Symphysiodèse dysplasie

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Symphysiodèse pubienne

 

 

"La symphysiodèse pubienne juvénile est une nouvelle technique chirurgicale pour traiter la dysplasie de la hanche. Elle est en fait une méthode préventive puisqu’elle est réalisée, dès le très jeune âge, sur des patients asymptomatiques jugés susceptibles au développement d’arthrose coxo-fémorale." (voir le lien en bas de la page)

La symphysiodèse pubienne est une intervention réalisée avant la puberté. Cette intervention « préventive » chez le très jeune chien consistant à détruire le cartilage de croissance au niveau de la symphyse

Il n'existe à l'heure actuelle aucune étude qui permette d'établir le bénéfice réel pour l'animal (pas de comparaison avec de véritables groupes témoins d'individus sur lesquels on ne ferait pas l'intervention alors que l'indication semble posée). D'autre part, pour la réalisation de cette technique, l'on part du principe que le diagnostic de dysplasie (ou plutôt de "prédisposition à l'apparition d'une dysplasie à l'âge adulte") est établi avant la puberté. Or, je reste convaincu que ce n'est pas le cas, en particulier chez des chiens du gabarit d'un Léo!

 

Etant données le peu de complications observées, cette technique risque d'être TRES LARGEMENT utilisée dans l’avenir. En effet, elle est beaucoup moins invasive que les autres méthodes jusque là proposées. L’objectif est de prévenir l’apparition de dysplasie en modifiant (au travers de la croissance ultérieure) la conformation de l’articulation de la hanche. Le problème est que l’on a ici affaire à une technique que l’on pourrait rapprocher de la chirurgie esthétique réalisée à titre préventif. Qu’est ce qui garanti aujourd’hui que l’animal aurait développé une dysplasie ? La réponse est dans la méthode de diagnostic utilisée pour le dépistage : la technique PennHIP® est bien la seule méthode d’évaluation du degré de laxité de l’articulation, mais elle est très peu utilisée en France ; la technique classique de mesure de l’angle d’ouverture de l’articulation est, quand à elle, inappropriée. Or, « Une importante proportion de chiens avec un index supérieur à 0,3 ne développent jamais d’arthrose, donc ne requièrent pas cette intervention »… D’autre part, si le chien ne développe pas de dysplasie, le vétérinaire qui est intervenu vous dira « vous voyez, j’ai bien fait de l’opérer », mais personne aujourd’hui ne peut répondre à la question « un chien pour qui on aurait jugé l’intervention nécessaire a-t-il réellement moins de chance de développer une arthrose invalidante à l’issue de l’intervention que si l’on ne réalise pas la chirurgie ? ».

La seule question à laquelle une réponse a pour l’instant été donnée est « l’intervention modifie-t-elle favorablement la conformation de l’articulation acétabulaire ? oui, de telle sorte que l’on espérer une diminution de la prévalence de dysplasie en conséquence ». Malheureusement, nombreux seront ceux qui se précipiterons sur cette nouvelle, avant même que toutes les preuves aient été données ! Enfin, si le chien a été opéré et ne développe pas d’arthrose, qui aura l’honnêteté de retirer l’animal de la reproduction ? Aujourd’hui, certain chirurgiens n’hésitent pas – pour des raisons légitimes – à stériliser l’animal au cours de l’intervention… mais ce n’est bien évidemment pas le cas de tous….

 

Quelques points forts du Dr Gail K. Smith VMD, PhD du Department Chairman, Clinical Studies, University of Pennsilvania, Philadelphia, USA

 "A few surgical techniques have been advanced as having efficacy to prevent hip DJD in dogs showing overt hip laxity. Such methods are recommended prior to the development of DJD. These include triple pelvic osteotomy (TPO), femoral neck lengthening procedure (FNL), and more recently, juvenile pubic symphysiodesis (JPS). It is this author’s opinion that none of these methods has been adequately studied to warrant widespread use for DJD prevention. The methods are at best ‘investigational’"

 

FAQ

Question : Mon vétérinaire m'a dit de  me faire rembourser l'opération de symphysiodèse pubienne  de mon Léo de 3 mois par mon éleveur . il m'a même fait un certificat.

Réponse :   Ce qui est certain, c'est qu'un vétérinaire n'est pas habilité pour donner des conseils juridiques et ne peut en aucun cas affirmer à son futur client, que cette opération, essentiellement préventive, puisse être à la charge de son éleveur.

Je ne connais pas le degré de dysplasie qui a été détecté sur votre Léonberg, mais je pense qu'il est difficile d'affirmer qu'un  Léonberg de 3 mois  sera obligatoirement dysplasique plus tard, sinon pourquoi la lecture officielle ne se fait elle pas avant l'âge de 18 mois dans cette race?


Question : Y a t'il des complications possibles pendant la mise bas éventuelle chez une femelle ayant subi un cautérisation de la symphyse pubienne ?

Réponse :

Aux Etats Unis, un chien ayant subi une cautérisation de la symphyse pubienne est systématiquement stérilisé, il n'y a donc aucun recul.

En Europe, quelques éleveurs  ferait faire une cautérisation de la symphyse pubienne pour être sûr que leurs futurs adultes soient acceptés pour la reproduction. (Au même titre que la pose d’appareils dentaires et autres systèmes…), d’autres la feraient faire pour ne pas avoir un retour « vices rédhibitoires » (France), et certains propriétaires la feraient faire parce qu’ils croient leur vétérinaire et/ou qu’ils sont persuadés qu'il s'agit d'une opération bénigne et que le côté financier sera pris en charge par l’éleveur. Qu'elle que soit la  raison, si vous faites reproduire un chien opéré, sur un plan éthique, cela est assimilable à une fraude.


Question : Est -il systématiquement possible de voir sur les clichés radiographiques qu’un chien présenté pour un examen de dépistage de la dysplasie aurait subit ou non une symphysiodèse pubienne juvénile ? La question circule de plus en plus dans le monde cynophile …

 Réponse  :   Dans la majorité des cas (si ce n'est dans la totalité), c'est  invisible pour le lecteur, même compétent. Quelle solution apporter? :


Question : Dans ce type d'opération , il y a des aspects qui me dérangent :

  • l'opération et la douleur  des cas imposées à un très jeune chiot, inutiles pour la plupart des cas (opération préventive!)
  •  le problème génétique. Cette opération, n'empêchera pas la transmission de la part d'hérédité de la dysplasie et c'est assimilable à une fraude.  Quelles solutions apporter?

Réponse :

Les solutions envisageables

  •  une castration  simultanée? mais peut on vraiment stériliser un chiot avant 20 semaines? et dans ce cas, cette opération n'est plus une simple cautérisation. Elle est donc encore plus traumatisante pour le chiot
  •  un “marquage” du bassin par pose d’une sorte d’agrafe métallique, puis décider que ces animaux ne peuvent faire l’objet d’une radio officielle de dépistage de la dysplasie coxo-fémorale...

Mais...qui est compétent juridiquement pour :

  •  prendre la décision,
  • l’imposer aux éleveurs et aux vétérinaires?

 

Accueil Santé    

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés