Teigne

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Teigne

ou dermatophytose

 

ATTENTION la teigne est transmissible à l'homme! le premier but des traitements est d'empêcher la contagion vers l'humain

 

Présentation

 

C'est une mycose fréquente chez le carnivore. Elle affecte aussi bien le chien et le chat, que l’humain Elle est due à la prolifération de champignons (dermatophytes) dans les poils, l'épiderme ou les griffes.

 La prévalence de cette mycose augmente en climat humide : on notera donc une recrudescence de cas en automne et en hiver. Le champignon peut être identifié tant sur l’animal infecté, que dans son milieu de vie. Les spores résistent plus de 18 mois. Selon une étude assez récente, la pathologie concerne près de 3 % de la population canine.

 Plusieurs espèces sont susceptibles d’être pathogènes, tant pour l’homme que pour l’animal :

  • Microsporum canis : 

    • 70% des teignes des chiens

    • 98% des teignes des chats

    • le plus contagieux pour l'humain

  • Microsporum gypseum (plus rare)

  • Trichophyton mentagrophytes (plus rare)

     

    Symptômes

     

    Chez l'animal la lésion peut prendre plusieurs forment

     

  • Souvent la teigne débute sur la tête, en périphérie du museau, se propage aux membres antérieurs (particulièrement sur la face interne) par frottements. Les lésions sont facilement confondues par le néophyte avec de la démodécie. Dans de rares cas, le champignon se développe de manière diffuse : les trous n’apparaissent pas, mais une calvescence se développe sur la face ou sur le nez, rappelant certaines dermatoses auto-immunes.

     

  • Le symptôme classique est l’apparition d’une dépilation nummulaire (dite « en pièce de monnaie »), comme taillée à l’emporte-pièce. Cette lésion primaire peut présenter des squames ou de petites pustules dues à la surinfection, et s’accroît spontanément, aussi bien localement qu’à distance, par l’ouverture d’autres « trous » dans le pelage. Ces lésions sont plus ou moins prurigineuses, modérément inflammatoire et squameuse mais c’est un caractère inconstant.

    Voici un  léo de 1 an qui a développé une teigne à la suite de bisous avec un hérisson

Un jeune Saint Bernard qui a probablement commencé une teigne en faisant des bisous aux vaches

et qui a contaminé sa compagne Léo

 

 

  • macaron en relief (kérion), très inflammatoire, sur la face

  • alopécie généralisée

  • dermatite miliaire (petites croûtes) avec dépilation diffuse (surtout chez le chat)

  • lésions croûteuses et séborrhéiques

     

    Chez l'humain

  • herpès circiné :

    • plaques rouges circulaires à bord net et surélevé, squameuses et prurigineuses

    • localisation aux zones de contact avec l'animal (bras, main, cuir chevelu..)

  • ATTENTION la teigne est transmissible à l'homme! Lors de dermato zoonose, les conséquences médicales et psychologiques peuvent être importante : par exemple les cicatrices peuvent engendrer des dépigmentations de la peau  disgracieuses et engendrer un stress

 

Transmission

 

La teigne se transmet par contacts directs de l’animal avec les spores, qui sont les éléments virulents. Ces spores peuvent provenir d’un animal atteint, du matériel de toilettage souillé ou des brosses, d’une cage de transport ou d’un lieu visité par un animal malade. Les spores étant très résistantes, la contamination peut se produire en toute occasion. La plupart des adultes en bonne santé possèdent des défenses suffisantes et ne développeront pas une mycose clinique. Les jeunes animaux, ceux dont le système immunitaire est affaibli par une autre maladie ou la prise abusive de corticostéroïdes, développeront plus volontiers cette mycose.

  • contact direct avec un animal malade ou porteur asymptomatique. Chez les mammifères domestiques, la transmission est favorisée par les rassemblements : élevages de chats, de rongeurs, de lapins, chevaux à l’écurie, bovins à l’étable, animaleries.

  • contact indirect par un un objet contaminé (couffin, oreiller, matériel de toilettage...)

  • les chatons des rues et les jeunes persans sont des animaux à risque

  • Exceptionnellement par le sol contaminé par des spores.

 

Diagnostic

 

  • En dehors des lésions cutanées évocatrices, les lésions de teigne sont classiquement mises en évidences à l’aide d’une lampe de Wood (lumière violette spécifique). En effet, plusieurs espèces de champignons présentent une fluorescence sous l’éclairage d’une lampe de Wood. Malheureusement, plus de la moitié des Microsporum canis n’ont aucune fluorescence sous la lampe de Wood ; des animaux sains, porteurs de spores, peuvent également ponctuellement présenter un test positif.

  • Un autre test consiste à prélever quelques poils en périphérie de la lésion et à les examiner au microscope : 40 à 70 % des infections peuvent ainsi être confirmées.

  • La technique la plus fiable consiste à réaliser une mise en culture des spores contenues dans les squames en bordure de lésion. Les milieux utilisés sont extrêmement spécifiques et relativement onéreux : en cas de doute, votre vétérinaire sera à même de vous proposer une telle démarche.

  • Il est conseillé aux personnes de faire faire une culture fongique lorsqu'une lésion dermatologique est présente sur leur peau quand leur animal est atteint de teigne.

 

Traitement

 

  •  Sur des adultes ou de jeunes chiens en bonne santé, des lésions réduites rétrocèdent spontanément en 4 mois environ. Dans les cas plus sévères, plusieurs traitements sont possibles.

  • Sur des lésions isolées, une tonte locale peut suffire à condition de ne pas irriter la peau (une irritation excessive provoquerait inévitablement une sur-infection). En complément, une pommade antifongique pourra être appliquée matin et soir. Ces topiques contiennent généralement du miconazole ou de la chlorhexidine.

  • En présence de lésions disséminées sur tout le corps, un shampooing antifongique sera appliqué tous les 2 à 4 jours. Divers produits sont disponibles : un shampoing à 0.5 % de chlorhexidine, à 2 % de miconazole, ou encore au kétoconazole, mais également une solution à 2 % chlorhexidine donnent des résultats satisfaisants.

  • Le traitement oral est possible, soit avec la classique griséofuline, mais également avec des molécules comme le kétoconazole, ou encore itraconazole. Les prises doivent être poursuivies plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et la forte toxicité de ces molécules (troubles de la reproduction en particulier) nécessite un contrôle du vétérinaire.

  • Traitement de l'animal et de son environnement  à suivre scrupuleusement pendant plus d'un mois(même si les lésions disparaissent, les spores peuvent être présentes dans les poils ou dans l'environnement et contaminer à nouveau)

  •  Certaines espèces de champignons s’avèrent toutefois plus difficiles à maîtriser que d’autres.

  • Antimycosiques

    • Composition : Griséofulvine (Fulviderm, Fungekil, Dermogine...)

    • Composition : Enilconazole (Imaveral)

    • Composition : Itraconazole (Itrafungol)

     

    Prévention

     

  • Les poils coupés, les ciseaux, et plus généralement tout matériel rentré en contact avec un animal infecté contribuera au transport des spores et devra être stérilisé avant d’être utilisé pour un autre animal.

  • désinfectez le matériel et le lieu de vie de l'animal avec un produit fongicide ou de l'eau de javel

  • lavez vous les mains après avoir touché un animal

  • lavez le linge à plus de 60°C

  • utilisez des gants quand vous soignez un animal malade

  • jusqu'à la guérison complète de l'animal, il est conseillé d'isoler l'animal, de ne pas dormir avec et de traiter tous les animaux en contact avec lui

Témoignages

 

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

Cet après-midi, nous avons emmené D... chez "sa" vétérinaire  "adorée"... (elle lui fait une fête formidable !!!). Depuis deux jours, elle avait une petite plaie sur le haut du museau, du diamètre d'une pièce de 2 centimes d'euros environ. Nous pensions qu'elle avait été griffée par "sa" chatte au cours d'une séance de jeu. En fait, la véto a diagnostiqué une "teigne". Elle a prescrit l'application alternative de Fazol (médicament humain, antifongique gynécologique azolé) et de teinture d'iode 

 

Elle dit que cela peut être dû à un contact avec un rongeur, un hérisson ou autre... et que c'est long à disparaître, environ 3 à 4 semaines.

--------------------

Nos chiens ont une teigne. Notre vétérinaire nous a bien expliqué la contagion possible animaux /humains. Nous avons un savon à base de bétadine qu'on utilise dès qu'on touche les chiens, un traitement externe en application sur les chiens et le chat qui lui n'a rien de visible pour l'instant et tout est passé à la javel tous les jours, gamelles, sols et bien sûr utilisation de l'aspirateur partout où c'est possible pour éliminer les spores.

------------------------

Pour la teigne mon véto utilise « programm anti-puce » en doublant la posologie de base, 2 mois de suite. Sur la plaie il met de la cortanmycétine  crème. C’est un petit tube de pommade pour soigner les oreilles et la peau.

-------

 

FAQ 

Question : Comment prévenir la teigne ?

Réponse : Il n’existe aucun vaccin, ni traitement préventif. Seule l’hygiène du matériel de toilettage et des brosses, mais également de la table de consultation de votre vétérinaire ou celle du juge d’exposition permet de limiter les sources de contamination.

 

Retour sur la page santé

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Babines
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Truffe
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés