Reins

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Maladies rénales

Voir intoxication au raisin

 

Néphropathie


Néphropathie (néphros = rein    et  pahte = affection), 
 C'est le nom générique des affections du rein et plus particulièrement des affections diffuses  communément appelées "néphrites" (= maladies inflammatoires du rein). On distingue plusieurs variantes suivant le lieu d'atteinte de la structure  du rein.

 

 

Urémie

 

C'est la présence d'urée dans le sang, ultime produit de dégradation des protéines, produit par le foie et excrété  par les reins et toxique au-delà d'une certaine concentration sanguine), démontre que la maladie du rein est déjà dans sa phase terminale. Je m'explique: L'urémie désigne aussi l'ensemble des accidents provoqués par l'accumulation, dans le sang, des substances toxiques que le rein élimine à l'état normal et qui se trouvent retenus par suite d'une maladie rénale. L'urémie présente de nouveau de nombreux types cliniques: forme nerveuse, forme respiratoire, forme gastro-intestinale, etc.  Donc:  Rein malade pour une raison ou une autre  =    Diminution voire arrêt de  l'élimination avec les urines des déchets toxiques de l'organisme = accumulation sanguine de ces matières toxiques  avec survenue de complications et en fin de compte la mort par intoxication interne de l'organisme. Gérard

L'animal s'intoxique progressivement, les symptômes peuvent aller d'une simple mauvaise haleine à des vomissements et des troubles nerveux.

 

Dysplasie rénale

 

le terme "dysplasie" désigne en médecine (vétérinaire ou humaine, peu importe) un organe ou une structure anatomique qui ne correspond pas à la "normale". Pour la dysplasie rénale ou le rein dysplasique, il s'agit de malformations qui peuvent être unilatérales ou bilatérales (ne toucher qu'un rein ou les deux reins simultanément). Une atteinte bilatérale multikystique par exemple (rein constitué de multiples kystes qui n'ont plus de fonction rénale!!!), est incompatible avec la survie... Les reins dysplasiques peuvent être des reins:

  • - multikystiques

  • -hypodysplasiques (les "petits reins") avec un certain nombre de sous-ensembles ...

  • -autres formes (dysplasie des artères rénales, etc.)



Le devenir est dicté par la survenue de complications qui peuvent être: insuffisance rénale; hypertension artérielle; genèse tumorale; infections urinaires hautes et septicémies (par la rétention urinaire...) Le traitement est celui des complications voire la chirurgie... Cette affection n'est pas du tout rare chez le chien. Gérard

--------------

La « dysplasie » rénale est une affection qui touche à la structure de l’organe d’abord, puis à son fonctionnement. Certaines dysplasies sont compatible avec la survie de l’animal, d’autres se manifestent par une moindre capacité de l’organe à encaisser une altération de son fonctionnement dont l’origine dépend d’autres raisons, … certaines sont létales dès la naissance de l’animal (ex. les chiots anasarques – c'est-à-dire qui naissent gonflés comme des bibendum Michelin – souffrent généralement d’une dysplasie rénale et/ou pulmonaire, et ne peuvent survivre plus de quelques heures après leur naissance quand ils ne sont pas mort nés). Il existe des prédispositions génétique à certaines formes de dysplasie rénale : les Lhassa Apso, par exemple, sont beaucoup plus concernés par cette affection que les Léonbergs… et un dépistage précoce par échographie rénale est plus raisonnable à envisager pour garantir la « qualité » de la génétique éventuellement utilisée ; à l’inverse dans cette race, la dysplasie de la hanche (dont le dépistage est réalisé par radiographie) est inexistante… Samuel

 -------------

La diminution du taux d’urée est le meilleur des indicateurs ; la créatinine augmente toujours de façon exponentielle, de telle sorte qu’il est difficile de comparer les augmentations de valeur de la même façon.

 

 

FAQ

 

Question :  est ce qu'une Néphropathie est héréditaire?

Réponse : Certaines affections rénales rares sont effectivement d’origine génétique, mais la plupart – sinon la très grande majorité – des troubles rénaux sont acquis…


Question : est ce qu'une Dysplasie rénale est une maladie rare?

Réponse : "On ne trouve que ce que l'on cherche!". En médecine humaine, on a commencé à dépister les dysplasies des organes internes uniquement depuis l'avènement des moyens d'explorations inoffensifs dont surtout l'échographie (qui est l'élément clé pour dépister et classer la
dysplasie rénale). Par ailleurs, il suffit de jeter un coup d'œil dans la littérature vétérinaire spécialisée disposant d'un peer-review (reposant donc sur un "contrôle" très strict) et l'on remarque que la dysplasie rénale est loin d'être rare chez le chien. À titre d'exemple, je vous joins un extrait du Merck Veterinary Manual de 2005 sur le sujet. Déjà la toute première phrase est pertinente "Ces défauts sont très communs chez les chiens..."

"Renal Dysplasia and Hypoplasia:
These defects are most common in dogs and have been reported in the Norwegian Elkhound, Lhasa Apso, Shih Tzu, Samoyed, Cocker Spaniel, Doberman Pinscher, and Standard Poodle. Renal dysplasia may be
unilateral or bilateral. The kidneys are usually small, firm, and pale; they may have a uniformly diminished renal cortex. Histologic examination reveals primitive and bizarre tubules and glomerular structure and excess fibrous tissue. Affected animals usually have polydipsia and polyuria, which precede signs of uremia. Dwarfing may be noticed if the onset of renal failure occurs within the first few months of life. Urinalysis, hemogram, and
blood chemistry changes are the same as in other chronic, progressive renal dise ases. Uremia is usually identified between 6 months and 2 years of age. The diagnosis is suspected based on the breed and age of disease onset and confirmed by renal biopsy. Treatment is aimed at managing the associated chronic renal failure.

Unilateral Renal Agenesis:
Renal agenesis is always accompanied by ureteral aplasia. The condition is typically an incidental finding so long as the other kidney is functioning normally.

Polycystic Kidneys:
Multiple cysts form within the renal parenchyma, and such kidneys are usually grossly enlarged on palpation. Polycystic kidneys may cause no clinical signs or may lead to progressive renal failure. Diagnosis is based on physical and radiographic findings, ultrasonic examination, or exploratory laparotomy. Pyelonephritis may occur concurrently and precipitate renal insufficiency.
     
Simple Renal Cysts:
These solitary, unilocular cysts generally do not communicate with the renal collecting system; the rest of the kidney is normal. The origin
of these cysts is uncertain. They are usually an incidental finding.
     
Perirenal Pseudocysts:
Perirenal pseudocysts are accumulations of fluid that develop external to the renal parenchyma; they have been identified in cats. Their origin is unknown. The accumulated fluid may be located between the renal parenchyma and the renal capsule or between the renal capsule and a thin-walled fibrous sac attached to the capsule. They are termed pseudocysts rather than cysts because they are not lined by epithelium. Because only a limited number have been examined histologically, it is unknown whether all perirenal fluid-filled structures are pseudocysts. The fluid contained within these structures is not urine or lymph but is described as a transudate.
Clinical signs are characterized by progressive abdominal enlargement. Abdominal palpation reveals a large, firm, nonpainful mass located in the area of the kidneys. Renal function tests and urinalysis are typically normal; however, a mild azotemia may occur. Diagnosis is made by excretory urography or ultrasonography. Treatment involves exploratory surgery to confirm the diagnosis, drainage of the pseudocyst fluid, and resection of as much of the pseudocyst wall as possible. The prognosis appears to be good; however, only a limited
number of cases have been evaluated.
     
Miscellaneous Renal Anomalies:
Double or multiple renal arteries are seen in ~5% of dogs. Other congenital defects include renal fusion and nephroblastoma. Nephroblastoma is an embryonal tumor and is rare in domestic animals except pigs. It may cause no problems but may be very large and cause abdominal distention"
Gérard


 

 

Accueil Santé  

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés