisse mais elle est propre. Le gros problème, c'est l'alimentation qui ne redémarre pas. La vétérinaire ajoute un anti vomitif.

-

J+15

Be Bop revient à la maison. On arrête l'anti inflammatoire mais elle garde l'anti vomitif et l'antibiotique. On utilise une alèze à la place de la litière traditionnelle pour que les grains ne rentrent pas dans la plaie.

On désinfecte nos chaussures et la pièce avec de la javel car il y avait un chien avec de la  Parvovirose dans le même chenil d'hospitalisation. De toutes façons, c'est une précaution minimale à prendre chaque fois que l'on revient de chez un vétérinaire ou d'un regroupement d'animaux.

-

Jour 17

J+17

Nous la mettons à l'étage la nuit pour qu'elle soit au calme et pour que nous puissions voir si elle s'alimente. Je ne veux pas qu'elle continue à passer deux jours sous perfusion à la clinique puis revenir et ensuite repartir.  Je décide de la faire boire avec une pipette et de l'alimenter en lui mettant de la pâté directement dans la gueule et cela toutes les heures.

Sa cicatrisation semble être correcte. Là aussi, pour les soins, elle en a assez et commence à se tortiller, donc pas de photo possible pour voir l'évolution. Une fois les soins et le gavage terminés, elle reste sur mes genoux, elle va à sa litière ou elle explore la pièce. Elle choisit un lieu de couchage différent à chaque fois, elle pétrit, elle ronronne, mon nourrissage intensif ne semble pas avoir trop d'inconvénients. Pendant qu'elle pétrit son coussin, je photographie l'aspect vertical de la plaie.

La partie basse est bien collée à la peau. Le trou se trouve dans la partie haute, comme si on avait décollé la peau du reste de l'anatomie. C'est assez profond. A l'extérieur, on voit encore des parties nécrosées. J'ai discuté avec la vétérinaire et nous allons assumer son évolution jusqu'à mardi après midi, date de notre prochain rendez vous.

-

Jour 18 à jour 19

J+18

Comme hier, elle n'a pas mangé, ni bu, ni utilisé sa litière. Je commence par la faire boire, manger un peu et avaler ses médicaments. Nous nettoyons la plaie avec la Bétadine diluée et nous la badigeonnons de Sulmidol. Après cela elle part se cacher sous le lit.

-

Toutes les heures, je la fais boire et je lui donne un peu à manger. Elle accepte (garde dans sa gueule) la crème vitaminée envoyée par Agnès et quelques noisettes de viande hachée. En début d'après midi, comme il y a un grand soleil, je décide de la sortir dans l'enclos des chats en espérant la motiver un peu.

-

Be Bop s'installe sur l'herbe et commence un toilettage en règle. C'est difficile car tout l'arrière train est plus ou moins imbibé de Sulmidol et cela colle les poils

 

-

J+19

Be Bop a passé une bonne nuit, sa sortie en extérieur lui a fait du bien. Sa digestion est bonne et elle continue de boire un peu toute seule. Il y a beaucoup de vent, je ne l'ai sortie qu'une heure dans l'enclos.

-

Jour 20 à jour 21

J+20

Pour les personnes qui s'étonnent de voir une plaie aussi importante non suturée, je pense, mais je peux me tromper, que cela pourrait ressembler à un ulcère sur une jambe. C'est un trou qui se creuse et il faut attendre qu'il s'arrête de se nécroser puis attendre qu'il se comble. Il ne viendrait à personne l'idée de mettre des agrafes ou de coudre ce genre de plaie. Pour ce qui est des pansements, il est impossible de faire tenir quoique ce soit sur cet emplacement.

Un lien pour comprendre l'expression cicatrisation en seconde intention

http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/cicatrisation/11989

-

-

J'ai profité d'un court moment sans pluie pour sortir Be Bop, j'ai l'impression qu'elle en a besoin pour se dynamiser. Elle arpente le terrain, fait ses besoins à l'endroit où Michel lui a retourné un peu de terre, fait ses griffes au bas d'un arbre et entreprend un nettoyage en règle de sa plaie. Un bon moral me semble très important dans un processus de guérison.

Be Bop arpente tout l'enclos, comme si elle avait besoin de mouvement. Elle utilise la petite parcelle de terre retournée pour faire ses besoins. Elle fait aussi une grande toilette.

Be Bop 01/05/2017

-

La position me permet de voir un autre point de nécrose qui commence sur la cuisse.

Be Bop 01/05/2017

-

J+21

Visite vétérinaire pour Be Bop. Un peu de positif : la plaie est propre, le ventre et la poitrine sont moins gonflés. Malheureusement, beaucoup de négatif : d'autre points de nécrose lâchent avec écoulement purulent depuis ce matin. Nous changeons de technique de soins, la chatte est confinée, j'alterne Bétadine gel et Sulmidol plusieurs fois par jour. je continue à la faire boire et manger toutes les heures. Vendredi nous ferons le point et déciderons de la suite à donner car Be Bop souffre.

-

Jour 22 à jour 29

J+23

-

-

Un nouveau point de nécrose s'installe sur l'extérieur de sa cuisse droite mais, ni moi avec la photo qui me montre la tache mouillée et rougeâtre à travers les poils, ni la vétérinaire et ses assistantes qui l'observeront  ne le repère.  Je ne m'en rends compte  qu'au bout de 4 jours.

Be Bop nouvelle nécrose

-

J+24
C'est aujourd'hui que nous décidons de continuer à soigner ou d'endormir Be Bop

J'ai gavé Be Bop toutes les heures pendant les deux jours précédents. Je lui ai donné à boire à la pipette, ce qui fait que j'en ai mis la moitié dans la gueule, la moitié sur sa bavette de poils blancs. Comme j'ai carte blanche pour la faire manger, j'ai suivi les suggestions données en direct ou sur internet, toutes les idées son bonnes à prendre pour la motiver :

  • Elle a marqué de la préférence pour la marque Miamor Cat Snack, pâte multivitaminée et crème au pâté de foie

  • Elle a recraché selon les moments la pâte de la marque Beaphar et celle de la marque GimCat

  • Le Nutri plus Gel est impeccable pour lui faire avaler ses antibiotiques, le comprimé reste collé dessus et le tout sur la langue (ou occasionnellement sur mon doigt).

  • Elle a accepté des petits bouts de cœur de bœuf, elle crache quand elle en a assez.

  • Elle a commencé à trouver que les sardines à l'huile avaient une très légère odeur agréable mais pas au point d'en manger seule.

J'ai confiné Be Bop et badigeonné les plaies toutes les deux heures.

-

Visite vétérinaire en début d'après midi

Il y a un léger mieux au niveau de la cicatrisation. Le gros trou est propre, la chair commence à se refaire mais dedans il y a encore une ouverture de quelques millimètres de large qui semble profonde. Sur le flanc, l'abcès qui s'était ouvert mardi a laissé un trou mais il est propre lui aussi.  Sur les deux cuisses, un semblant de chair se reconstruit.

Nous décidons de ne pas l'endormir définitivement et nous continuons les soins.

Be Bop est très faible mais nous espérons qu'elle s'en sortira. Depuis qu'elle est confinée son moral n'est pas au top. La vétérinaire me conseille de la sortir de nouveau au soleil mais d'essayer de lui éviter les déplacements. Pas évident à gérer!

Nous commençons l'utilisation d'un produit qui aide à la reconstruction de la peau, du Dermapliq, le gros trou semble assez sain pour que cela soit possible.

Maintenant que la décision est prise, je ne retourne pas en arrière (leçons léos!) et nous allons tout faire pour positiver notre action et assumer notre choix.

-

Une petite sortie au soleil

Be Bop a écouté les oiseaux, fait sa toilette, grattée le sol, digéré.

-

J+25

Les plaies vont un peu mieux mais pas les reins : Be Bop n'a pas uriné de toute la nuit et de toute la matinée, c'est inquiétant

-

J+26

Ce matin, un grand pipi de la part de Be Bop; de quoi remonter le moral. Cet après midi, je vois la nouvelle ouverture à l'extérieur de la cuisse droite. Chaque fois qu'elle est humide quand je la prends dans mes bras, je sais maintenant que c'est un abcès qui a craqué, ce n'est pas la pommade qui a coulé!

-

J+27

Be Bop a bien dormi et elle digère correctement. Je la fais boire à la pipette et manger en lui mettant des boulettes dans la gueule. Quand elle n'aime pas elle le recrache, sinon elle mâche. Ce matin elle a recraché 4 fois son comprimé d'antibiotique. Cela me montre qu'elle n'est pas aussi passive que je le craignais pour son alimentation. Be Bop éternue moins et ne montre plus, ou peu, de difficultés respiratoires.

 Nous avons vérifié, il n'y a pas de nouvelle plaie ouverte ou en formation pour l'instant.

  • La poitrine est redevenue normale et le petit point irrité qui était dessus semble en voie de disparition.

  • Le ventre dégonfle lui aussi. Dans le gros trou, on ne voit pas le fond de l'ouverture la plus profonde. Je serai un peu plus rassurée quand elle va se combler. Le trou moyen sur la partie haute du ventre a fini de se creuser, à première vue.

  • Les cuisses restent un problème car elles sont creusées à l'intérieur et à l'extérieur.

Tout ce qui a été percé ou mâchuré par la mâchoire de Feedback va partir en nécrose, en décollement de la peau ou en abcès.

Je fais de la câlin-thérapie avec Be Bop, cela ne peut  que nous faire du bien à toutes les deux. Après les soins, elle reste un moment sur mes genoux. J'en profite pour la caresser doucement et elle ronronne. Je sais qu'un chat peut ronronner dans une situation de plaisir mais aussi de stress, j'espère que dans ce cas, c'est un moment de confort pour elle. J'ai remarqué qu'il y a plusieurs sonorités différentes, selon que cela vient de la pointe du museau, de la boite crânienne, de la gorge ou de la poitrine, comme les chanteurs !

-

J+28

A priori pas de nouveaux trous en formation ce matin et Be Bop recrache ses comprimés d'antibiotique. Au niveau poids elle reste à 3 kg depuis son opération.

Nous avons profité d'un petit moment soleil pour sortir Be Bop. Je l'ai rentrée dès qu'elle a commencé à arpenter trop souvent  l'enclos.

-

 

-

J+29

J'ai trop gavé Be Bop, la digestion était lente à se faire depuis son intervention mais hier soir c'était en accéléré  ! Comme l'anus est encore insensibilisé par le traumatisme, il a fallu la nettoyer le plus souvent possible.

Ce matin tout semble être rentré dans l'ordre. Elle était super dynamique et pour lui faire ses soins cela a été assez mouvementé.

En début d'après midi, nous avons passé un long moment dehors. Be Bop s'est couchée au pied d'un arbre et elle s'est reposée. De retour dans la chambre, elle a sauté sur sa chaise préférée pour continuer la sieste

-

Jour 30 à jour 33

J+30

Be Bop a passé une bonne nuit.

Ce matin nous avons modifié l'ensemble des soins mettant du Dermapliq sur toutes les ouvertures. Nous allons l'alterner un jour sur deux avec les soins traditionnels. Elle a semblé apprécier et elle a passé un bon moment sur mes genoux à ronronner. Comme le temps est à la pluie et à l'orage, je ne peux pas la sortir alors elle a eu droit à une autre séance câlin et comme cela se passait sur mon lit, nous avons sombré dans un sommeil réparateur, lovées l'une contre l'autre, pendant deux heures.

Comme Be Bop est demandeuse, je fais mes bavardages téléphoniques dans la chambre, assise sur le lit, Be Bop sur mon ventre qui dort ou ronronne. A un moment donné j'ai oublié de la câliner et j'ai senti deux petits coups de museau sur ma main pour m'inciter à continuer.

-

J+31

Au niveau de la boisson et de l'alimentation, il y a un dilemme : il faut éviter que Be Bop se déshydrate et il faut qu'elle mange car cela aide à la reconstruction des tissus. Le gros stress et la douleur ont fait qu'elle ne pouvait pas boire et s'alimenter seule mais il serait préférable qu'elle redevienne autonome. Hier, j'ai très fortement limité les gavages eau et aliments. j'ai constaté que Be Bop boit toute seule. Pour l'alimentation, je ne sais pas alors je viens de peser ce qui est dans la coupelle et je verrai ce soir s'il y a une différence.  Je complète un peu quand même dans la journée et je remplace le gavage toutes les heures par des câlins sauf si elle dort.

Visite vétérinaire dans l'après midi
  • les vétérinaires n'ont pas vu de nouveaux points de nécrose débutante.

  • Les plaies sont propres et un tissu de granulation semblerait se former. 

  • On stoppe les antibiotiques après un mois de prescription

  • Be Bop a perdu 200 g, il faut que je continue à la faire manger.

  • J'ai carte blanche pour organiser le mode de vie et les soins de la chatte comme je l'entends. Son moral avec ses sorties au soleil est aussi important que les soins physiques ou le gavage.

-

J+32

Je coupe chaque jours les poils qui sont trop proches des plaies en profitant d'un moment de calme de Be Bop.

Je pense qu'un autre avis vétérinaire serait justifié et de préférence un spécialiste au niveau chirurgie. Il pourrait examiner Be Bop avec un œil neuf et impartial. Nous nous engageons maintenant sur du long terme (plusieurs mois). Un mois en vie de chat n'est pas l'équivalent d'un mois en vie humaine, il faut avoir la certitude  d'œuvrer dans la bonne direction.

-

J+33

Le corps de Be Bop recommence à diffuser et à garder de la chaleur. C'est en le constatant que j'ai réalisé qu'elle n'avait plus cette capacité depuis son accident

Quand elle se détend, Be Bop fait sa toilette. Il ya encore beaucoup de poils collés par le Sulmidol. Cela commence à s'arranger car d'abord, nous mettons moins de ce produit, nous l'alternons avec la Bétadine Gel et le Dermapliq. Ensuite, Be Bop se déplace et ne reste plus sur la serviette imbibé du produit qui s'écoule.

-

Jour 34 à jour 39

J+34

Be Bop retrouve une certaine activité et de l'intérêt pour ce qui l'entoure

-

J+36

-

  

-

  

-

 

-

-

J+37

Be Bop a la diarrhée et elle a vomi ce que j'essayais de lui faire manger. Cela a commencé pendant la nuit et a continué une bonne partie de la journée. Je vois plusieurs raisons possibles : les crevettes que nous avons testé, l'anti inflammatoire utilisé comme anti douleur, l'alimentation par gavage, ou, un cocktail  de plusieurs choses. Je lui ai fait boire de l'eau avec un peu de Smecta et, comme la diarrhée était extrêmement liquide, j'ai donné 1/4 de comprimé de Spasfon. Tout est rentré dans l'ordre en fin d'après midi. Elle se reposait dans sa maisonnette et quand elle avait des spasmes, elle sortait. Cela m'a permis de voir que les spasmes s'espaçaient  puis qu'il n'y en avait plus.

-
J+38

Be Bop 2kg700. Cette nuit elle a enfin un peu mangé toute seule. Ce matin nous n'avons pas trouvé de diarrhée dans la pièce et elle a accepté de lécher de la pâté pour chaton de Royal Canin sur mon doigt. Elle mange et boit seule toute la journée.

 

-

 

-

Jour 39 à 42

J+39

Deux bonnes nouvelles. La première, Be Bop boit et mange toute seule mais pas beaucoup à la fois. La deuxième bonne nouvelle, c'est que sa sœur Be Wa ne la fuit plus. Je suppose que dans le langage animal, c'est un point très positif. Elles sont restées un long moment côte à côte.

-

J+40

-

 

-

 

-

 

-

Je demande une consultation à la Clinique des animaux de compagnie   à Vet Agro Sup et j'envoie un lien avec les photos.

-

Accueil santé   Page suivante

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés