Neuropathie

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Neuropathie

Une traduction faite par Michel de l'article écrit par Hein et Metha sur le site de l'Union International du Léonberg http://leonbergerunion.com/LPNfr.htm

(Diffusion avec l'autorisation des auteurs)

 

Rien de nouveau sous le Soleil
Aperçu historique d’un évènement crucial
.

 

Ces dernières années nous avons été fréquemment confronté à des termes tels que PN (Polyneuropathie), LP (Paralysie du Larynx), Ataxie cérébrale, Quadriplégie, LEM (Leuco-encephalo-myelopathy). Tous ces termes sont des désordres neurologiques qui peuvent provoquer toutes sortes de problèmes physiques tels que des problèmes de démarche, paralysies, respiration, etc.

C’est en 1965 que nous fûmes confrontés, pour la première fois, à des problèmes de ce type lors de l’acquisition de Sascha v. Pappelhof (cas n° 1). Nous l’avons eu à 6 mois et l’éleveur, Mme Kraus, nous dit qu’il avait un problème de croissance. Bien sûr, il avait une arrière-main faible et était asthmatique. Il a été traité pour son asthme/bronchite, et a pris des médicaments pour fortifier son arrière-main. Le traitement semble avoir un peu aidé. Il devint un jeune et ravissant chien, put s’intégrer agréablement dans la meute, put courir et jouer. Il eut besoin de temps en temps de repos supplémentaires. Il avait un aboiement un peu enroué que l’on mit sur la bronchite. Sa démarche un peu drôle lui valu le surnom de "Hampelman" (correspondant au guignol en Allemagne). Nos vétérinaires pensaient que sa démarche provenait d’une insuffisance de fixation entre les muscles, les tendons et les os et qu’il soufrait d’une bronchite chronique. Suivant eux il n’y avait aucune objection à l’utiliser pour la reproduction et nous le fîmes. Il fit deux saillies, la première de 4 chiots et la seconde de deux chiots. Nous avons suivi ces chiots avec beaucoup d’attention et les bébés se sont merveilleusement développés. Lorsqu’ils ont atteint l’âge de 7 ans, nous avons perdu contact avec quelques propriétaires, mais jusqu’à cet instant tout semblait parfait. Sascha mourut de pneumonie à l’âge de presque 5 ans.

Nous étions très attiré par la portée en C von Murrtal (mars 65). Nous avons essayé d’acheter un chiot mais ils étaient tous déjà vendus. En 1966, nous avons rencontré la famille Muller (von Murrtal). Nous devînmes amis et avons importé quatre chiots de la portée D. Nous avons vu beaucoup de leur production, aucun signe de symptômes analogues à ceux de Sascha. De même les chiens présentés aux expositions en Allemagne semblaient corrects. Nous avons utilisé Cay von Murrtal (déc.67) et avons eu une belle portée mais petite (4chiots). En 1968, la famille Muller reprit un mâle auquel les propriétaires n’accordaient pas assez d’attention avec des symptômes voisins de ceux de Sascha. C’était Gauner von Murrtal (cas n° 2). C’était un neveu de Cay que nous avions utilisé. Nous l’avons pris car nous ne croyons pas au "multi-mating" (utilisation intensive d’un mâle) et comme les bébés de Sascha allaient très bien nous n’étions pas inquiet au regard de sa "forte" respiration et de sa démarche pas tout à fait correcte. Son état était bon. Encore une fois nos vétérinaires ne voyant aucune objection à son utilisation pour la reproduction nous lui avons fait faire une saillie qui a donné naissance à six chiots (août 68) et il n’y a pas eu de problèmes.

Lors d’une visite à l’élevage v. Staufenzwinger aux environs de 1972 nous avons vu Etzel, un mâle de 4 ans (cas n° 3). Après un bonjour enthousiaste, nous avons remarqué qu’il avait une très très forte respiration et lorsqu’il sautait sur les sièges du jardin nous avons vu le mouvement incontrôlé des membres postérieurs.

En 1973, un mâle de presque deux ans commença à développer une démarche lâche (cas n° 4). Plus ou moins la manière de se déplacer de Gauner mais en un peu mieux. Aucun problème de respiration. Nos vétérinaires ont une fois de plus pensé à un problème de muscles et tendons. Le chien fut emmené à Utrecht pour y être opéré dans la clinique vétérinaire de l’Université, mais la démarche resta la même et le chien garda sa démarche peu contrôlée. A l’âge de 6 ans son propriétaire déménagea et nous avons perdu sa trace.

En 1974, naissance d’une portée dont un bébé (cas n°5) développa à l’âge de 10 mois de sérieux problèmes de respiration et de démarche. Il fut envoyé à l’Université d’Utrecht où le Docteur Venker travaillait à cette époque sur un projet de LP (paralysie du Larynx) concernant les "Bouviers de Flandres".
Il diagnostiqua la paralysie du Larynx. Le chien fut opéré mais cela n’améliora pas beaucoup son état. A l’âge d’environ deux ans il fut euthanasié.
A cette époque nos contacts avec le Dr Venker étaient bons. Nous lui avons parlé des autres cas et elle aussi pensait qu’il devait y avoir un lien entre tous ces cas ; toutefois le dernier cas présentait un problème majeur. Malheureusement l’Université n’avait pas les moyens financiers de lancer un programme de recherche sur le Leonberg et il fut décidé d’être très vigilant vis-à-vis des problèmes de respiration et de démarche.

Tout est resté au point mort jusqu’en 1978 où deux mâles de3 ans montrèrent les symptômes bien connus.
Le premier (cas n° 6) était un chien allemand importé. Il fut opéré et vécu un an et demi de plus.
Le second (cas n° 7) fut d’abord traité par l’homéopathie mais lorsque le propriétaire se décida à faire faire l’opération, le chien décéda suite à l’anesthésie.

Il y eu quelques autres cas dans les années 80 et quelques autres dans les années 90 mais les cas n’étaient pas identiques. Certains d’entre eux se terminèrent par une paralysie totale et la maladie fut appelée LEM.

La même chose s’est reproduit durant la période 2000-2004.

Les Pays-Bas sont petits. Bien sûr il est toujours possible que d’autres cas aient pu exister mais il est très difficile de cacher de telles maladies et spécialement dans le monde du Leonberg où tout le monde se connaît.

Regardons maintenant ce que nous appelons les « sept premiers cas ».

 

Cas n° 1 Sascha v. Pappelhof

Aucun des enfants ou petits-enfants n’ont donné des signes des symptômes. De même les chiots de leurs portées n’ont pas donné de signes. Sa descendance est toujours présente actuellement.

Le père de Sascha, Boris v. Staufenzwinger a donné naissance à 68 chiots (39M, 29F). La lignée Gaisberg par l’intermédiaire d’Arko v. Gaisberg est toujours en vie. Arko v. Gaisberg par exemple est père de 55 enfants parmi lesquels les 3 portées v.d. Danubia sont peut-être les plus importantes. De ces trois portées (19 chiots) 10 sujets ont été utilisés pour la reproduction.
La mère de Sascha, Hanny v. Donautal a eu 21 bébés en 4 portées (portée en N (2), portée en O (8), portée en P (8) et portée en S (3) de l’affixe v. Pappelhof). Les deux mâles de la portée en N ont été utilisés et leur descendance est toujours présente actuellement. On trouve encore des chiens ayant comme ancêtre l’un des deux sujets ayant été utilisé pour la reproduction (1M et 1 F) de la portée en P.

                                                              Arko v.Leonberg DLZB 1510
                                  
Carlo v. Glemstal DLZB 2001
                                  
            Greif v. Bildstöckle DLZB 2198
                                        Gyurcsitarjan Dörpel NHSB 340409
                                                   Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                               Gyurcsitarjan Knirs Kuno NHSB 390978
                                                   Bari v. Wissberg DLZB 2322
                              
                Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
                                                   Barsa v. Vogtland DDR 94
            Gyurcsitarjan Kakayanos NHSB 633370
                                                   Nöck v. Pappelhof DLZB 2505
                              
                Gyurcsitarjan Gregoritch NHSB 363264
                                                   Elka v. Rossbach DLZB 2398
                               Gyurcsitarjan Yeigesty Krysant NHSB 482851
                                                   Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                              
                Gyurcsitarjan Oevelly NHSB 423841
                                                   Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
Karabas Akimo Thor NHSB 859105
                                  
                Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                       
                Arras v.d. Dommerbeek NHSB 444103
                                  
                Dorle v. Murrtal DLZB 2884
           
                Gyurcsitarjan Zrgty Zorvath Zwo NHSB 484371
                                  
                Akbar v.d. Burghalde DLZB 2105
                       
                Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                                  
                Dorle v. Rossbach D 7
            Gyurcsitarjan Moefka NHSB 668679
                                  
                Boris v. Staufenzwinger DLZB 2512
                       
                Arko v. Gaisberg DLZB 2917
                                  
                Diana v. Glemstal DLZB 2647
           
                Alkeste v.d. Danubia DLZB 3347
                                  
                Caesar v. Hohentwiel DLZB 2599
                       
                Hella v. Tuttlingen DLZB 3023
                                  
                Edda v. Tuttlingen DLZB 2725


                       
Alax v. Wissberg DLZB 2279
                                  
                Akbar v. Schützenrain DLZB 1773
                                  
Astra v. Neckarursprung DLZB 2068
                                  
                Asta v. Donautal DLZB 1849
           
Boris v Staufenzwinger DLZB 2512
                                  
                Abel v. Heidekaten DLZB 1244
                                  
Ortwin v.Bendstich DLZB 1327
                                  
                Kuni v.Bendstich DLZB 1103
                       
Dorle v.Fuldatal DLZB 2112
                                                   Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                  
Anka v. Weinberg DLZB 1700
                                  
                Antje v. Autohof DLZB 1549
Sascha v. Pappelhof DLZB 2771
                                  
                Barras v. Wintersheim DLZB 1148
                                  
Arko v. Pappelhof DLZB1337
                                  
                Addy  v. Carolshofen DLZB 1325
                       
Barko v. Hohen Karpfen DLZB 1910
                                  
                DLZB 1322
                                  
Betty v. Carolshofen DLZB 1537
                                  
                Ali v. Carolshofen DLZB 1483
           
Hanny v. Donautal DLZB 2290
                                  
                Cäsar v. Wintersheim DLZB 1209
                                  
Alex v. Carolshofen DLZB 1518
                                  
                Ali v. Carolshofen DLZB 1483
                       
Bella v. Tivoli DLZB 1667
                                  
                Appolo v. Carolshofen DLZB 1322
                                  
Astra v.Saul DLZB1496
                                                   Astrud v. Freyhof DLZB1 456

Sascha v. Pappelhof DLZB 2771     Boris v Staufenzwinger DLZB 2512    Alax v. Wissberg DLZB 2279  Carlo v. Glemstal DLZB 2001 Arko v.Leonberg DLZB 1510
 
  Astra v. Neckarursprung DLZB 2068  
 
  Dorle v.Fuldatal DLZB 2112    
 
   
 
  Hanny v. Donautal DLZB 2290      
 
   
 
     
 
   
 

 

Cas n° 2 Gauner v. Murrtal

Gauner n’a donné qu’une seule portée.
Aucun de ses six enfants n’a présenté les symptômes du père. Un mâle et une femelle ont été utilisés pour la reproduction et les enfants n’ont pas présenté les symptômes du grand-père. Les premiers problèmes que nous avons vu le furent après la saillie d’un petit-fils de Gauner avec une fille de Alkeste v.d. Danubia avec Gyurcsitarjan Zegty Zorvath Zwo.
Le père de Gauner, Nick v. Pappelhof a eu 21 enfants parmi lesquels Gina et Grandel ont permis de perpétuer la lignée, tout comme leur demi-frère ou demi-sœur Kuno et Kira (Nick v. Pappelhof × Camilla v. Murrtal).
L’oncle de Gauner, Nöck v. Pappelhof n’a eu qu’une seule fois des enfants. La lignée est très bien représentée aux Pays-Bas.

Asso v. Engelberg DLZB 1603
                                   Borris v.Schwenten DDR 41
                                  
                Astrid v. Schwenten DDR 37
                        Famos v.Fuldatal DLZB 2150
                                  
                Argus v. Pappelhof DLZB 1494
                                   Ada v.Fuldatal DLZB 1953
                                  
                Antje v. Autohof DLZB 1549
            Nick v. Pappelhof DLZB 2504
                                  
                Arko v. Pappelhof DLZB 1337
                                   Barko v. Hohen Karpfen DLZB 1910
                                  
                Betty v. Carolshofen DLZB 1537
                        Hanny v. Donautal DLZB 2290
                                  
                Alex v. Carolshofen DLZB 1518
                                   Bella v. Tivoli DLZB 1667
                                  
                Astra v. Saul DLZB 1496
Gauner v. Murrtal DLZB 2974
                                  
                Ortwin v. Bendstich DLZB 1327
                                   Akko v.d. Luisenruhe DLZB 1834
                                  
                Citta v. Carolshofen DLZB 1594
                        Greif v. Bildstockle DLZB1940
                                  
                Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                   Citta v. Bildstöckle DLZB 1940
                                  
                Adda v. Engelberg DLZB 1607
            Cilly v. Murrtal DLZB 2750
                                  
                Arko v. Pappelhof  DLZB 1337
                                   Barko v. Hohen Karpfen DLZB 1910
                                  
                Betty v. Carolshofen DLZB 1537
                        Camilla v.d. Hohen Feste Wildenstein DLZB 2348
                                   
                Arko v. Pappelhof  DLZB 1337
                                    Alma v. Donautal DLZB 1847
                                                   Bella v. Tivoli DLZB 1667

 

Cas n° 3 Etzel v. Staufenzwinger

N’a pas reproduit.
La mère de Etzel (Asta v. Staufenzwinger) est une sœur du père de Sascha v. Pappelhof (Boris v. Staufenzwinger) voir cas n° 1.

Ortwin v. Bendstich DLZB 1327
                                   Akko v.d. Luisenruhe DLZB 1834
                                  
                Citta v. Carolshofen DLZB 1594
                        Greif v. Bildstockle DLZB1940
                                                   Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                   Citta v. Bildstöckle DLZB 1940
                                  
                Adda v. Engelberg DLZB 1607
            Akbar v. Pfinztal DLZB 2547
                                   
                Asso v. Engelberg DLZB 1603
                                   Borris v. Schwenten DDR 41
                                  
                Astrid v. Schwenten DLZB DDR 37
                        Gitta v. Fuldatal DLZB 2161
                                  
                Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                   Alke v. Weinberg DLZB 1699
                                  
                Antje v. Autohof DLZB 1549
Etzel v. Staufenzwinger DLZB 3104a
                                  
                Arko v. Leonberg DLZB 1510
                                   Carlo v. Glemstal DLZB 2001
                                  
                Ali v. Hohenreutin DLZB 1559
                        Alax v. Wissberg DLZB 2279
                                  
                Akbar v. Schützenrain DLZB 1773
                                   Astra v. Neckarursprung DLZB 2068
                                  
                Asta v. Donautal DLZB 1849
            Asta v Staufenzwinger DLZB 2450
                                  
                Abel v. Heidekaten DLZB 1244
                                   Ortwin v. Bendstich DLZB 1327
                                  
                Kuni v. Bendstich DLZB 1103
                        Dorle v. Fuldatal DLZB 2112
                                  
                Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                   Anka v. Weinberg DLZB 1700
                                                   Antje v. Autohof DLZB 1549

 

Cas n° 4 Gyurcsitarjan Knirs-Masodik

N’a pas reproduit.
La lignée continue grâce à ses frères Gyurcsitarjan Kakayanos et Kiraly Dolog Fej et à sa sœur Kisbobanya qui n’a eu que des enfants sans descendance.
Sa mère, Gyurcsitarjan Yeigesty Krysant et les sœurs de sa mère Yamly et Yobo-Bils se retrouvent dans beaucoup de lignées aux Pays-Bas.

Akko v. Luisenruhe DLZB 1834
                                   Greif v. Bildstockle DLZB 2198
                                                   Citta v. BildstöckleDLZB 1940
                               Gyurcsitarjan Dörpel NHSB 340409
                                                   Akbar v. Burghalde DLZB 2105
                                               Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                                                   Dorle v. Rossbach D 7
                Gyurcsitarjan Knirs Kuno NHSB 390978
                                                   Carlo v. Glemstal DLZB 2001
                                               Bari v. Wissberg DLZB 2322
                                                   Astra v. Neckarursprung DLZB 2068
                               Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
                                                   Borris v. Schwenten DDR  41
                                               Barsa v. Vogtland DDR 94
                                                   Dana v. Schwenten DDR 53
Gyurcsitarjan Knirs-Masodik NHSB 633368
                                                   Famos v. Fuldatal DLZB 2150
                                   Nöck v. Pappelhof DLZB 2505
                                                   Hanny v. Donautal DLZB 2290
                               Gyurcsitarjan Gregoritch NHSB 363264
                                                   Akbar v. Burghalde DLZB 2105
                                               Elka v. Rossbach DLZB 2398
                                                   Dorle v. Rossbach D 7
                Gyurcsitarjan Yeigesty Krysant NHSB 482851
                                                   Inca du Château de Réveillon LOF 46
                                               Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                                                   Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                               Gyurcsitarjan Oevelly NHSB 423841
                                                   Bari v. Wissberg DLZB 2322
                                               Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
                                                   Barsa v. Vogtland DDR 94

 

Cas n° 5 Nagybobanya Zsarnok Zslav

N’a pas reproduit.
Les ancêtres, côté papa, contiennent Gauner (cas n° 2).
Les lignées issues du père et celles issues de deux des sœurs du père existent toujours aux Pays-Bas et à l’étranger.
La mère, Gyurcsitarjan Inshivaya n’a eu qu’une seule portée. Des portées ayant pour ancêtre Iwanowitch (son frère) et Insgaya ou Moefka (ses sœurs) existent toujours.

Nick v. Pappelhof DLZB 2504
                                  
Gauner v. Murrtal DLZB 2974
                                                               Cillly v. Murrtal DLZB 2750

                               Gyurcsitarjan Toltan NHSB 452296
                                                              
Akbar v.d. Burghalde DLZB 2105
                                              
Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                                                               Dorle v. Rossbach D 7

               
Makoum Rishon NHSB 541663
                                                              
Nöck v. Pappelhof DLZB2505
                                              
Gyurcsitarjan Gregoritch NHSB 363264
                                                               Elka v. Rossbach DLZB 2398
                               Gyurcsitarjan Yobo-Bils NHSB 482847
                                                              
Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                                              
Gyurcsitarjan Oevelly NHSB 423841
                                                              
Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
Nagybobanya Zsarnok Zslav NHSB 717703
                                               Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                                              
Arras v.d. Dommerbeek NHSB 444103
                                               Dorle v. Murrtal DLZB 2884
                               Gyurcsitarjan Zegty Zorvath Zwo NHSB 484371
                                               Akbar v.d. Burghalde DLZB 2105
                                               Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                                               Dorle v. Rossbach D 7
                Gyurcsitarjan Inshivaya NHSB 589512
                                               Boris v. Staufenzwinger DLZB 2512
                                               Arko v. Gaisberg DLZB 2917
                                               Diana v. Glemstal DLZB 2647
                               Alkeste v.d. Danubia DLZB 3347
                                               Caesar v. Hohentwiel DLZB 2599
                                               Hella v. Tuttlingen DLZB 3023
                                               Edda v. Tuttlingen DLZB 2725

Cas n° 6 Donar v. Hofoldinger Forst DLZB 4490

N’a pas reproduit.
Son frère Dorian et sa sœur Dunja ont été testés au moyen d’une EMG et rien d’anormal n’a été trouvé.
La descendance de Dorian et Dunja est très répandue de même que celle d’un frère d’une portée ultérieure.

Alf v.d. Achalm DLZB 2371
                                   Gyurcsitarjan Azor NHSB318578
                                               Elka v. Rossbach DLZB 2398
                               Alf v. Elisabethenberg DLZB 3221
                                               Nick v. Pappelhof DLZB 2504
                                              
Gina v. Murrtal DLZB2977
                                               Cilly v. Murrtal DLZB2750
               
Cliff v. Nonnenberg DLZB 3631
                                                   Boris v. Staufenzwinger DLZB 2512
                                              
Arko v. Gaisberg DLZB 2917
                                                   Diana v. Glemstal DLZB 2647
                               Asta v. Nonnenberg DLZB 3232
                                                   Lord v.d. Solitude DLZB 2485
                                              
Tessa v. Pappelhof DLZB2948
                                                   Pritta v. Pappelhof DLZB 2687
Donar v. Hofoldinger Forst DLZB 4490
                                  
                Baldur v. Leonberg DLZB 1542
                                        Abel v. Malisfelsen DLZB 2070
                                  
                Alfle v. Donautal DLZB 1848
                        Arno v. Schloss Bronnen DLZB 2709
                                                   Barko v. Hohen Karpfen NHSB 1910
                                        Andra v. Tuttlingen DLZB 2407
                                  
                Diana v.d. Solitude DLZB 2223
            Anja v. Hofoldinger Forst DLZB 3437
                                  
                Inca du Château de Réveillon LOF 46
                                        Gyurcsitarjan Hoevell NHSB 373192
                                  
                Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                        Wega v. Pappelhof DLZB 3111
                                                   Petz v. Pappelhof DLZB 2684
                                        Orelia du Mont Notre-Dame LOF 127
                                  
                Idole du Château de Réveillon LOF 50
 

Cas n° 7 Karabas Akimo Thor

N’a pas reproduit.
Son père est le frère de Knirs Masodik (cas n°4) et les produits perpétuent la lignée
La mère a eu une seconde portée ; les enfants n’ont pas présenté de problème.

Greif v. Bildstöckle DLZB 2198
                                        Gyurcsitarjan Dörpel NHSB 340409
                                                   Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                               Gyurcsitarjan Knirs Kuno NHSB 390978
                                                   Bari v. Wissberg DLZB 2322
                              
                Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
                                                   Barsa v. Vogtland DDR 94
            Gyurcsitarjan Kakayanos NHSB 633370
                                                   Nöck v. Pappelhof DLZB 2505
                              
                Gyurcsitarjan Gregoritch NHSB 363264
                                                   Elka v. Rossbach DLZB 2398
                               Gyurcsitarjan Yeigesty Krysant NHSB 482851
                                                   Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                              
                Gyurcsitarjan Oevelly NHSB 423841
                                                   Ronny v. Pappelhof DLZB 2723
Karabas Akimo Thor NHSB 859105
                                  
                Gyurcsitarjan Horvath NHSB 373191
                       
                Arras v.d. Dommerbeek NHSB 444103
                                  
                Dorle v. Murrtal DLZB 2884
           
                Gyurcsitarjan Zrgty Zorvath Zwo NHSB 484371
                                  
                Akbar v.d. Burghalde DLZB 2105
                       
                Elfe v. Rossbach DLZB 2400
                                  
                Dorle v. Rossbach D 7
            Gyurcsitarjan Moefka NHSB 668679
                                  
                Boris v. Staufenzwinger DLZB 2512
                       
                Arko v. Gaisberg DLZB 2917
                                  
                Diana v. Glemstal DLZB 2647
           
                Alkeste v.d. Danubia DLZB 3347
                                  
                Caesar v. Hohentwiel DLZB 2599
                       
                Hella v. Tuttlingen DLZB 3023
                                  
                Edda v. Tuttlingen DLZB 2725

 


Même si l’on peut discuter de la validité des premiers cas puisque ceux-ci n’ont pas été officiellement diagnostiqués comme LP, le cas n° 5 a été examiné en 1974 par l’Université d’Utrecht.

En reprenant les pedigrees, on remarque que les Léonbergs sont très liés entre eux. Lorsque la population croit, on trouve de nouveaux cas mais pas si souvent que cela.

Dans le passé tout comme actuellement on trouve de temps en temps des chiens présentant des symptômes évoquant la LP ou la PN, mais nous savons qu’il existe beaucoup d’autres raisons conduisant les chiens à montrer ce type de symptômes. Ceux-ci peuvent provenir de traumatismes et/ou de maladies. Il y a beaucoup de discussion relatives à des chiens opérés du Larynx (tie-back, tonsilitis, etc.). Parfois ces chiens ont été utilisés pour la reproduction et quelques mâles ont même eu une descendance relativement importante.

Il semble que le Royaume Uni a actuellement une "explosion" de cas de PN. Suivant la "Newsletter" on a dénombré 57 cas, mais tous n’ont pas été officiellement déclarés. Il est dommage que l’on n’en sache pas plus. Quels sont les liens entre les différents cas ? Les parents souffraient-ils aussi de PN ? Quelle est l’importance du problème ? Même si quelqu’un souhaite la discrétion, on pourrait au moins fournir ce type d’information sans nuire ni au propriétaire ni à l’éleveur.
Nous connaissons quelques cas officiels. Lorsqu’on regarde les pedigrees on trouve un bon nombre de croisements consanguins. Ceci n’est pas clairement visible pour les premières générations, mais en remontant les générations, on voit de plus en plus les mêmes noms apparaître. C’est peut-être quelque chose à garder en mémoire.
Grande-Bretagne, Suède, Norvège et Finlande ont eu dans le passé des problèmes pour importer des chiens, dus à la présence d’une quarantaine et aux distances importantes. L’origine de leur cheptel provient essentiellement du Danemark, d’Allemagne et des Pays-Bas. La population danoise elle aussi était relativement petite.

Les USA ont publiés une liste de 28 cas. Là aussi nous trouvons beaucoup de croisements consanguins.

En France 8 cas ont été trouvés ces dernières années.

Dans l’ancienne RDA où la race Léonberg était associé à la race du Bouvier Bernois (Spezialzuchtgemeinschaft Berner Sennenhunde- und Leonberg Züchter) on pouvait lire dans le livre d’élevage des années 1978-1981 : « Notre but est de combattre la dysplasie coxo-fémorale, les entropions et ectropions, le manque de dents, la perte du type et la sténose du larynx (rétrécissement).

Regardons maintenant les différents cas sous un angle différent.
Combien y a-t-il de cas aux Pays-Bas, ce n’est pas très clair. Personnellement, nous estimons que le nombre total incluant les premiers cas est inférieur à 40. Ceci semble important mais il ne faut pas oublier que durant les 15 dernières années une moyenne de 300 chiots a été enregistrée par année.
La France a 8 cas officiel mais ces dernières années ont connu l’enregistrement de plus de 1000 chiots par année.
En Allemagne, nous connaissons au moins un cas officiel et quelques cas suspects. Les livres d’élevage font état d’une moyenne 700 chiots par an
Les seul cas que nous connaissons pour la Suède sont relatif à des chiens vivant à l’étranger mais nous pensons qu’il en existe aussi en Suède. Nous estimons une moyenne de 400 naissances par an.
En Finlande nous avons entendu parler de 295 naissance en 2006. On n’a pas connaissance de cas problématique.
Au Danemark, il semble y avoir un cas officiel. Nous ne connaissons pas le nombre de naissance par année.
En Suisse, il existe un cas officiel. Le nombre de naissance n’est pas connu.

En résumé, nous pouvons dire que la PN, dans son acception la plus large, n’est pas quelque chose de nouveau. Même si autrefois nous avions remarqué que seul les mâles semblaient touchés, nous trouvons maintenant aussi des femelles. Nous avons vu des cas très sérieux mais aussi des cas intermédiaires.
A quel âge peut-on considérer que certains symptômes sont dus à la vieillesse ?
Ce type de maladies n’est pas typique au Léonberg car nous voyons d’autres races touchées par ces problèmes.
Ce doit être héréditaire mais la manière en est encore inconnue. Bien sûr toutes sortes théories sont avancées, de dominant à récessif, lié au chromosome X ou non, poly-génétique ou non avec éventuellement pénétration partielle.

A l’heure actuelle, personne ne peut déterminer les sujets porteurs. Le seul moyen de déterminer si un Léonberg est réellement atteint est de faire une biopsie mais cela ne peut se faire que sur un animal décédé. Néanmoins, nous devons continuer et faire de l’élevage de manière responsable.

Nous devons de plus en plus nous focaliser sur la santé sans toutefois oublier les autres aspects de l’élevage. Nous avons encore de nombreux Léos en pleine santé.

Peut-être faut-il modifier notre attitude vis-à-vis des étalons reconnus. Dans certains pays, il y a des restrictions sur le nombre de portées qu’un mâle peut faire.

Aux Pays-Bas, le nombre de portées pour un mâle est limité à 6. En Finlande, la limite est basée sur le nombre de bébés qui est de 40 plus le reste de bébés de la dernière portée. Au-delà vous pouvez essayer d’avoir une autorisation exceptionnelle.

Une approche différente pour obtenir une certaine restriction pourrait être non dans le nombre absolu de portées mais dans une restriction du nombre de portées par année. Après une ou deux années on pourrait faire une évaluation et donner des contraintes pour les portées futures. De cette manière on pourrait voir rapidement si toutes les choses sont en ordre.
Nous sommes d’avis que le bénéfice de la race ne réside pas dans l’utilisation d’un jeune mâle une trentaine de fois en douze mois puisque dans le même temps il y a eu une centaine de portées dans ce pays. En faisant ainsi la diversité génétique décroît rapidement et particulièrement lorsqu’on découvre que d’autres problèmes peuvent arriver. Chaque pays peut fixer ses limites.

Peut-être faudrait-il montrer plus clairement l’existence de tous les chiens susceptible de reproduire, pas seulement sur une liste. Nos amis de l’ancienne RDA avait une bonne idée, ils demandait que tous les reproducteurs potentiels sortent au moins une fois par an dans une exposition digne de ce nom.
Nous pouvons transformer l’idée et réaliser des journées spéciales d’élevage dans lesquelles les étalons et les lices susceptibles d’être mis à la reproduction seraient jugées ou présentées au public.
On peut contrôler la jeunesse au travers de journées spéciales jeunes qui existent déjà aux Pays-Bas et qui débutent en Allemagne.
On peut aussi journées spéciales contrôle d’élevage telles qu’elles existent en Suisse. Il y a plein de possibilités pour apprendre et fournir de l’information.
Personnellement, nous commençons à préférer les reproducteurs un peu plus âgés. Il faudrait peut-être leur apporter plus de considération.

Aux Pays-Bas, lors du Projet LP relatif au Bouvier des Flandres, les chiens étaient soumis à une EMG. Nous pourrions le faire et utiliser l’information de façon positive. Tester les Léonbergs (EMG ou IRM quelque soit les possibilités) et publier une liste de chien dont les résultats sont normaux, cela signifierait qu’ils ne sont probablement pas atteint par une PN. Il est évident que ceci n’est pas une garantie et que les chiens "normaux " peuvent développer les symptômes ultérieurement mais ceci est un début. En fait nous le faisons bien pour la dysplasie coxo-fémorale. Le fait que les parents ont de bonnes hanches ne présume pas que leurs enfants auront de bons résultats lors de leur examen de dysplasie coxo-fémorale.
Il y a maintes choses à faire pour les commissions d’élevage.
Mais quoique vous fassiez, ne sautez pas trop vite aux conclusions avec des informations insuffisantes.
Par exemple, lorsqu’on a diagnostiqué les trois premiers cas de LEM aux Pays-Bas, on a considéré que le problème venait du seul mâle (a). Les portées étaient issues du mâle (a) et d’une mère et de sa fille. La mère avait déjà eu deux portées qui semblaient normales. On a donc désigné le mâle comme unique vecteur.
Ensuite on a découvert un quatrième cas qui semblait confirmer cette théorie puisque le père de cette portée (mâle (b)) avait des liens avec le mâle (a). Ils étaient demi-frères.
Enfin on a découvert un cinquième cas et pour ce cas le seul lien de parenté avec les autres cas résidait dans le fait que le grand-père paternel était lié à la mère du quatrième cas ; ceci n’avait rien à voir avec le mâle (a) ou le mâle (b).

La situation nous a rappelé les années 60 lorsque la dysplasie coxo-fémorale était primordiale. Dysplasie était le mot magique et rien d’autre que cela n’avait d’importance. Le Léo a survécu.

En utilisant encore notre bon sens le Léonberg survivra aussi à la PN, aux LP, etc.

 

Metha Stramer & Hein Sibrijns

 

 

Accueil Santé  

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Babines
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Truffe
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés