Rage

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

RAGE

 

La rage est une maladie toujours mortelle si la contamination n’est pas traitée à temps. Elle est transmissible par la salive par morsures, griffures ou léchage pendant toute la période à risque.

La durée d’immunité pour la rage est variable selon les individus. Seul le titrage sérique des anticorps antirabiques permet de savoir si on est toujours immunisé

La rage occasionne environ 50 000 morts par an à travers le monde

  • C'est une maladie très ancienne (des cas retrouvés 3000 avant JC)

  • Elle est présente sur tous les continents

  • Il existe 3 types de rage:

    • la rage canine (principal vecteur de la rage dans le monde)

    • la rage vulpine(surtout en Europe centrale)

    • la rage des chiroptères ( en Europe)

  • La rage du chien peut passer au renard et vice vers, même si le virus est adapté à son hôte d'origine.

  • La souche n'est maintenue que par l'hôte d'origine. (par exemple,  la rage vulpine n'est maintenue que par le renard)

  • la rage du chien passe plus facilement à l'homme que celle du renard

  • Il n'y a pas de cas de transmission interhumaine

  • Le passage de la rage des chiroptères à la faune terrestre non volante est possible

  • Le virus est transporté par voie nerveuse et provoque une encéphalite toujours mortelle chez les mammifères

  • Il n'y a aucun traitement efficace, une fois la maladie déclarée

la première conférence internationale sur la "Rage en Europe" s'est tenue du 6 au 9 décembre 2004 à Kiev, en Ukraine .

 

En France la vaccination reste obligatoire pour : 

 l'accès aux campings et aux centres de vacances

 l'entrée en Corse à partir de la France continentale

 l'entrée dans un département d'outre-mer à partir de la France continentale

 les courses de lévriers

 les chiens dangereux appartenant aux 1ère et 2èmes catégories

 tout déplacement entre pays de l'union européenne

 une exportation vers un des pays de l'Union européenne

un retour d'un des pays de l'Union européenne ou de pays tiers

 

Campagne officielle, communiqué de presse

« Ne ramenez pas la rage parmi vos souvenirs de vacances »

Paris, le 29 juin 2005

"Le ministère rappelle les formalités à remplir quand on voyage avec un animal. En dehors de l'Union européenne, tout chien ou chat en provenance de pays où la rage n'est pas maîtrisée doit être identifié, vacciné contre la rage et avoir subi une prise de sang. Tout chien ou chat voyageant dans l'Union européenne doit être par ailleurs identifié, vacciné contre la rage et être accompagné d'un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire.

Deux principales recommandations doivent être suivies par les voyageurs :
· Ne pas entrer en contact avec un animal qu'il soit malade ou bien portant,
· Ne pas ramener d'animal de pays au statut sanitaire incertain.

Des affiches et des cartes postales ont été diffusées dans les cliniques vétérinaires, les directions départementales des services vétérinaires et dans les endroits stratégiques fréquentés par les voyageurs (aéroports, grandes gares, embarcadères…) pour les sensibiliser au risque lié à la rage susceptible d'être transmis par les chiens ou les chats dans certains pays.


En voyage, dans des pays où sévit la rage, vous devez prendre certaines précautions

 

N’entrez pas en contact avec un chien ou un chat errant. Ils peuvent être porteurs de la rage sans en avoir encore les symptômes. Une griffure, une morsure ou un simple coup de langue sont suffisants pour vous transmettre la maladie… Si cela vous arrive, contactez les autorités sanitaires locales.

Ne ramenez jamais en France ou en Europe un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires.

 

Passeport européen

 

Tout chien ou chat voyageant dans l'Union européenne avec son propriétaire ou à titre commercial doit être identifié, vacciné contre la rage et être accompagné d'un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire.
 

En dehors de l'Union européenne

 

Tout chien ou chat en provenance de pays où la rage n'est pas maîtrisée doit être identifié, vacciné contre la rage et avoir subi une prise de sang pour vérifier sa protection contre la rage au moins 3 mois avant son arrivée dans l'Union européenne.
En cas de voyage avec votre animal de compagnie, consultez votre vétérinaire avant le départ."

 

Historique

  • La France a été déclarée indemne de rage en 2001

  • Au 15 septembre 2004 128 personnes ont reçu un traitement préventif contre la rage, suite au cas importé en juillet2004. La vaccination antirabique est recommandée mais elle n'est pas imposée selon l'AFSSA (agence française de sécurité des aliments)

  • Fin septembre 2004: il n'y a pas de cas secondaires signalés :

    •   Pour les animaux : la France garde son statut de pays indemne de rage attribué par l'Organisation mondiale de la santé animale ( OIE). Les cas de rage étant ceux d'animaux importés

    • Pour les humains : La France n'est pas considérée comme indemne de rage par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui prend en compte les cas de rage des chiroptères régulièrement signalés dans notre pays

  • 2 risques persistent :

    • la rage canine d'importation

      • il ne faut pas rentrer en fraude un animal

    • la rage des chiroptères

      • il ne faut pas toucher une chauve souris trouvée à terre ou dans un mur

    • la rage vulpine (renard) semble éliminée

  • Au 15 septembre 2004 on compte en France :

    • 4 cas de chauves souris

    • 3 cas de chiens importés

Vaccination

Pour les humains

  • Elle concerne en général, es personnes en contact permanent avec les animaux.

  • l'organisation mondiale de la santé préconise plusieurs injections selon la qualité de la réponse immunitaire obtenue

    • Primo vaccination

    • 1ère injection

    • rappel à 7 jours

    • rappel à 21 ou 28 jours

    •  rappel 1 an après

    • Autres rappels tous les 5 ans ou seulement si le titre en anticorps est en dessous de 0,5UI/ml

    • facultatif : titrage des anticorps  15 à 21 jours après le premier rappel. cela permet de savoir si un rappel supplémentaire 3 ans après sera nécessaire

    • La vaccination curative ne peut se faire que dans un centre agréé

    • La vaccination préventive peut être faite par un médecin généraliste

Pour les animaux

  • En principe :

    • les chiens et chats vaccinés ayant été en contact avec un animal enragé  doivent être euthanasiés, (même s'ils  ont été correctement  vaccinés) s'ils n'ont pas reçu de rappel vaccinal avant 5 jours après le contact, léchage, griffure, morsure etc.

    • Au 15 septembre2004 38 animaux au contact du cas de rage ont été euthanasiés en Gironde, et 2 dans le Lot et Garonne.

    • Au 24 septembre 105 chats et 66 chiens errants ont été euthanasiés selon le principe de précaution

  • le législateur a prévu une dérogation à condition :

    • que la vaccination antirabique soit à jour

    • que le rappel se fasse dans un délai de moins de 5 jours après le contact avec l'animal enragé

    • que le propriétaire signe une lettre de décharge

    • qu'il fasse une visite vétérinaire mensuelle pendant 3 mois

    • Qu'il conserve l'animal pendant 9 mois

  • Le laboratoire Virbac a obtenu le 08/03/2006 l'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM)  en Inde de la souche "SAG2" sous la forme d'un vaccin oral contre la rage pour chiens errants. La distribution des appâts se fera dans le cadre de programmes étatiques (aussi bien dans les villes que dans les campagnes) ou privés (ONG internationales ou locales) avec le soutien opérationnel de l'OMS et de l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE). 

    Titrage antirabique

  • Sur 5000 sérums de chiens et de chats titrés, environ 7% des analyses sont en dessous du seuil de 0,5Ul/ml, seuil de protection au dessus duquel un animal a toutes les chances de survivre à une infection rabique

  • lorsque les titrages sont trop inférieurs au seuil requis, le protocole de vaccination doit être repris entièrement

  • raisons des échecs :

    • délais trop long entre la vaccination et la prise de sang

    • statut immunitaire défavorable (surtout chez les jeunes animaux primo vaccinés)

  • Il n'y a aucun danger à vacciner un animal qui était peut être en incubation de rage, au pire, le vaccin sera inefficace

 

  Certains animaux répondent plus ou moins bien à la vaccination

Le titre en anticorps neutralisant n'est pas strictement proportionnel au degré de résistance à la maladie

Il est difficile de déterminer le seuil à partir duquel un rappel est nécessaire

 

 

FAQ

 

Question : Des voisins ont élevé une petite renarde qu'ils ont trouvée.,  maintenant elle a 2 ans, elle est très mignonne et elle s'amuse avec les chiens de la ferme Est-ce qu’on peut vacciner un renard apprivoisé contre la rage comme on le fait pour le chien ?

Réponse : Jolie histoire mais  véritable non sens en matière de santé publique ! Il y a là manifestement des gens qui ont oublié que la rage tue encore inéluctablement, et qu’en Europe c’est bien le renard qui est le porteur sain de la souche rabique endémique. Si certains ont envie de se suicider à petit feu, … pourquoi pas ?! Mais qu’il fassent courir le même risque à leurs proches, je trouve cela véritablement scandaleux. Désolé pour le ton que j’emploie ici, mais la situation n’a rien d’un film de Walt Disney.!

Une des particularités des vaccins antirabiques est qu’ils sont destinés, contrairement à la majorité des autres vaccins, à de très nombreuses espèces. Des vaccins sont disponibles pour les carnivores et les herbivores domestiques. Actuellement, seule l'utilisation de vaccins inactivés est autorisée en Europe. Cela élimine tout risque spécifique, d'autant que certains sont préparés à partir de souches préalablement atténuées ce qui leur confère un double volet d’innocuité. La rage est en effet une anthropozoonose majeure ce qui explique son appartenance aux maladies légalement contagieuses et qu’elle fasse donc l'objet d'une réglementation internationale (O.M.S., O.I.E.: Organisation mondiale de santé animale) et nationale. 
 

Du fait de sa portée épidémiologique, la vaccination antirabique est pratiquée dans un cadre légal strict qu'il convient de respecter. De même, il faut respecter le protocole de vaccination: les vétérinaires portent une responsabilité toute particulière en la matière. Une autre particularité des vaccins antirabiques est de pouvoir être utilisés pour le traitement après exposition ; ce type de traitement est systématiquement appliqué chez l'homme conformément aux règles primitivement définies par Louis PASTEUR. Le traitement de l'infection après risque d'exposition n'est pas autorisé chez les animaux domestiques ; dans certains pays une dérogation peut être obtenue pour peu que le propriétaire de l'animal puisse dûment faire état d'une vaccination antérieure, encore valide, à l'aide d'un certificat. 
 

Actuellement deux vaccins antirabiques destinés au renard sont autorisés dans la plupart des pays membres de l'Union Européenne après évaluation européenne. Il s'agit d'un vaccin recombinant vaccine-rage, et d'un virus rabique mutant atténué par sélection. A ma connaissance, seul le vaccin recombinant vaccine-rage a été utilisé en Belgique. Ces vaccins sont distribués par voie aérienne sur prescription des autorités sanitaires nationales et ne sont donc pas disponibles à d'autres fins. Si les campagnes de vaccination antirabique du renard ont permis l'élimination de la maladie dans un certain nombre de pays désormais reconnus officiellement indemnes de rage terrestre urbaine et sylvatique, l’utilisation d’un vaccin destinés à être administrés aux carnivores domestiques (chiens, chats, furets) n’est pas officiellement autorisée. 

A l’inverse, la vaccination contre la rage est obligatoire chez les chiens, les chats et les furets lors de voyages dans d’autres pays de l’UE. Les animaux doivent être préalablement identifiés et la vaccination notée dans le passeport de l’animal. La durée de validité de la vaccination est indiquée par le titulaire d’enregistrement du vaccin et correspond à la durée d’immunité du vaccin (Règlement CE/998/2003 concernant les conditions de police sanitaire applicables aux mouvements non commerciaux d'animaux de compagnie). La primovaccination n’est valable qu’après 21 jours, tandis qu’une revaccination est valable dès le moment de la vaccination pour autant que celle-ci ait eu lieu durant la période de validité de la vaccination précédente (Décision 2005/91/CE établissant la période après laquelle le vaccin antirabique est considéré en cours de validité). Des dispositions dérogatoires sont actuellement en vigueur en Irlande, en Suède, à Malte et au Royaume-Uni. Dans ces pays, on exige en complément à la vaccination un titrage unique d’au moins 0,5 UI/ml d’anticorps antirabiques. Une identification préalable lors d’une vaccination contre la rage n’est pas obligatoire pour les chiens, furets et chats ne voyageant pas à l’étranger. Lorsque l’animal n’est pas identifié, le vétérinaire agréé qui a procédé à la vaccination délivre un certificat conforme au modèle en vigueur…

 Pour résumer, on peut techniquement vacciner un renard, … mais cela n’est pas autorisé, là encore pour des raisons de santé publique. Samuel

 


 

Question : J'ai lu le dossier concernant la vaccination contre la rage, et j'ai été troublée (et le mot est faible) lorsque j'ai lu que même un chien vacciné correctement contre la rage, en contact avec un autre animal malade devait être euthanasié. POURQUOI???  Le vaccin serait t-il inefficace? En tout cas ce n'est pas crédible et très énervant. Quel en ai la raison ?

Réponse : Comme je l’indique dans le dossier,  le vaccin n’est pas inefficace, mais, contrairement aux autres vaccins, la durée d’immunité pour la rage est variable selon les individus. « Seul le titrage sérique des anticorps antirabiques permet de savoir si on est toujours immunisé. » 

C’est aussi pour cela que vous trouvez des durées différentes d’un pays à un autre pour renouveler les vaccins :

  • tous les ans pour passer une frontière, tous les 2 ou 3 ans à l’intérieur  de pays indemnes.

  • obligation de titrage sérique lorsque vous venez d’un pays ou d’une région contaminée.

N’oubliez pas que la rage et une maladie mortelle pour les animaux comme pour les humains. Pour l’instant, il n'y a aucun traitement efficace une fois la maladie déclarée.

La rage du chien passe plus facilement à l'homme que celle du renard. A cause de tout cela, les chiens et chats vaccinés ayant été en contact avec un animal enragé  doivent être euthanasiés, (même s'ils  ont été  vaccinés tous les ans) seulement  s'ils n'ont pas reçu de rappel vaccinal avant 5 jours après le contact, léchage, griffure, morsure etc..   


Question : Pourquoi les délais de validité du vaccin contre la rage ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre?

Réponse : Les techniques sérologiques actuelles ne permettent pas de distinguer les anticorps "post vaccinaux " de anticorps "post infectieux", c'est pour cela qu'un délai de plusieurs mois est imposé par les différents pays indemnes de rage avant l'importation d'un animal provenant d'un pays infecté


Question : Me rendant régulièrement en France pour des expositions canines, je suis confronté à la différence de législation relative à la vaccination antirabique.  En effet, le vaccin anti rabique est valable  3 ans, en Belgique alors qu'il n'est valide que 1 an en France. Mon chien disposant d'un passeport européen en ordre (pour la  Belgique), pourrais-je me voir refuser l'accès à une exposition en France, pour la raison que le vaccin a dépassé la validité française?

Réponse : En principe, vous devez vous conformer à la législation du pays d’accueil. Si vous participez à des expositions en France, il est prévu que le renouvellement de la vaccination rabique date de moins d’un an. C’est précisé dans les règlements d’exposition.

Si le règlement est appliqué au passage de la frontière ou à l’entrée de l’exposition, votre animal peut être refoulé.  

En Europe, chaque pays adopte une législation interne mais pour le passage des frontières, ils demandent tous une vaccination rabique de moins d’un an, même la Belgique. Bernadette


Question : après la vaccination contre la rage ma chienne a fait un choc anaphylactique et mon vétérinaire m'a conseillé de ne plus utiliser cette vaccination.

Réponse : votre chienne a peut être fait une réaction allergique a un excipient utilisé pour ce vaccin.


 

 

 

Liens

· Pour en savoir plus, contactez votre direction départementale des services vétérinaires (DDSV).

· Contact presse à la direction générale de l'alimentation (DGAL)

 

Société centrale canine

http://www.agriculture.gouv.fr (Lien 1)

http://www.agriculture.gouv.fr (Lien 2)

http://www.sante.gouv.fr

 

 

Accueil Santé   

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés