Puces

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Dossiers santé

Les puces

 

Présentation

Les puces sont des insectes de 2 à 8 mm de long. Leur corps est divisé en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen. Elles ont six pattes, mais pas d’ailes. Leur caractéristique principale est d’avoir le corps aplati latéro-latéralement. Les pattes arrières, puissantes, permettent à la puce de sauter de façon spectaculaire. Les yeux et les antennes des puces sont sensibles aux battements et aux vibrations, au dioxyde de carbone, aux changements de luminosité et aux mouvements d’air. Cela permet aux puces d’identifier la présence d’un hôte possible.

En 30 jours, 25 femelles adultes peuvent donner naissance à prés d’un quart de million de puces

  • Xenopsylla cheopis est la puce du rat, vecteur de Yersinia pestis, l’agent de la peste bubonique ; connue au Moyen Age sous le nom de « peste noire », la peste bubonique est responsable de la mort de plus 200 millions de personnes ; bien que préférant le rat, cette puce peut infester le chien ;

  • Pulex irritans est une puce humaine ; paradoxalement, elle affectionne également le cochon ; en l’absence de l’un et de l’autre, elle ne dédaignera pas le chien  et le chat;

  • Ctenocephalides felis est la puce du chat, mais elle semble aujourd’hui préférer le chien. C’est la puce la plus représentée chez le chien et le chat, occasionnellement chez l'humain

  • Ctenocephalides canis, la véritable puce du chien, affectionne également l’homme le chat ainsi que d’autres mammifères.

 

Toutes ces puces peuvent affecter le chien et le chat, il est alors facile de comprendre pourquoi le contrôle de leur population est difficile.

 

Le cycle de la puce

 

  • Il existe quatre stades dans le développement de la puce : l’œuf, la larve, la pupe et l’adulte. Mâles et femelles s’accouplent : deux jours plus tard, la femelle commence à pondre des œufs sur son hôte à raison de 30 œufs par jour, pendant 3 à 15 jours. Non fixés, les œufs peuvent tomber dans le milieu extérieur. La femelle émet également une grande quantités de selles : dissoutes dans l’eau, ces « crottes » de puces laissent une couleur rougeâtre issue de la digestion du sang dont les puces se nourrissent.

  • Deux jours après la ponte, une larve naît et commence à se nourrir des selles émis par sa mère. Après divers stades, en une semaine environ, la larve donne une pupe, sorte de cocon d’où émergera une puce adulte en une semaine. L’ensemble du cycle prend donc environ 15 jours.

  • En extérieur, elles sont présentes entre la fin du printemps et le début de l'automne

  • dans les maisons, elles peuvent être actives toute l'année (température douce+ faible humidité+coins à l'abri de la lumière)

 

Situation

 

  • Réparties sur la totalité du globe, il existe plus de 2 000 espèces de puces. Les puces sont importantes par leurs effets directs sur l’animal, mais surtout par les maladies qu’elles peuvent transmettre à l’homme.

  • A l'extérieur, elles vivent dans les pelouses, les buissons, les tas de bois.

 

Symptômes

On pense aussitôt aux puces dès qu'un chien ou un chat se grattent. Les puces sont responsables de beaucoup de maladies de peau.

La pulicose

  • démangeaisons (léchage, mordillements, grattage)

  • squamosis modéré

  • quelques papules

 

La dermite allergique aux piqûres de puces ou DAPP

 

  • Les études montrent qu’il existe plus de 15 antigènes différents dans la salive de puce, capables de provoquer une réaction d’hyper sensibilité chez le chien (allergie à la piqûre de puce). Malgré les avancées récentes dans la lutte contre les puces, les allergies demeurent un réel problème.

  • Les chiens sensibles développent un prurit majeur au niveau de la piqûre, à l’origine de lésions étendues et souvent exsudatives (plus ou moins purulentes). Prés de 40 % des chiens réagissent positivement aux allergènes de puce. Il n’existe aucune prédisposition raciale à cette allergie.

  • L’allergie aux piqûres de puce est une allergie saisonnière, plus marquée en été et en automne. Dans les régions tempérées, ou lorsque la maison est infestée, les symptômes sont souvent plus importants : ils entraînent grattages et mordillements, pouvant aller jusqu’à la formation de véritables plaies. Une piqûre unique suffit à déclencher ces symptômes. Le chien présente généralement une dépilation à la base de la queue pouvant s’étendre à la totalité du dos et à l’arrière des cuisses. Les chiens, très atteints, présentent un prurit sur tout le corps. Les « hot spots » sont souvent issus de l’allergie aux piqûres de puce…

Chez le chien

  • prurit intense

  • lésions (papules, dépilations, inflammations, croûtes, infection)

  • sur la région dorsolombaire, base de la queue, ventre, arrière des cuisses

Chez le chat

  • sur la moitié postérieure du corps

  • alopécie

  • dermatite miliaire

Chez l'humain

  • petits boutons rouge

  • prurit

  • sur les chevilles, les mollets, la ceinture abdominale

  • petite douleur au moment de la piqûre

 

Diagnostic

 

  • Le diagnostic de l’allergie repose sur l’identification des signes cliniques observés et les résultats d’intradermo-réactions. Bien que les tests cutanés constituent la méthode de choix, il existe certains faux-négatifs : la lecture des tests cutanés est en fait particulièrement complexe.

 

Traitement

Le traitement des animaux

  • La première étape du traitement consiste à éviter toute forme de contact entre l’animal et les puces. Les topiques utilisés pour la prévention des puces et des tiques sont des antiparasitaires classiques. Les produits les plus rémanents (perméthrine et pyrétrinoïdes) assurent la destruction des adultes, mais permettent également de les repousser.

  • Pour les animaux allergiques, il faudra absolument utiliser un produit capable d’empêcher toute piqûre de l’insecte. Les traitements mensuels par voie orale, ou les injectables à durée d’action accrue, ne préviennent pas la piqûre : ils inhibent simplement la reproduction de la puce.

  • Si la prévention est inefficace, l’administration d’antihistaminiques ou parfois si le cas l’exige, de corticostéroïdes, pourra limiter le prurit (en cas de piqûre occasionnelle). La désensibilisation, basée sur un programme complet d’injections, produit des résultats variables. Si certains prônent ce traitement (plusieurs produits sont commercialisés), d’autres se refusent obstinément à les prescrire.

  • Les puces étant le vecteur du ténia, il faut aussi penser à vermifuger les animaux

 

Prévention

  • Inspectez le pelage. Il suffit de passer un peigne très fin dans les poils du chien ou du chat, de préférence à l'arrière des oreilles ou à la naissance de la queue. On peut trouver soit des puces vivantes, soit des petits grains noirs (leurs déjections)

  • traitez l'animal avec un antiparasitaire

  • passez régulièrement l'aspirateur

  • la présence de piqûres de puces chez l'humain signale une infestation massive de leur lieu de vie. le traitement de l'environnement devient aussi important que celui de l'animal.

  • Pour effectuer un traitement efficace, il faut traiter le couchage de l’animal avec un produit adulticide, les autres pensionnaires de la maison peuvent constituer des réservoirs de puces et seront aussi traités. Votre vétérinaire pourra mettre au point une stratégie de prévention efficace.

  • les "puces de parquet" ne sont que des puces de chien et de chat. De simples vibrations du sol (retour de vacances, entrée dans une maison inhabitée depuis quelques temps...) suffisent à faire émerger les puces de leurs cocons présents entre les lattes. Passez l'aspirateur, mettez un antiparasitaire dans le sac. Diffusez un fogger insecticide dans la maison tous les 6 mois (lisez bien les précautions d'emploi),. mettez un antiparasitaire sur vos animaux

  • Pour nettoyer chez vous, quand il y a des puces : mettez un collier antipuce dans votre aspirateur. Distribuez dans la maison des sachets contenant de la camomille (La camomille est insectifuge : elle repousse les insectes et réduit leur possibilité de reproduction.). Vous pouvez aussi frotter votre animal avec.

 

Notre expérience

29/06/2017 Je peux situer exactement la date où les puces se sont invités à la maison : Feedback est allergique. Il a encore des réactions de méfiance qu'il avait chez son ancien maître (il est très indépendant et mord facilement). Il ne supporte pas qu'on le touche, ou il grogne quand je m'approche en dessous d'une vingtaine de cm sans son autorisation. Il s'est transformé d'un seul coup en "gentil-léo-demandeur-de-brossages-et-de-soins" Michel a déblayé le plus gros au niveau poils morts. J'ai profité des bonnes intentions de Feedback pour continuer, démêler ou couper les plus gros paquets feutrés et mettre un lait à la cortisone sur les zones très irritées. Tous les chiens ont eu une pipette anti puce sur le dos. Pour les chats, pour l'instant, je travaille à l'ancienne. C'est à dire, une bassine d'eau chaude et un peigne fin. Je peigne et je noie les puces dans l'eau. J'ai découvert que, passé le premier moment où ils ont considéré que j'envahissait leur intimité, ils apprécient ce type de nettoyage et aiment la sensation du peigne humide et tiède sur leur corps.

-

FAQ

 

Question : Quels sont les symptômes d'une pullicose?

Réponse : Le principal symptôme d’une pullicose est un pelage squameux et sec. Une perte de poils peut apparaître par grattage lors d’infestation sévère.

La pullicose est une pathologie cutanée très courante. Les piqûres de puces entraînent une irritation locale pouvant donner des boutons suite à la réaction inflammatoire. Le plus souvent ces lésions se trouvent sur le dos, le cou, l'abdomen et la région péri-vulvaire de l'animal.


Question : Ma chienne  est gestante, les bébés devraient naitre fin de semaine prochaine...et elle vient d'attraper des puces.....j'ai traité tout le monde, la maison...mais elle, je ne sais pas quoi lui mettre, qui ne cause aucun danger pour les futurs bébés....

Réponse : Là vous me posez une colle !!!

Le moins nocif au niveau des produits sera ce qui peut être mis sur un chat mais j’éviterai quand même de le déposer directement sur une femelle gestante prête à mettre bas. Par contre, si votre chienne n’a pas peur du bruit, videz une pipette antipuce dans le sac de l’aspirateur pour détruire les bêtes aspirées et les larves.et passez directement la brosse aspirante sur la chienne. Cela nettoie et masse en même temps.

 Si vous avez traité tous les autres et pas elle, vous allez avoir de nouveau des puces

Sur la page vous avez des recettes données par des internautes  mais je ne sais pas ce qu’elles valent vraiment ! J’éviterais la recette avec les huiles essentielles et les plantes, par contre la levure de bière ne devrait pas faire de mal à la femelle gestante, à défaut d’être efficace contre les puces.  Bernadette


Question : De quoi se nourrit une puce?

Réponse : Les puces se nourrissent du sang de leur hôte et peuvent rester plusieurs mois sans manger. De la même façon, en l’absence de conditions favorables, les pupes peuvent longtemps rester sans manger dans le milieu extérieur.


Question : Quelles maladies transmettent les puces?

Réponse : De très nombreuses maladies sont transmises par les puces :

  • le taenia (Dipylidium caninum) ;

  • l’hémobartonellose, qui affecte les cellules sanguines du chien ;

  • la peste (Yersinia pestis), le typhus (Rickettsia typhi)

  • la tularémie (Francisella tularensis) qui peuvent également toucher l’homme…


Question : mon chien a des puces et je voudrait n'utiliser que des produits écologiques. Avez vous une réponse?

Réponse : Voici des réponses envoyées par des internautes.

En prévention :

  • Faire une litière ou remplir le coussin des animaux avec des feuilles de noyer séchées, des fleurs de tanaisie et:/ou de lavande.
    Fonctionne aussi : branches de menthe pouliot ou branches d'absinthe fleurie, branches de yèble
  • Piège a puces : placer sur le sol une grand assiette d'huile , sous une lampe. le lendemain matin, récoltez les cadavres !

Si l'animal a déjà des puces

  •  lavez le avec une décoction de fleurs de tanaisie ou encore badigeonnez le à l'huile de lavande  ou sécher des fleurs de lavande, les réduire en poudre  et en saupoudrer l' animal
     
  • je n'ai essayé aucun de ces trucs si ce n'est l'huile essentielle de lavande vaporisée sur les cheveux de mes filles car elles avaient eu des poux. Ca a marché , elles n'en n'ont plus eu depuis deux années scolaire !toutes ces recettes sont tirées du livre : "guide de l'anti consommateur" ( épuisé) Pascaline
     
  • pour les puces rien de tel que la levure de bière , en comprimés ou en flocons sur la nourriture, les puces détestent l'odeur
     
  • Il faut frotter le pelage avec une bonne poignée de menthe fraîche ou sinon mettre quelques gouttes d'huile essentielle de lavande; vous pouvez mettre des gouttes de cette dernière un peu partout: sur les coussins, tapis, ...çà sent bon, c'est efficace et c'est relaxant!
     
  • Il y a plusieurs eucalyptus. Celui utilisé comme anti-puces est l'eucalyptus citriodorata
     
  • dans un vaporisateur, déposez 15 gouttes d'huile essentielle de lavande + 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée + 15 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus. Ajoutez 50cl de vinaigre blanc, remuez fortement et vaporisez sur les poils de votre chien (ne pas en mettre dans les yeux). Bien remuer avant chaque utilisation. Attention ceci n'est valable que pour les chiens ; les chats étant particulièrement "réceptifs", les huiles essentielles leurs sont déconseillées, idem pour les rongeurs.

     


Question : ma chienne  a des puces... vous allez me dire : banal ! mais  pas tant que çà!
Je mets ne pipette tous les mois (ce mois-ci deux) + poudre presque tous les jours et malgré cela elle a toujours quelques puces que je n'arrive pas à déloger.
Auriez vous un traitement miracle ?

Réponse : Si vous mettez trop de produit, il s’installe une résistance. Vous êtes dans un engrenage où même des larves ne réagiront plus aux produits que vous mettez sur le dos de votre animal

  • Avez-vous des chats qui ramèneraient des puces ?

  • Avez-vous traité votre maison ou votre appartement avec un Fogger ?

  • Avez-vous consulté votre vétérinaire pour un traitement adéquat ?

 

Retour sur la page santé

 

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés