Tumeur mammaire

 

 

Rétrospective de l'élevage du Pli du Soleil

Accueil ] Remonter ] Capucine ] Diabolo ] Nos portées ] Portée F H ] Portée I ] Portées M N ] Portée R ] Portée S ] Portées T ] Portées U V ] Valki ] A Nuance ] A Ouzame ] B.Pitchoum ] China Quzco ] D Raphan/Ricci ] Good Luck ] Généalogies ] Comportement ]

 

Accueil
Remonter

Tumeurs Mammaires

 

Généralités toutes races confondues

"Les tumeurs mammaires représentent environ 25% des tumeurs du chien et se situent de par leur fréquence en deuxième position derrière les tumeurs cutanées. Environ 75% des animaux atteints ont entre 8 et 14 ans. Ce sont surtout les mamelles caudales qui sont affectées. Fréquemment ces néoplasies sont multiples.

Les tumeurs épithéliales représentent la majeure partie des tumeurs mammaires. Environ 50-60% des tumeurs mammaires canines sont bénignes. Les troubles endocriniens favorisent le développement des tumeurs mammaires.

Les carcinomes solides ne sont pas rares chez le chien, ils ont une croissance infiltrative et métastasent souvent dans les voies sanguines et lymphatiques" Source Vet-France, 2002.

 

Une chienne qui fait des chaleurs tous les 7 mois produit 70 à 80 jours de Progestérone, c'est à dire qu'elle passe près d'un 1/3 de sa vie sous Progestérone. Hors la Progestérone est promoteur de cancers, qu'elle soit d'origine naturelle ou externe : c'est l'imprégnation en progestérone qui crée le risque de tumeurs. Les tumeurs les plus connues dans l'espèce animale sont les tumeurs mammaires.

Il en existe plusieurs variétés:

  • certains sont cancéreuses d'autres non.

  • Certaines sont en rapport avec l'activité ovarienne et d'autres non

Statistiques

  • Une chienne  non stérilisée présente un risque de développer des tumeurs mammaires  7 fois plus qu'une chienne stérilisée.

  •  stérilisation avant les premières chaleurs  le risque de développer une tumeur mammaire est de 0,5%

  •  stérilisation entre les première et deuxième chaleurs  le risque de développer une tumeur mammaire est de 8%

  • stérilisation après les 2ème chaleurs

    • le risque de développer une tumeur mammaire est de 26% et augmente après chaque cycle

    • l'apparition de tumeurs hormono-dépendantes souvent bénignes est limitée

 

Tumeur mammaire sur Ni-T-Chãng

Née le 08/09/1997, décédée le 22/01/2008 à 10 ans et 4 mois

Son site

A 5 ans, intervention chirurgicale : exérèse d'une 1/2 chaine mammaire gauche et d'un kyste sébacé. Résultat du prélèvement mammaire : carcinome canalaire infiltrant de type basaloïde et de malignité intermédiaire (grade II). Le pronostic est réservé mais amélioré par l'absence d'embolisation tumorale et d'atteinte ganglionnaire. 

A 6 ans, intervention chirurgicale : exérèse d'une tumeur mammaire G5. Résultat du prélèvement mammaire : Adénocarcinome mammaire solide (gradeII). La tumeur est maligne. Pronostic réservé. Risque important de récidives et de métastases. Verbalement les vétérinaires nous annonce un pronostic de durée de vie très court (quelques mois). Ni-T-Chãng vivra encore 4 ans avec une excellent confort de vie. Nous la ferons endormir à 10 ans et 4 mois lorsque ce confort va se détériorer.

-

Complications post opératoires

Quelques exemples de complications  (allergies, nécroses...)

Exérèse de la chaîne mammaire de Schounga

Exérèse des chaînes mammaires de Tendresse

Tumeurs mammaires de Valki évolution post opératoire

Nécrose des tissus

 

 

FAQ

 

Question : Quand il y a une tumeur mammaire, le vétérinaire choisi d'enlever la mamelle concernée ou une 1/2 chaine mammaire ou une chaine complète. Pourquoi ces différences ?

Réponse : Une étude a été publié en 2008 dans une des revues vétérinaires de chirurgie (Veterinary Surgery) sur ce sujet. Quatre vingt dix neuf chiennes qui avaient subi une mastectomie partielle en raison de la présence d’une seule tumeur sur une seule chaine, ont été incluses dans l’étude. Les auteurs ont constaté que 58% des chiennes ont présenté dans les 5 ans (en moyenne 3.8 ans) une récidive tumorale (même type histologique) sur la même chaine… Même si l’on peut penser qu’il s’agisse d’un développement « aléatoire » du même type tumoral indépendamment de la nature de la tumeur précédente, la proportion est telle qu’il semble parfaitement raisonnable d’envisager une exérèse aussi large que possible dès la première observation.

Après, l’on doit également tenir compte du pronostic anesthésique et du risque de complication immédiate pendant et à l’issue de la chirurgie. Plus l’intervention est importante, plus le risque d’accident au réveil augmente : pour un vétérinaire seul, une suture bien faite sur l’ensemble de la longueur de la chaine d'une Léonberg peut prendre bien plus d’une heure ! A deux, cela va naturellement plus vite, … mais cela coute plus cher. Toujours le même problème ! Samuel


 

Accueil santé

Reflexions
ADN
Alimentation
Alimentation : préférences
Allergies
Allures
Antiparasitaires
Aoûtats
Ascaridiose
Atonie utérine
AVC
Avortement
Avortement 2
Bébés  nageurs
Boiteries
Borréliose
Cancer Tumeur
Carcinome Ossau
Carcinome Rumba
Castration
Césarienne
Chaleurs
Chenilles
Cheyletielloses
Chiot anasarque
Chiot anomalies
Chiot comportement
Chiot constantes
Chiot intégration
Chiot poids
Chiots FAQ
Choix d'un vétérinaire
Coccidiose
Coeur
Cœur de Blue
Coeur contrôles 1
Coeur contrôles 2
Comportement parental
Conjonctivite
Consanguinité
consommation
Coronavirus
Coup de chaleur
Croissance osseuse
Cystite
Démodécie
Dentition
Dépigmentation
Dépilation
Dérives races
Dermatologie
Diabète
Diarrhées
Dilatation torsion
Dilatation torsion 2
Dilatation torsion Blue
Doigt cassé
Durée de vie
Dysplasie
Dysplasie dépistage
Dysplasie stats.
Dysplasie triple ostéotomie
Dysurie
Echanges
Eclampsie
Ehrlichiose
Embolie
Entorse
Epilepsie
Epillet
Ergots
Ethique
Fentes palatines
Fourreau
Gale
Garde
Gastrectomie
Génétique couleurs
Génétique tests
Génétique introduction
Génotype
Gestation conseils
Gestation diagnostic
Gestation oui ou non
Gestation Schounga
Gestation Tistou
Gestation Tsiouydi
Giardiose
Glandes anales
Griffes  phanères 2
Grossesse nerveuse
Haendel croissance-1
Haendel croissance-2
Haendel croissance-3
Haendel difficultés pour se lever
Hématologie
Hématomes
Hépatite
Hépatozoonose
Hérédité
Hernie discale
Hernie ombilicale
Herpès Virose
Homéopathie
Hormones
Hot Spot
Hygiène
Hypertension
Implant
Incontinence
Innovations
Iinsémination
Insuffisance  lutéale
Intoxications
Invagination
Kystes
Kystes ovariens
Lait toxique
Leishmaniose
Leptospirose
Mal des transports
Maladie de Carré
Maladies  émergentes
Maladies génétiques
Male fertilité
Mamelles
Mammite
Mauvaise haleine
Méningite
Mise bas (1)
Mise bas (2)
Mise bas (3)
Mise bas Tistou
Morsure de chien-1
Morsure de chien-2
Mort subite
Mouches
Moustiques
Mue
Mycoplasmes
Myosite
Nécrose
Néosporose
Neurologie
Neuropathie
Nez et cavités nasales
Obéissance
Ocytocine
Oreilles
Oslérose
ostéochondrite
Ostéochondrome
Ostéopathie
Ostéosarcome
Ostéo.Gaurus
Ostéo. Gaurus 2
Othématome
Othématome de Blue
Ovariectomie
Pancréas
Parvovirose
Path. infectieuse
Path. parasitaire
Petits accidents
Phénotype
Phéromones
Piqûres
Piroplasmose
Pneumothorax
Poids  léonbergs
Poids et taille
Poids de Vijay
poils phanères
Pollution
Poumon
Poux
prognathisme
Progression
Progression 2
Prostate
Prothèses
Pseudo-gestation Ualougo
Puces
Pyodermite
Pyomètre
Rage
Rate
Reins
Rémanence ovarienne
Saillies
Santé au Pli
Sélection
Soins
Soins Collection
Soins Protections
Spermogramme
Squelette
Standard Léonberg
Statistitiques santé
Stérilisation
Suivi chaleurs
Suivi  chaleurs cas
Surpoids ou amaigrissement
Symphysiodèse dysplasie
Syndrome wobbler
Teigne
Tendinite
Testicules
Tétanos
Tête
Thyroïde
Tiques
Torsion utérine
Toux
Toux de chenil
Toxocarose
Toxoplasmose
Trachée
Transpiration
Troubles digestifs
Trousse d'urgence
Tumeur cutanée
Tumeur mammaire
Tumeur Schounga
Tumeur Tendresse
Tumeur Valki
Urgences
Vaccinations
Vaginites
Vermifuges
Vieillissement
Vieillissement Ni-T-Chang
Vieillissement Nostalgie
Vieillissement Tristan
Vieillissement Blue
Vieillissement Don Gio
virus
yeux
Yeux et annexes

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés