Ostéosarcome

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Ostéosarcome

ou Sarcome ostéogénique

 

 Définition

Toute tumeur maligne primitive de l'os. Il existe des formes ostéoblastiques, chondroblastiques ou fibroblastiques selon la prédominance d'un tissu.

 

Présentation de  l’ostéosarcome en 1999 :

C’est une tumeur de pronostic sombre, les métastases pulmonaires sont souvent précoces, indépendamment de l’exérèse, un contrôle radiologique pulmonaire est recommandé.

 

Les propriétaires, confrontés à ce problème se posent beaucoup de questions :

  • Une amputation du membre risque d’être difficile à supporter pour tous sans assurer une guérison certaine
  • Peut-on envisager une chirurgie conservatrice sans amputation totale
  • Le post opératoire sera-t-il avec ou sans chimiothérapie ?
  • Quel sera le « confort » de vie post opératoire puis dans les mois suivant ?

 

Pronostic de survie en 1999 

  • La médiane de survie après chirurgie seule est de 4,5 à 7 mois

  • La médiane de survie après exérèse et chimiothérapie est de 14 mois

  • Gaurus va vivre 5ans ½ après son opération

-

Etudes

Citation

Ostéosarcome chez le léonberg. Revue Lignées élevages n°27 Février 2016

"Le poids supporté par les os longs pourrait être un facteur de risque pur les tumeurs osseuses (ostéosarcomes) de l'homme et du chien. Un cohorte de 196 Léonberg a été suivie de la naissance à la mort et la cause du décès des chiens a été répertoriée. L'hypothèse était que les chiens décédant d'un ostéosarcome seraient significativement plus lourds. Les chiens ont d'abord été examinés par un vétérinaire aux âges de 3,4,6,12,18 et 24 mois. Parmi la population étudiée, 9 Léonberg sont morts en raison d'une tumeur osseuse, 6 mâles et 3 femelles. Les courbes de croissance de ces 9 chiens ont été établies et comparées à celles de sujets décédés en raison d'autres causes. Elles montrent que ces animaux avaient un poids supérieur au cours de leur période de croissance, particulièrement les mâles. les mâles morts d'un ostéosarcome avaient également présenté un gain de poids plus rapide pendant la plus grande partie de leur croissance, par rapport à ceux n'ayant pas développé de tumeur. L'analyse statistique montre un effet significatif du poids à 12 et 18 mois. A ces âges, un excès de poids d'un kilo augmente le risque de présenter un ostéosarcome  de 20 %. Il semble donc que lors de cette période de croissance caractérisée par une important activité des os longs, tout excès de poids puisse augmenter le risque ultérieur d'ostéosarcome."

Mes commentaires et mon témoignage

  • Le cancer est la première cause de mortalité chez le Léonberg de plus de 7 ans : 32% (on sait que les risques augmentent fortement avec l’âge).

  • C’est la deuxième cause de mortalité chez les autres chiens : 22%,  mais là, l’enquête porte sur toutes les tranches d’âge. Donc il y a de fortes chances que le pourcentage soit nettement plus élevé si on ne considère que les chiens âgés.

  • C’est la première cause de décès chez l’homme 26,5% toutes tranches d’ âges.

On peut donc en déduire raisonnablement que le cancer chez le Léonberg n’est pas une pathologie spécifique. (Statistiques faites avant 2010).

 Sur 125 léonbergs nés au Pli du Soleil, 19% sont morts de cancers divers mais très peu d'ostéosarcome (1 femelle restée à la maison et 6 léos chez leurs maitres dont 2 ayant subit une opération sur l'os après accident.) .

Progressivement, au cours des années nos portées ont bénéficié d'une alimentation mixte (croquettes et repas ménager) avec une diminution puis un arrêt de suppléments alimentaires minéraux et oligo-éléments.

L'instauration d' un libre service a permis un apport alimentaire lié aux besoins réels de l'animal, de la naissance jusqu'à la fin de vie, sans tomber dans la boulimie car non confronté à la faim ou à la compétition.  Ce mode alimentaire couplé avec un espace de vie important depuis la naissance a favorisé un bon équilibre de la dépense énergétique, la musculation en douceur et la qualité osseuse.

La croissance et la prise de poids des léos nés chez nous, n'était pas bridées de la naissance jusqu'à leur départ. Nous avons continué ce mode de vie avec tous les léos qui sont restés à la maison. Certains des maîtres ont changé cette façon de vivre, d'autres ont continué.

Parmi les léonbergs nés chez nous, certains, une fois adulte, étaient grands et maigres ou grands et lourds, d'autres de taille moyenne maigre ou gros. Les mâles les plus grands ont atteint 87 cm au garrot, les plus lourds, 99 kg. Parmi ces léos grands et/ou gros, leurs aplombs avaient une ossature solide et aucun ne sont morts d'ostéosarcome

Pour ce qui est des léos qui sont restés à la maison, il y a eu des croissances lentes et homogènes, d'autres très rapides souvent par paliers. La femelle (née et vivant chez nous) qui a eu un ostéosarcome à 11 ans 1/2 était grande et maigre.

. A mon avis, ce n'est pas la croissance rapide ou la prise de poids si elles sont d'origine génétique qui sont en cause dans l'ostéosarcome des os long. Par contre, cela accélère une fragilité osseuse quand elle est liée à une croissance rapide boostée artificiellement par des compléments vitaminés et des oligo-éléments de synthèse et quand elle est couplée à une restriction alimentaire pendant la croissance. Cette restriction alimentaire étant instaurée compenser la prise de poids liée aux  manques : sédentarité, ennui, boulimie, etc.

Je reste persuadée qu'une alimentation riche pendant la croissance couplée avec une activité équilibrée dans un espace de vie correct ne peut que favoriser un bon équilibre osseux.  Ensuite, comme pour toutes les pathologies il y a la génétique et/ou l'épigénétique, les causes héréditaires, congénitales, familiales, environnementales,  etc. et même le "pas de chance"  Bernadette

 

Témoignages

 

1er témoignage

Une correspondance avec un propriétaire de léo m’interpelle :

Son chien boîte depuis quelques années, l’état empirant, le véto a fait 2 radios à quelques mois d’intervalles. Diagnostic : ostéosarcome fulgurant et conseil d’euthanasie.

Sur les conseils d’amis, il a consulté un autre véto en dernier recours. Diagnostic : arthrose et rupture des ligaments croisés, il doit être opéré la semaine prochaine.

 Je ne sais pas qui a raison, mais je suis étonnée, s’il s’agit de la 2ème solution, qu’un vétérinaire puisse faire une telle erreur avec l’appui de radios.

-----------------------------------

 

2ème témoignage

Ostéosarcome de Gaurus

 

 Gaurus est né le 27/11/1991. A 7 ans, un ostéosarcome tibial distal est dépisté et il est amputé du membre postérieur gauche L’opération est une réussite, il vivra 5 années supplémentaires.

Vous pouvez voir des photos  sur : quelques moments de la vie de Gaurus

Vous pouvez correspondre avec Christine et Noël vdegaurus@orange.fr

  

Commémoratifs d’après le courrier de ses maîtres

 

  • 01/12/1997 : granulome de léchage du jarret en face externe récidivant après chaque antibiothérapie

  •  24/04/1998 : évolution d’une lésion osseuse et cutanée

  • 07/05/1998 radiographie : ostéosarcome ou ostéomyélite suite à un traumatisme osseux ? un traitement est mis en place qui donne de bons résultats

  • 22/12/1998 : biopsie osseuse  à la suite d’une nette dégradation

  • 16/01/1999 Diagnostic du Dr Vétérinaire Bouvy : ostéosarcome avec rapide aggravation Il faut l’amputer pour le sauver (17 mois de survie prévisionnelle)

 

Pendant trois jours beaucoup de contacts avec le docteur Lafond (son médecin traitant) le club du LEO et des propriétaires de Léos. La radio des poumons ne présente pas de métastase, l’examen général est bon et le bilan sanguin est normal

  •  20/01/1999 amputation du postérieur gauche par ostéotomie fémorale haute.

 

Compte-rendu d’examen histologique

Il concerne 2  fragments osseux (tibia) et le ganglion poplité. 

Les sections osseuses mettent en évidence une prolifération  cellulaire tumorale composée d’une densité élevée de cellules fusiformes, paraissant détruire le tissu osseux préexistant en s’étendant à partir des lacunes osseuses. Un stroma collagène dense est observé par endroits. Il n’est pas identifié, sur les fragments analysés, de production ostéoïde directe par les cellules tumorales. Le pléomorphisme nucléaire reste modéré et les mitoses paraissent rares.

 Le ganglion poplité présente un parenchyme  réactionnel

 Conclusion :

L’analyse met en évidence un sarcome osseux primitif. L’aspect histologique lésionnel est en faveur d’un fibrosarcome bien différencié. Il pourrait en effet également s’agir d’un ostéosarcome fibroblastique. Ces deux types tumoraux, bien que de pronostic réservé, présentent après amputation un potentiel métastatique statistiquement inférieur à l’ostéosarcome ostéoblastique « classique »

 

Pour les différents termes utilisés dans le compte-rendu, voici les définitions

Sarcome : c'est une tumeur maligne dérivée des cellules mésenchymateuses, qui peut se former aux dépens

  • de cellules du tissu conjonctif commun  : fibrosarcome

  • de cellules du tissu conjonctif différencié : chondrosarcome, myosarcome, liposarcome, etc.)

  • du tissu ganglionnaire : lymphosarcome, réticulosarcome

Généralement se sont des tumeurs de grande malignité

chondroblaste : cellule embryonnaire qui donne naissance au cartilage

Fibroblaste ou fibrocyte : cellule allongée, plane, du tissu conjonctif, qui constitue l'élément fondamental des tissus fibreux

Mitose : mode de division indirecte des cellules, qui consiste pour toutes les cellules du soma en la séparation ordonnées des chromosomes, préalablement dupliqués, pour former deux noyaux fils. Elle

Ostéoblaste : forme jeune de cellule osseuse, d'origine mésenchymateuse, présente dans le tissu conjonctif ou dans le tissu cartilagineux en voie d'ossification. Il participe à la formation de la substance fondamentale du tissu osseux et donne naissance à l'ostéocyte (cellule constitutive du tissu osseux, arrivée à maturité)

Ostéoïde : qui ressemble au tissu osseux. Ce dit de certaines tumeurs

Parenchyme : tissu fonctionnel d'un organe, généralement glandulaire, par opposition au tissu conjonctif de soutien ou stroma.

Pléomorphisme : propriété d'un organisme, notamment des bactéries, de revêtir des formes différentes dans des conditions déterminées

Poplité : qui se rapporte ou appartient à la face postérieure du genou

Stoma : trame ou charpente d'un organe, d'une glande ou d'une tumeur, constitué de tissu conjonctif vascularisé, qui sert à soutenir les éléments cellulaires

 

 

Traitement conseillé

 

 2 semaines après l’opération, Doxorubicine, Cisplatine

  •  02/99        début de la chimiothérapie chez le docteur Lafond

"Le premier harnais était fait avec les moyens du bord et c'est une ceinture abdominale qui a servi à l'aider

---

 

 

 Noël écrit :  "Sur 6 séances de prévues (adryblastine car nous avions refusé la cysplatine)  trois seulement ont été réalisées car il souffrait trop au retour des séances et je ne pouvais plus supporter cette souffrance dans son regard. C’était un risque à prendre !! Heureusement on n’a pas eu à le regretter

Etapes de la repousse des poils

"Les poils commencent à repousser mais des plaques subsistent à cause de la chimio"

Avril 1999

 

Mai 1999

 

Juin 1999

 

Juillet 1999

 

 "Ceux qui peuvent être concernés malheureusement par cette maladie seront peut être aussi contents de voir que l'opération peut marcher et que le chien peut avoir une vie presque normale surtout si on prend bien soin de lui"

Nous avons fait fabriquer un premier harnais par Monsieur Shalkamer au début de l’intervention pour l’aider à marcher "

 

---

 

 

"je lui ai même fabriqué une petite carriole pour le cas ou il soit fatigué en promenade , on peut porter un caniche dans les bras mais un léo c'est pas envisageable !! En fait elle ne servira que très peu , on s'est toujours arrangé pour que les promenades soient à sa portée et sans trop de fatigue"

 

"Puis, par la suite nous avons réalisé un harnais nous même plus petit et plus pratique après la cicatrisation car il prend sur l’arrière train"

 

 

Septembre 1999

Gaurus reprend une vie presque normale

---

 

---

 

A 12 ans, Gaurus a un traitement pour le cœur, la tension et l’arthrose.

Gaurus décède le 06/06/2004  à l’âge de 12ans1/2

-

Article revisité le 20/10/2017

-

Retour sur la page santé

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés